• Accueil
  • > art
  • > Le prix d’un fossile: deux millions d’euros

17 juin, 2018

Le prix d’un fossile: deux millions d’euros

Classé dans : art,économie,histoire — dompaul @ 23:28

Au début du siècle (l’actuel), l’association des Amis du Fort d’Ambleteuse s’est débarrassée d’une collection de fossiles en l’entreposant dans un garage chez une dame âgée, près du monument aux morts d’Ambleteuse. Après son décès, les nettoyeurs ont emporté les fossiles à la déchetterie de Marquise.

Un peu auparavant, quatre ouvriers de la côte ont découvert le squelette entier d’un mamouth dans les gravières de Wissant et se le sont partagé, lui ôtant ainsi toute valeur sauf le prix de l’ivoire des défenses.

Des scientifiques s’insurgent actuellement parce que des Américains, qui ont découvert un fossile d’Allosaure dans leur propriété, l’ont fait vendre par la maison de vente aux enchères Aguttes, qui est un commissaire priseur français. Ces scientifiques s’insurgent d’autant plus que le squelette du reptile géant a été adjugé deux millions d’euros, soit environ deux millions quatre cent mille euros avec les frais et taxes.

Ces scientifiques prétendent que ce prix élevé va inciter les particuliers à rechercher des fossiles de grands vertébrés pour en tirer un profit financier, au lieu de laisser faire les paléontologues officiels qui leur donneront généreusement le reliquat du budget de huit cent cinquante dollars une fois déduits les frais d’excavation auxquels ce budget est destiné.

Ces scientifiques, ou prétendus tels par les médias, n’ont pas compris que l’appât du gain était le seul moyen pour éviter que des ouvriers dispersent les os des animaux antédiluviens ou les déversent à la déchetterie. Mais surtout, que les agriculteurs, quand il trouvent un site préhistorique ou antique dans leur champ, ne se précipitent pas pour tout faire disparaître afin d’éviter d’ être importunés par les services départementaux.

Plutôt que de tout perdre ou de tout casser, l’intérêt de l’individu comme de la collectivité est bien de récolter les pièces les plus intéressantes avec soin et de les écouler discrètement en prenant le temps, à la manière des tombaroli (fouilleurs de tombes clandestins) italiens.

Ce n’est pas légal du tout puisque la loi laisse au découvreur de fossiles ou d’antiquités le choix de tout casser en petits morceaux pour être tranquille ou de prévenir les services compétents et de perdre l’usage de sa terre pendant un certain temps, sans indemnité.

C’est la loi établie par un vote d’individus démocratiquement élus et Socrate a accepté de se suicider parce qu’il considérait qu’il fallait respecter la Loi car elle était sacrée.

Pendant des siècles, Socrate a été présenté comme un modèle à leurs élèves par les enseignants qui, comme chacun sait, ne le seraient pas s’ils avaient le sens des affaires.

2 réponses à “Le prix d’un fossile: deux millions d’euros”

  1. Cépamoi dit :

    Bonsoir,
    je connais des fossiles moins chers ;-)

  2. dompaul dit :

    Pouvez-vous nous donner des exemples ? Merci d’avance.

Laisser un commentaire

الرس... |
genie |
45M d'euros |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Pour en finir avec l'arme n...
| SABUSHIMIKE Aury Odilon
| la vérité n'existe pas