15 août, 2016

15 août 2016: Homélie du père Félix Coulibaly

Classé dans : fêtes,international,religion,socialistes — dompaul @ 10:51

Félix Coulibaly août 2016

Le père Félix Coulibaly, dit « le bon Coulibaly », homme de Foi bien connu des Audressellois et des Ambleteusois, est retourné au Mali depuis quelques temps. Comme il est étiqueté catholique, il lui est plus difficile d’obtenir un visa pour la France que s’il appartenait à une confession plus appréciée du régime socialiste, ennemi déclaré de  la liberté d’expression non strictement contrôlée.

Ceci n’empêche pas que Félix Coulibaly reste présent au milieu de nous grâce à Internet.

Dans la mesure où il n’ y a eu qu’une ordination dans le diocèse d’Arras cette année et qu’il va être de plus en plus difficile de trouver un prêtre blanc (leucoderme) pour desservir la paroisse d’Audresselles, nous pourrons toujours bénéficier de la présence virtuelle du bon Coulibaly.

Voici son homélie du 15 août 2016:

Textes liturgiques : Ap 11, 19a ;12, 1-6a.10ab ; Ps 44 ; 1Co 15, 20-27a ; Lc1, 39-56

  • Bonjour à toutes et à tous !

« Un signe grandiose apparut au ciel : une Femme, ayant le soleil pour manteau, la lune sous ses pieds, et sur la tête une couronne de douze étoiles. » Apocalypse 12, 1

D

ans la première lecture de ce jour ; -un extrait du livre de l’apocalypse -,

Saint Jean, dans sa vision, voit uneFemme couronnée de douze étoiles,

qui après avoir mis au monde un fils qui fut enlevé auprès de Dieu et de son trône,

échappe à son tour au dessein maléfique du Dragon.

Dans sa fuite au désert, elle trouve une place que Dieu lui avait préparée !

  • Brave Femme !

  • Vaillante Femme couronnée de douze étoiles !

  • Femme aux douze étoiles !

  • (Et en ce moment où nous se déroulent les Jeux Olympiques de Rio 2016, nous pouvons dire, « Marie, la Sportive de Dieu, médaillée de 12 étoiles en Or !)

Alors, dans notre célébration de ce matin, permettez-moi de donner un nom à ces douze étoilesen me référant à l’ensemble des textes de la Nouvelle Alliance, pour découvrir la figure de la nouvelle Eve de l’Alliance Nouvelle : Marie ; Elle que Dieu a fait monter dans la gloire du ciel, avec son âme et son corps ;merveilleux couronnement divinque nous célébrons en cette la fête de l’Assomption !

  • Première étoile de Marie : Femme d’écoute et de dialogue : Lc 1, 28-29.

  • Deuxième étoile de Marie : Femme habitée par l’Esprit Saint, Arche de l’Alliance, Temple de l’Esprit Saint :Lc 1, 35

  • Troisième étoile de Marie : Femme de Foi :Lc 1, 37-38

  • Quatrième étoile de Marie : Femme Servante du Seigneur : Lc 1, 38

  • Cinquième étoile de Marie : Femme Eucharistique : Lc 1, 30

  • Sixième étoile de Marie : Femme Missionnaire : Lc 1, 39-40

  • Septième étoile de Marie : Femme Disponible, solidaire et charitable : Lc 1, 56

  • Huitième étoile de Marie : Femme qui sait rendre Grâce à Dieu : Lc 1, 46-55

  • Neuvième étoile de Marie : Femme Éducatrice et Modèle des épouses : Lc 2, 39-40

  • Dixième étoile de Marie : Femme attentive et médiatrice de grâces en faveur des disciples de Son Fils :Jn 2, 1-11

  • Onzième étoile de Marie : Femme d’espérance debout au pied de la croix, avocat des opprimés : Jn 19, 25

  • Douzième étoile de Marie : Femmede Prière, Femme servante de la communion ecclésiale et femme triomphante du Mal : Jn 19, 26-27, Ac 1, 12-14 ; Ap 12, 1-7.

Oui, Marie « brille par chacune de ces douze étoiles ! » ;

Et pour chacune de ces étoiles, on peut faire des commentaires et des commentaires … !!!

  • Dans sa vision, grâce fut accordée à Saint Jean, le disciple bien-aimé, de percevoir cette « magnificence » de Marie ; la Nouvelle Ève : « Un signe grandiose apparut dans le ciel : Une Femme, ayant le soleil pour manteau, la lune sous les pieds, et sur la tête une couronne de douze étoiles » Ap 12, 1

  • Une telle existence, couronnée de ces douze étoiles, mérite bien une première place dans la sphère divine !  Et ceci par le moyen le plus rapide qu’il soit : le T.D.I.I. : « Train à Destination Instantanée et Immédiate !»1 ; moyen affrété par Dieu Lui-même ! A son mort, « Dieu a fait monter jusqu’à la gloire du ciel, avec son âme son corps, Marie, la Vierge immaculée, Mère de Son Fils » (Oraison de la prière d’ouverture). Tel est le sens de la fête que nous célébrons aujourd’hui.

  • En cette fête de l’Assomption, par la puissance de l’Esprit Saint, que grâce nous soit accordée de briller nous aussi à notre tour de quelques unes des douze étoiles de Marie, pour mériter d’être revêtus du manteau de soleil qu’est le Christ Jésus et avoir part à la Gloire des élus de Dieu, à la fin de notre vie terrestre. AMEN.

1 C’est-à-dire : la fusion instantanée et Immédiate du Temps et de l’Espace en une réalité nouvelle, que nous êtres humains, nous ne pouvons ni concevoir et ni modéliser. En effet, c’est une réalité nouvelle qui « dépasse » le temps, mais qui est dans le temps ! Cette une réalité nouvelle qui dépasse l’espace, mais qui est dans l’espace ! C’est cette réalité nouvelle qui est la « Gloire de Dieu », ou la « Gloire du ciel », ou la « vie avec Dieu » où « Marie est montée avec son âme et son corps » selon l’oraison de la prière d’ouverture de la Messe de l’Assomption. Vivant dans cette réalité nouvelle de la « vie avec Dieu », le Ressuscité peut dire à ses disciples dans l’évangile de Saint Matthieu : « Et moi je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde » Mt 28,20b

Laisser un commentaire

الرس... |
genie |
45M d'euros |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Pour en finir avec l'arme n...
| SABUSHIMIKE Aury Odilon
| la vérité n'existe pas