18 octobre, 2013

Wissant: y aura-t-il bientôt un nouveau maire dynamique et avisé ?

Classé dans : conseil municipal,politique,socialistes — dompaul @ 12:09
Wissant: y aura-t-il bientôt un nouveau maire dynamique et avisé ? dans conseil municipal pierre-edouard-davies-225x300
Un maire jeune mais une équipe expérimentée, c’est le conseil municipal que Pierre-Edouard Davies souhaiterait offrir aux Wissantais en 2014.
Question:
Vous avez vingt-trois ans et vous vous présentez aux futures élections municipales, au lieu d’envisager une carrière politique à un niveau plus élevé. Quelle est votre formation et quelles sont vos motivations ?
P-E Davies
En licence de droit public,  wissantais depuis quatre générations, je  n’ai pas attendu d’avoir mon doctorat pour m’impliquer dans la vie locale. Elu Président du Football Club de Wissant dès septembre 2011, trésorier-adjoint de l’association des Amis de Wissant réélu avec 97% des suffrages au mois d’août dernier et trésorier de l’association « Art et Histoire de Wissant », je connais les soucis des Wissantais de tout âge et je propose des solutions simples pour éviter la dépopulation croissante et la paupérisation de la commune, ainsi que l’effondrement récurrent de la digue et la disparition de la dune d’aval, crainte essentielle des habitants proches du littoral et des étangs.
Une nouvelle dynamisation du village passe aussi par la mise en valeur du patrimoine culturel, et notamment celle de l’église médiévale avec l’exposition des deux tableaux sur bois du XVIIe siècle actuellement  remisés et empoussiérés dans la sacristie.
Question:
La politique foncière est généralement au centre des préoccupations des municipalités. Que préconisez-vous en ce domaine ?
P-E Davies
Au lieu de construire sans fin des lotissements qui, à terme, sont revendus à des plaisanciers absents la plus grande partie de l’année, il faudrait faire vivre le village et maintenir les classes de l’école (en septembre, Wissant a perdu une classe). Un système d’emphythéose peut être proposé aux accédants à la propriété, permettant de maintenir une population permanente.
De même, les bâtiments publics remis à la disposition de la mairie devraient être utilisés pour l’habitat locatif. Ainsi, dans  l’ancien presbytère, au lieu d’implanter un vaste bureau pour le maire, j’aurais préféré réaliser des logements à louer à l’année et, dans le grand jardin, installer pour les Wissantais des jardins ouviers (potagers). Encore là un moyen de fixer la population. D’autant plus que dans le même temps, l’actuelle municipalité détruisait le terrain de tennis pour construire six maisons HLM.
Question:
Et la digue, c’est là la principale préoccupation de nombreux Wissantais ?
P-E Davies
Contrairement aux avis des scientifiques qui sont tous d’accord pour préconiser un réensablement de l’estran afin de protéger la digue, le maire actuel, Bernard Bracq, a préféré en janvier 2013 détruire les casemates allemandes en avant de la dune et installer des rangées de pieux sur la plage dans l’espoir de casser le courant . Depuis, la dune a encore reculé de plusieurs mètres.(1) Nous attendons avec impatience les prochaines mesures de la dune pour voir les conséquences de la destruction des blockhaus et la mise en place des pieux. 
Dix millions d’euro sont prévus par l’actuelle municipalité pour reconstruire la digue en conservant les enrochements, mais ceux-ci s’enfoncent progressivement dans le sol. Pour l’instant, rien n’est fait de ce côté.
 De nombreuses promesses n’ont pas été respectées par l’actuelle majorité et cette trahison a des conséquences sur le fonctionnement de la Municipalité. Il faut dire aux Wissantais que sur les quinze conseillers municipaux de la majorité, deux hommes ont démissionné et trois femmes ne viennent plus aux réunions du conseil pour diverses raisons. 
Question:
Avez-vous une étiquette politique contrairement au maire actuel qui n’en a pas? (2)
P-E Davies
Oui, je n’ai jamais caché mon appartenance politique à l’UMP depuis 2009 mais ça ne m’a pas empêché, ni dérangé de rassembler au sein de ma liste des personnes avec une sensibilité aussi bien de gauche que de droite.
Travailler, pour le bien de notre territoire et de nos populations, avec le parti socialiste ne me dérange pas tant que l’on se respecte mutuellement. Si mon équipe remporte les élections municipales à Wissant en 2014, nous aurons comme objectif de construire un projet pour le bien de tous avec tout le monde.Peut-être que la Communauté de Communes changera de parti politique aux prochaines élections municipales, il faut y croire !
Pour les prochaines élections de 2014, j’ai en effet déjà constitué une équipe comportant des Wissantais de tous âges et de toutes catégories socio-professionnelles, à l’écoute de la population, afin de proposer des solutions viables aux graves problèmes qui concernent Wissant(3).
.
(2) NDLR: Le maire actuel de Wissant, Bernard Bracq, est adjoint au tourisme à la communauté de communes de la Terre des deux caps présidée par Martial Herbert, socialiste, dont  son cousin germain Jean-René Bracq, maire socialiste de Marquise, est le premier adjoint. Le frère du maire de Wissant, Michel Bracq, socialiste, est lui même adjoint du maire de Marquise.
(3) Bientôt, jointe à l’article, une photographie de Pierre-Edouard Davies.

Laisser un commentaire

الرس... |
genie |
45M d'euros |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Pour en finir avec l'arme n...
| SABUSHIMIKE Aury Odilon
| la vérité n'existe pas