4 mars, 2016

Audresselles honore les morts de la Grande guerre: nominations au camping municipal

Classé dans : conseil municipal,histoire,politique — dompaul @ 13:37

Le 20 novembre 1917, lors de son discours d’investiture, Clémenceau dit « le Tigre » s’est fait applaudir par l’ensemble des législateurs en déclarant à propos des Poilus de Verdun, du Chemin des Dames ou des Dardanelles: « Ils ont des droits sur nous ».

Ce n’était pas une vaine parole puisqu’ aujourd’hui encore, le gouvernement socialiste accueille sur le territoire métropolitain tous les descendants, neveux, cousins, arrière-cousins, apparentés et homonymes des Coulibaly, Diallo, Keita, Cissé, Dawara, Traoré, Ndiaye, Diop etc. qui ont combattu dans les tranchées. Ils auraient donc hérité des « droits sur nous » de leur ancêtre et en particulier des allocs..

Honorer aussi les héros audressellois

A Audresselles, il est encore plus facile d’honorer la mémoire des héros de la guerre. Il suffit de regarder les noms de ceux qui sont gravés dans le marbre (de Marquise) dans la nef de l’église ou sur le monument aux morts (derrière lequel vont être construits des HLM où le préfet peut imposer l’installation de migrants, afin de faire baisser à Audresselles le pourcentage d’électeurs « Front National »).

Pour le centenaire de la Grande guerre, quel meilleur moyen d’honorer les noms des héros audressellois qu’en nommant prioritairement à des emplois municipaux des personnes dont le nom du père, du grand-père, de la mère, de la belle-mère ou du mari  se trouve sur le monument aux morts ?

En ces temps de célébration des héros, cent ans après la bataille de Verdun, la municipalité d’Audresselles applique ainsi les directives gouvernementales concernant le devoir de mémoire et rappelle  qu’ »ils ont encore des droits sur nous » à travers leurs descendants.

Les délibérations du conseil municipal de mardi 1er mars ont abouti aux décisions suivantes:

Après le départ en retraite de Marie-Thérèse Ellart, née Harduin (famille citée  sur le monument aux morts), c’est Cindy Cappelle (famille Lisse citée  sur le monument aux morts), son adjointe, qui devient gérante du camping municipal. Cindy aura deux adjointes: la fille de Marie-Thérèse, Mélanie épouse Depothuis, et Natacha Lisse.
Comme chaque année, Christine Harduin est embauchée pendant la saison touristique pour les services techniques du camping.

Evidemment, certaines de ces personnes font simultanément partie de la famille d’autres héros cités sur le monument aux morts

Une prime annuelle de quatorze mille euro été proposée par l’exécutif municipal à répartir entre les trois gérante et cogérantes en fonction de leur grade et de leur ancienneté mais les deux premiers adjoints n’ont pas pris part au vote puisque c’était leur fille ou leur épouse qui était concernée et la belle-soeur de la gérante, elle aussi conseiller municipal, s’est abstenue pour éviter des contestations. Les autres conseillers ont voté contre le versement de la prime et contre l’augmentation des tarifs du camping.

Il faut se soucier d’abord des électeurs

Pourtant une partie de cette augmentation pouvait financer la prime et comme les plaisanciers du camping jouissent d’Audresselles alors qu’ils n’y payent ni taxe foncière ni taxe d’habitation et qu’ils n’y votent pas, on ne comprend pas la démarche de certains conseillers municipaux qui devraient exclusivement se soucier de l’intérêt de leurs électeurs.

6 réponses à “Audresselles honore les morts de la Grande guerre: nominations au camping municipal”

  1. Cappelle coralie dit :

    C’est bien gentil de rappeler que notre famille fait partie intégrale du village d Audresselles comme beaucoup d autres, mais par contre, il faudrait peut être revoir le montant de la prime qui en temps réel paraît déjà exorbitante aux yeux de certains, alors la multiplier par deux ! Vous voulez une guerre civile, soit vous vous informez à la mairie sur le montant ou soit vous avez des amis sur Facebook a qui le montant à été communiqué avant le conseil!!!

  2. Florence Boucher dit :

    Monsieur Bonsoir,

    Vous dites: « Honorer aussi les héros audressellois ».
    Donc, pour vous, toute personne n’ayant pas d’ancêtre inscrit sur le monument au mort, ne peut pas travailler comme employé municipal ?
    En conclusion, devons-nous licencier les employés municipaux de notre commune ?
    Je pense qu’il faudrait peut-être que vous vous renseigniez avant d’écrire certaines choses sur votre blog !
    J’ai moi-même postulé et ce n’est pas pour autant que j’ai été nommée a ce poste fantôme qui m’a été refusé et que j’étais prête à accepter sans prime.
    De ce fait, faudrait-il qu’un de nos ancêtres soient inscrit sur ce monument aux morts ou alors porter un certain nom pour avoir droit à du favoritisme ?

    Petit rappel des noms de notre famille figurant également sur le monument aux morts !
    HARDUIN, PENEL et DETRY Guy décédé en 1945 a l’âge de 18 ans en déminant a Audresselles, d’ailleurs si souvent oublié!
    Mon mari Patrick BOUCHER, fils de Jeanine CONDETTE et de Jean Baptiste BOUCHER.
    Egalement petit-fils de Marie Thérèse HARDUIN (nom inscrit sur le monument aux morts) et de Jean BOUCHER et petit fils et de Germaine PENEL (nom inscrit sur le monument aux morts) et de Jules CONDETTE, grand père de Patrick (un des héros) ayant également reçu un hommage pour le sauvetage a la nage des 28 marins du contre torpilleur « le Chacal » coulé le 23 Mai 1940.
    Pour information, il décéda peu de temps après à l’âge de 34 ans, d’une pneumonie contractée lors de ce sauvetage!
    Ces noms de pure souche audresselloise vous rappellent-ils quelque chose ?
    Vous dites:  » Il faut se soucier d’abord des électeurs et on ne comprend pas la démarche de certains conseillers municipaux ».
    l’augmentation n’a rien a voir dans le financement de cette prime car les deux gérantes en place la touchent déjà depuis plusieurs années !
    Vous dites également: » nos conseiller municipaux devraient exclusivement se soucier de l’intérêt de leurs électeurs ».
    Or ils ont été favorables a l’augmentation des 2 % du camping votée à 12 voix sur quatorze.
    Mais la majorité des conseillers municipaux n’a tout simplement pas accepté la prime de gérance car il ne faut pas prendre nos électeurs et contribuables pour des vaches a lait !!!!
    Bien cordialement
    Florence Boucher

  3. dompaul dit :

    Merci de vos commentaires et de vos rectifications qui enrichissent considérablement le débat et fournissent des précisions inédites.
    Rappelons que le montant de la prime évoquée n’est pas versé à une seule personne mais constitue seulement une masse à répartir et d’après Coralie Cappelle (voir commentaire plus haut), elle serait encore moins élevée que le chiffre avancé dans l’article.

    Il faudrait comparer, à emploi et responsabilités équivalents, le montant individuel des primes versées aux fonctionnaires territoriaux de la communauté de communes de la Terre des deux caps et celui qui est versé aux fonctionnaires d’Etat de catégorie B, mais surtout aux cheminots et aux employés d’EDF qui touchent un empilement de primes et d’avantages en nature toute l’année même pendant les vacances et les congés de maladie.

    S’ils en avaient connaissance, ceux qui trouvent qu’il est abusif de verser une prime modique aux gérantes du camping, étoufferaient de fureur !

    D’autant plus qu’actuellement, vivre du RSA, des allocations (il en existe cinq cents et il suffit d’étudier la question pour les toucher) et profiter de toutes les réductions, dons et aides diverses, semble plus rentable que de travailler au SMIG sans prime.

  4. CREPIN dit :

    Message à dompaul:
    Le 24 janvier 2013 vous avez publié un portrait inédit de Louis XVII.
    Historien amateur spécialiste de Louis XVII,
    est-ce que je pourrais avoir plus de précisions sur ce portrait qui m’est inconnu.
    Connait-on le peintre ou le graveur?
    Provient-il d’une enchères. Si oui quand et quel est le commissaire priseur.
    Apparemment c’est un médaillon. Quelle taille fait-il? Quelle est sa grandeur?
    Merci d’avance de votre réponse
    Christian CREPIN, (Je suis originaire du Boulonnais et mon grand-père était Albert CREPIN archéologue qui avait créé le musée de PREURES)

  5. dompaul dit :

    Cet article a plus de trois ans et il va falloir du temps pour rechercher l’origine de l’image.

  6. Jerica Bibo dit :

    That is the appropriate blog for anyone who wants to seek out out about this topic. You understand a lot its almost onerous to argue with you (not that I really would want…HaHa). You definitely put a new spin on a subject thats been written about for years. Nice stuff, just great!

    http://read68.com/bbs/home.php?mod=space&uid=929797&do=profile&from=space

Laisser un commentaire

الرس... |
genie |
45M d'euros |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Pour en finir avec l'arme n...
| SABUSHIMIKE Aury Odilon
| la vérité n'existe pas