8 avril, 2017

Mélanchon se définit comme « le » philosophe

Classé dans : économie,histoire,politique,socialistes — dompaul @ 19:10

Sur les petites vignettes rougeâtres de sa campagne électorale, Jean-Luc Mélanchon, au nom d’origine grecque, a fait imprimer en gros caractère vert d’eau la lettre  ϕ, comme sur les manuels scolaires de philosophie des années où il passait son baccalauréat.

L’idée sous-jacente est la suivante, Mélanchon ou « Ceinture Noire » est un philosophe,  un tribun philosophe à qui le pouvoir de gouverner la France revient de droit, au nom de la philosophie.

En effet, le philosophe grec qui a revendiqué pour les philosophes  le droit incontestable de gouverner le troupeau humain n’est autre que Platon. Des Siciliens lui ont offert le gouvernement de leur cité pour qu’il applique ses théories et le moins qu’on puisse dire, c’est que son gouvernement n’a pas été très concluant.

Mais ses théories, elles, ont résisté au temps, et sont appliquées régulièrement car, comme disait Adolphe Hitler, un autre philosophe, « la mémoire des peuples ne dépasse pas six mois ».

Dans « la République », Platon définit le Bien qui est la bonne gestion de la cité partant de l’organisation suivante. On commence par confisquer les biens  des « riches ». C’est la fin de la ploutocratie.

Mais on ne donne pas les biens des riches aux pauvres. Mélanchon veut prendre aux riches leurs biens mais ne dit pas qu’il va les distribuer aux pauvres. Il veut les donner à l’Etat.

Ensuite,  les « philosophes » prennent le pouvoir. Pour permettre aux philosophes de gouverner tranquillement, il faut des gardiens, en grec les « filacs »,  qui a donné en français le mot   »flics ». Les flics sont chargés de surveiller le reste de la population, « le troupeau humain ».

Les citoyens ou plutôt les sujets ne peuvent pas quitter le territoire national sans une raison approuvée par les flics. A leur retour dans « la République », les flics les interrogent sur leurs activités pendant leur séjour à l’extérieur et leur demandent ce qu’ils ont observé. Ces voyageurs ont évidemment intérêt a pouvoir faire un rapport d’espionnage consistant et intéressant pour le gouvernement des philosophes.

Ce système de gouvernement a été appliqué à de nombreuses fois et Louis XIV interdisait la sortie du territoire sans autorisation sous peine de mort. Mais, à l’époque, la frontière était très poreuse et la police politique peu nombreuse.

En revanche, Mussolini,  Hitler, Fidel Castro, mais surtout Staline, Mao-Tsé-Toung et  la dynastie des Kim de Corée du Nord qui, comme chacun sait, étaient et sont encore de grands philosophes, ont appliqué parfaitement les principes platoniciens de la société fermée.

Si l’on écoute le programme de Jean-Luc, c’est évidemment ce qu’il réserve aux Français s’il est élu mais, comme il  se révèle plus distrayant que ses concurrents aux élections présidentielles, il monte chaque jour dans les sondages et, si lui-même et ses acolytes connaissent parfaitement l’Histoire que son auditoire ignore, il connaît aussi parfaitement les mots qui séduisent les envieux, les humiliés et les offensés dont la proportion dans l’électorat s’accroît au fur et à mesure que l’analphabétisme progresse.

Laisser un commentaire

الرس... |
genie |
45M d'euros |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Pour en finir avec l'arme n...
| SABUSHIMIKE Aury Odilon
| la vérité n'existe pas