4 janvier, 2017

Maire d’ Ambleteuse: des micro-associations d’extrême gauche déboutées

Classé dans : conseil municipal,espace public,politique — dompaul @ 20:16

Trois micro-associations très à  gauche, se disant écologistes, viennent d’être déboutées par le tribunal correctionnel de Boulogne-sur-Mer de leur prétention à faire exproprier une famille d’exploitants agricoles d’une partie de leurs droits sur des terrains en bordure de la Slack. Sous prétexte que des membres de cette famille sont apparentés à un conseiller municipal d’Ambleteuse, devenu maire de la commune en cours de procédure, les dirigeants de ces micro-associations avaient attaqué le maire lui-même en justice.

Mais celle-ci a dit: « relaxe, Max ! »

Car il était trop évident que  le souci écologique n’était plus  qu’un prétexte politique pour attaquer personnellement le maire, appartenant officiellement au parti républicain.

Ces associations, composées du nombre minimum de membres, sont d’autant moins représentatives que certains de leurs dirigeants, qui se sont présentés aux élections municipales, n’ont obtenu qu’un nombre infime de voix. Aucun de leurs membres ne vient jamais à l’église, centre de la vie sociale du village et dispensatrice d’emplois.

Ce sont les mêmes associations qui ont déjà été déboutées par la cour d’appel de Douai  quand elles ont voulu empêcher une famille d’agriculteurs-brasseurs de construire trois maisons dans la plaine vide entre Marquise et Wissant.

Si elles vont en appel, elles vont tomber sur le même juge qui va encore les débouter et, une fois de plus, elles devront payer les dépens. La nouvelle communauté de communes du président Bouclet  va peut-être répugner à leur verser une subvention pour les payer à leur place.

 

5 réponses à “Maire d’ Ambleteuse: des micro-associations d’extrême gauche déboutées”

  1. SOS Baie de Slack dit :

    un tissu d’imbécilités!!!!!

  2. SOS Baie de Slack dit :

    article diffamatoire.
    Nous voyons la question avec notre avocate lundi

  3. dompaul dit :

    Merci de votre participation au dialogue. Vous pouvez exercer votre droit de réponse en expliquant précisément les raisons pour lesquelles vous estimez l’article diffamatoire. Par ailleurs, si vous défendiez réellement l’écologie, vous vous soucieriez davantage des causes de la pollution de nos fleuves côtiers qui touche davantage la population que la construction d’une maison.

  4. Patrick ROBERT dit :

    Je suis résident à Ambleteuse, non membre des associations dont vous parlez avec un mépris sectaire.
    Sensible à l’écologie, ce n’est pas la seule motivation qui m’anime dans ce dossier. Je suis respectueux du droit et j’estime que tout élu, Maire de surcroît, devrait être exemplaire.
    (…)
    Vos commentaires gras et d’un affligeant premier degré ajoutent à la gravité de la situation. Où va notre pays avec ces relents nauséabonds de populisme et d’obscurantisme.
    Et l’église par-dessus le marché… C’est aussi lamentable que pathétique !

  5. dompaul dit :

    Merci de votre participation qui a le mérite supplémentaire de ne pas être anonyme. C’eût été intéressant de publier intégralement votre opinion. Malheureusement, vos commentaires sur les magistrats de Boulogne-sur-Mer, qui ont été retirés et remplacés par trois points, de suspension bien évidemment, contrevenaient à l’article 434-25 du code pénal et nous ne pouvions pas en partager la responsabilité en les publiant.

Laisser un commentaire

الرس... |
genie |
45M d'euros |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Pour en finir avec l'arme n...
| SABUSHIMIKE Aury Odilon
| la vérité n'existe pas