24 mars, 2017

Ambleteuse: une réunion du conseil municipal aux résultats surprenants

Classé dans : conseil municipal,politique — dompaul @ 19:40

Le docteur Arnaud Lelièvre du Broeuille, pris toute le semaine par ses consultations, passe tous les jeudis à la mairie dès l’aube jusqu’au crépuscule à remplir son mandat de maire. Mais comme il a l’intention de réaliser des projets d’envergure pour développer l’économie de sa commune, il délègue une grande partie des affaires courantes à ses adjoints, notamment ceux qui s’occupent des travaux, en qui « il a toute confiance ». Ce sont ces anciens chefs de chantier retraités qui supervisent ainsi l’entretien des digues et de la voirie.

Le dernier conseil du jeudi 23 mars était consacré à régler différentes procédures en cours et, à cette occasion, le seul membre de l’opposition présent au conseil, madame Vampouille,  a posé quelques questions sur le budget. Un échange courtois quoique assez vif s’en est suivi entre elle et le maire sans aucune conséquence.

Le moment décisif est intervenu quand le maire a proposé au conseil de renouveler le label « grand site » d’Ambleteuse en signalant que ce label permettait aux fermes qui en faisait la demande, de recevoir une subvention pour mettre en place les structures destinées à accueillir des visiteurs (touristes, enfants des écoles etc NDLR).

Comme la ferme de sa famille est concernée, le maire a quitté la salle et a laissé la présidence du conseil à son premier adjoint pour la délibération et le vote, s’abstenant par là même non seulement de prendre part au vote mais de connaître qui votait contre sa proposition.

Et là, ô surprise, alors que le vote aurait dû être une simple formalité, l’ adjoint aux travaux Jean Rohart, vêtu d’un treillis militaire et en qui le maire met sa confiance, a voté contre le projet ainsi qu’un autre conseiller municipal. Il y a eu aussi deux abstentions. Pourquoi ont-t-ils voté contre ? Mystère. Peut-être parce que tel est leur bon plaisir d’élus désireux de manifester leur importance.
D’autant plus que le maire n’était pas présent.

En revanche, la représentante de l’Opposition municipale a voté pour. Car elle considère que le label  » grand site des deux caps » et la visite des fermes par les citadins constitue un atout pour la commune.

Ainsi qu’il est de tradition en politique ou dans l’administration, on croit voir l’adversaire devant alors qu’ en fait,  le véritable adversaire, c’est « l’ami » qui est derrière.

Nota: à la suite de la publication de cet article, Jean Rohart a manifesté son mécontentement en téléphonant à son auteur. Quand la question lui a été posée d’expliquer son vote, il a répondu qu’il refusait d’en donner les raisons car il les gardait pour lui. Pourtant, ses électeurs aimeraient bien les connaître et il faudra lui poser la question lors des prochaines municipales. C’est en effet ces explications qui seraient vraiment intéressantes.

Laisser un commentaire

الرس... |
genie |
45M d'euros |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Pour en finir avec l'arme n...
| SABUSHIMIKE Aury Odilon
| la vérité n'existe pas