23 mai, 2017

Macron, aussi courageux que Bonaparte ou presque

Classé dans : politique — dompaul @ 12:15

Pendant la campagne d’Italie de 1796, Bonaparte se serait précipité à la tête de ses troupes, face à la mitraille autrichienne, pour passer sur le pont d’ Arcole sans se soucier de sa sécurité. Le Directoire aurait applaudi son courage lorsqu’il a fait son rapport en rapportant son drapeau percé de balles.

Une vidéo récente montre Emmanuel Macron, tançant son équipe rapprochée pendant la campagne présidentielle parce que, à l’occasion de la visite d’une usine appartenant à une entreprise proche du dépôt de bilan, son équipe n’ a pas prévu de lui faire rencontrer les ouvriers en colère pour appliquer les conseils de la Sécurité.

Macron, mécontent, a alors prononcé ces paroles historiques adaptées à l’époque avec le mot « mec »: « Parce que, si vous écoutez les mecs de la Sécurité, vous finissez comme Hollande, peut-être que vous êtes en sécurité mais vous êtes mort. »

Macron n’a pas plus peur des attentats que Napoléon Bonaparte de la mitraille.

C’est connu, plus on devient vieux, plus on devient couard. C’est pourquoi, on envoie toujours des jeunes faire la guerre en première ligne et relativement, aujourd’hui, à l’âge de Macron, on est encore jeune.

 

Laisser un commentaire

الرس... |
genie |
45M d'euros |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Pour en finir avec l'arme n...
| SABUSHIMIKE Aury Odilon
| la vérité n'existe pas