16 mars, 2015

Marie-Christine Bourgeois, candidate du Front National, à Audresselles

Jean-Claude Labit d'Ambleteuse, Jean-Jacques Baillet, Marie-Christine Bourgeois, Evelyne Labit-Boussemaer, d'Audresselles et Ambleteuse, Jacques Harduin,  Anne-Marie et Patrick

Marie-Christine Bourgeois, de Wissant, est venue faire un tour dimanche à Audresselles, avec son mari Vincent. En tant que candidate du Front National aux élections départementales de dimanche prochain, 22 mars 2015, elle a ainsi pu rencontrer quelques uns des habitants d’Audresselles et d’Ambleteuse, notamment autour de l’étal de poissons et de crustacés pêchés du jour de l’incontournable Jean-Jacques Baillet, le dernier artisan pêcheur d’échouage d’Audresselles, réclamé par les chaînes de télévision locales et nationales.

Assaillie de questions, plus particulièrement sur les retraites des travailleurs manuels, elle a répondu à chacun en fonction de ses préoccupations diverses.

Question:
Depuis combien de temps êtes-vous Wissantaise ?

Réponse:

Nous nous sommes installés définitivement à Wissant depuis cinq ans au moment où mon mari a pris sa retraite. Nous habitions auparavant Saint-Omer où j’exerçais la profession de pédicure podologue, ainsi qu’à Calais.

A Wissant, nous nous sommes très impliqués dans la vie locale. Mon mari a fait partie de la liste du maire, M. Bernard Bracq, en fin de liste, aux dernières élections municipales.
Nous nous occupons beaucoup de la paroisse et nous avons accepté, entre autres, de nous charger de l’ouverture et de la fermeture de l’église. Je chante aussi dans la chorale des deux caps de Jean-Marie Fondeur.

Question

Comment a été accueillie votre candidature par votre famille et vos amis ?

Réponse

J’ai longuement réfléchi avant de présenter ma candidature pour le Front national, mais lorsque ma candidature a été officialisée, j’ai constaté que la réaction de tous les Wissantais que je connais a été très encourageante. Même ceux qui n’avaient pas à l’origine d’affinité avec le Front National m’ont annoncé qu’ils voteraient pour moi.

Question:
Pourquoi avez-vous choisi d’adhérer au Front National et de vous présenter sous cette étiquette ?

Réponse

Nous avons commencé à nous rapprocher du Front National quand le traité de Maastricht a été ratifié par le gouvernement (1993) alors que le « non » l’avait emporté au referendum.
Nous avons considéré cet accord international comme un déni de démocratie.
Ensuite, nous avons été influencés par les jeunes diplômés de notre famille qui se trouvent face au choix suivant pour utiliser leurs capacités : ou partir à l’étranger, ou obtenir un changement radical de la situation en France, notamment arrêter l’augmentation ininterrompue du chômage et des impôts, grâce à l’arrivée au pouvoir du front national.

Question:
Entretenez-vous le dialogue avec les candidats FN des autres circonscriptions du département?

Réponse

Tout à fait, nous connaissons notamment Olivier Delbé, employé dans la charcuterie industrielle Herta, qui représente le monde industriel et rural, et qui se présente dans le canton de Saint-Pol, ainsi que Laurent Brice, secrétaire départemental du FN,  Steve Briois, le maire de Hénin-Beaumont, et Antoine Golliot, conseiller municipal de Boulogne où il est l’un des candidats FN aux élections de dimanche prochain. Il est très sensible aux problèmes de sécurité, domaine dans lequel il exerce son activité professionnelle.

Question

Quels projets avez-vous l’intention de promouvoir dans le Pas-de-Calais si le Front National l’emporte dans le département ?

Réponse

En raison de mes anciennes activités dans le domaine de la santé, j’ai été en contact avec toutes les couches de la population et j’ai pu constater qu’il y avait la possibilité d’améliorer considérablement la politique sociale. Il convient d’abord de lutter contre la fraude aux allocations et aux subventions et contre les dépenses inconsidérées que personne au conseil général ne peut ou ne veut justifier.

Comme les dépenses sociales (allocations et subventions) représentent 56% du budget du département (presque un milliard d’euro), c’est en effet dans ce domaine qu’il existe des améliorations notables à apporter à notre niveau. Il est possible ainsi de baisser la part départementale des impôts locaux et de réorienter cette part du budget de façon plus juste et pertinente. C’est pourquoi, si le Front National obtient la gestion du département, je demanderai à faire partie de la commission des affaires sociales .

Question

Avez-vous déjà réfléchi avec les autres candidats à votre répartition dans les commissions et au choix des présidents?

Réponse

Nous avons eu le temps de la préparer en vue de la victoire du Front National et, comme nos candidats couvrent l’ensemble de l’éventail social et professionnel du département, il sera relativement aisé de choisir des conseillers compétents dans leur domaine pour chacune des commissions.

Question

Et si le Front National n’obtient pas la majorité ?

Réponse

Il est probable que nous aurons une alliance UMP-PS, aucun de ces deux partis ne pouvant obtenir seul une majorité au conseil départemental. Il n’ y aura donc aucune amélioration à espérer.

photos suivront les prochains jours

23 janvier, 2015

La cérémonie des voeux à Audresselles: les photos

Classé dans : artisan pêcheur,conseil municipal,fêtes — dompaul @ 12:20

Martial Herbert parle à AudressellesJacques et Jean-Jacques (r)Jean-Jacques Baillet et Patrick Legrand (r)Sylvie dame d'Audresselles (r)Paul Ellart, Martial Herbert,Alain  Martel et Francis Bouclet  (r)Le texte de l’article est déjà paru. Voir: Les cérémonies de voeux à Capoolco et à Audresselles

17 août, 2014

15 août à Audresselles: affluence croissante malgré la pluie

Classé dans : artisan pêcheur,conseil municipal,espace public,religion — dompaul @ 16:31

Matelots et prêtresconsécrationcommunionle cortège des bateauxle départ de la processionau largeils partent porter la gerbeNicolas Denis, conseiller municipalPaul Ellart, maire adjoint, de retour avec l'eau béniteUne matelote fière de son filsA la messe de ce 15 août 2014, l’église d’Audresselles était pleine, comme d’habitude, puisqu’elle ne contient que deux cent soixante personnes assises et debout, mais c’est le nombre de participants à la procession derrière la statut de la Sainte-Vierge, ou de spectateurs, qui a augmenté encore par rapport aux années passées, bien que la pluie ait été exceptionnellement abondante donc dissuasive.

Dans cette cérémonie religieuse, croyants ou incroyants peuvent en effet retrouver un instant la foi de leurs ancêtres, c’est-à-dire leurs racines et leur identité.

La messe chantée, concélébrée par trois prêtres, était notamment dite pour le patron de pêche Jacques Baillet, dont la veuve, qui est venue communier incognito,  a  longtemps conduit le cortège des dames de la Mer.

Deux belles cavalières en tenue ont été particulièrement bien choisies par la gendarmerie pour précéder le cortège, mais elles ont été douchées. Elles ont en effet attendu à l’extérieur sur leur cheval sous un torrent de pluie.

Les matelots, porteurs de la statue, qui étaient sortis juste avant le gros de l’averse ont aussi été mouillés mais comme ce sont de véritables hommes de la mer, il n’ont pas semblé trop affectés. En revanche deux des porte-bannières ont été complètement trempés et leur bannière avec, dont le poids a été considérablement augmenté par l’eau qui les a imbibées.

C’est Roger Tourret, le maire, qui a donné le signal du vrai départ, considérant, grâce à son expérience de cultivateur, que la pluie avait cessé de tomber. Et il a eu raison. Malgré les risques d’une nouvelle averse, le cortège a suivi le long parcours habituel avec les chants entrecoupés de la récitation du chapelet.

L’homélie de l’abbé Bizet, curé de la paroisse N.D; des Flots, a eu lieu sous le dais au-dessus de la plage, comme d’habitude, en présence d’une grande foule. Il a insisté sur le sort des Chrétiens d’Irak et de Syrie.
Jean-Jacques Baillet, l’illustre dernier artisan-pêcheur de la côte, a transporté sur son doris deux prêtres, leurs acolytes et le maire assez loin au large au milieu des déferlantes, pour y jeter la brassée d’orge mûr, en mémoire des marins disparus dans les temps anciens.

Le cortège des bateaux suivant la procession a été encore plus long que d’habitude et six conseillers municipaux ont participé activement à la procession ou à son organisation, à pied ou sur des flobarts.

Photos suivront

11 août, 2014

15 août 2014: Bientôt l’accomplissement du second secret de Fatima

Classé dans : artisan pêcheur,fêtes,international,religion — dompaul @ 12:12

Sous la pluie 415 b Le cortège avance5.Marie-Thérèse et Paul Ellart, Mgr Jaeger, Roger Tourret34b.Le soleil est de retour15h, 15 août 2014 (1): La messe en mémoire de l’Assomption de la Vierge à l’église Saint-Jean Baptiste d’Audresselles commencera à 15h et sera suivie de la procession jusqu’au dais suspendu au dessus de de la digue de la propriété Boulet où aura lieu l’homélie précédant la bénédiction de la mer à bord du doris de Jean-Jacques Baillet. Il y aura trois prêtres concélébrants dont un qui vient directement du Saint-Siège.

Ce mois d’août  correspond au centenaire du  début de la grande et inutile boucherie européenne mais il précède aussi celui des révélations de Fàtima de 1917.

Lors de la révélation de la Vierge Marie à la voyante portugaise de Fàtima, le troisième secret comportait les paroles suivantes:

« Para a impedir virei pedir a consagração da Rússia a meu Imaculado Coração e a Comunhão Reparadora nos Primeiros Sábados. Se atenderem a meus pedidos, a Rússia se converterá e terão paz, se não, espalhará seus erros pelo mundo, promovendo guerras e perseguições à Igreja, os bons serão martirizados, o Santo Padre terá muito que sofrer, várias nações serão aniquiladas, por fim o meu Imaculado Coração triunfará. O Santo Padre consagrar-me-á a Rússia, que se converterá, e será concedido ao mundo algum tempo de paz. »

Il est inutile de traduire puisqu’une grande partie des Audressellois de souche est d’origine portugaise. Retenons seulement que la voyante annonçait que le Pape consacrerait la Russie au coeur immaculé de Marie avant qu’elle ne se reconvertisse au Christianisme.

Désormais, la Sainte Russie n’est pas seulement reconvertie au Christianisme respectant les dogmes nicéens de la Sainte Eglise catholique et orthodoxe, réunie depuis cinquante ans en une communion unique, mais cet Empire Chrétien du Bien est même devenu le seul rempart dans le monde qui défende les véritables valeurs chrétiennes contre les lois votées en Europe et aux Etats-Unis d’Amérique par les suppôts du Diable, qui ont légalisé l’avortement, le mariage des homosexuels, l’oisiveté rémunérée et le découragement de ceux qui produisent la richesse commune (2) et sont à l’origine de l’anarchie qui règne désormais dans le monde musulman et y engendre des massacres de Chrétiens.

Il ne reste plus au Pape François qu’à consacrer la Russie, puisque sa reconversion est déjà en cours 3).
En ce quinze août 2014, fête de l’assomption de la Vierge Marie, à laquelle le royaume de France avait été consacré par Louis XIII et qui est toujours la fête communale d’Audresselles, les fidèles d’Audresselles pourront prier à cette intention et écrire en français au pape pour l’inviter à cette démarche à l’adresse suivante:
S.S. Il Papa Francesco
Segretariato di Stato
servizio della francofonia
Etat du Vatican

(1) photos du 15 août 2012

(2)A la fin du XIXe siècle, selon J.K. Huysmans, ces suppôts de Satan s’adressaient à leur maître en ces termes:
« Légat suradmirable des fausses transes, tu accueilles la mendicité de nos larmes; tu sauves l’honneur des familles par l’avortement des ventres fécondés dans des oublis de bonne crise…
Soutien du pauvre exaspéré, cordial des vaincus, c’est toi qui les doue de l’hypocrisie, de l’ingratitude, de l’orgueil, afin qu’ils puissent se défendre contre les attaques des enfants de Dieu, des Riches!
« Suzerain des mépris, Comptable des humiliations, Tenanciers des vieilles haines, toi seul fertilise le cerveau que l’injustice écrase; tu lui souffles des idées de vengeance préparées, des méfaits sûrs; tu l’incites aux meurtres, tu lui donne l’exubérante joie des représailles acquises… Toi seul reçois les suppliques charnelles et les apostilles auprès des familles pauvres et cupides. Tu détermines la mère à vendre sa fille, à céder son fils, tu aides aux amours stériles et réprouvées… »

(3) …Nous devons, toutefois, comprendre la mentalité russe afin de pouvoir fournir l’aide appropriée et, en même temps, comprendre et aimer l’Eglise orthodoxe. Comprendre que nous sommes des hôtes, et que la conversion et le renouveau de la foi ne peuvent se faire qu’à travers et au sein de l’Eglise orthodoxe. Pour aider l’Eglise orthodoxe, nous devons comprendre l’Eglise… (cité du père Erich Fink, prêtre catholique allemand en Russie, 27 mars 2011)

11 juin, 2014

La fête du crabe 2014: encore un succès

La lyre marquisienneautour de BrigitteKatia Lotin, Jean-Jacques Baillet,t Brigitte Bourguignon et Eliane HarduinKatia Lotin, Brigitte Bourguignon et Martine BeaudrapsDomPaul et BrigitteLa famille Sarpaux fête du crabe 2014Zoé et Paola devant l'étalZoé et PaolaFrancis Bouclet, Patrick Bernard, Christophe Pâque, Roger Tourret, Paul Ellart et Patrick Boucher

Remémorons-nous que Roger Tourret vient d’être réélu triomphalement maire d’Audresselles avec toute sa liste, sur un programme que tous les électeurs d’Audresselles connaissent désormais par coeur: faire toujours mieux en faisant payer des impôts communaux minuscules. Grâce à ses économies, les budgets municipaux sont même excédentaires. Les rues sont refaites à neuf et entretenues, les bâtiments publics en bon état. Une balayeuse automobile toute neuve vient même d’être achetée. Dans le même esprit, le budget des subventions aux associations se réduit à quelque trois mille euro et celui de la fête du crabe à six cents euro. Néanmoins, la fête a été une fois de plus réussie à la satisfaction de tous à l’exception de quelques individus isolés.

La visite préliminaire  de Brigitte

Brigitte Bourguignon, la nouvelle députée, qui arpente l’immense 6e circonscription , ne pouvait pas venir à Audresselles à la fête du crabe en raison d’autres engagements. Elle a tenu néanmoins à venir y déjeuner discrètement l’avant-veille, le vendredi, avec son attachée parlementaire et sa secrétaire. Son changement de coiffure lui a permis de circuler presque incognito. Elle a pu ainsi admirer tranquillement sous le soleil ce village remodelé par Roger Tourret depuis 1975, se familiariser davantage avec les paysages peints par Maurice Boitel et faire connaissance avec l’illustre Jean-Jacques Baillet, le dernier artisan-pêcheur d’Audresselles, et avec les fidèles amis de Jean-Jacques (voir les photos).

Les illustres visiteurs et les organisateurs: le rôle de Dorothée

Malgré la nouvelle concurrence de Calais dont la municipalité vient de créer une fête similaire qui a eu lieu aussi le dimanche de la Pentecôte, la fête du crabe a attiré autant de visiteurs que les années passées y compris les élus, et notamment Francis Bouclet, nouveau président de la communauté de communes, Patrick Bernard, maire de Réty, Marc Sarpaux, maire d’Audinghen, et sa famille, Christophe Pâque, premier adjoint au maire d’Ambleteuse, Guy Gressier, adjoint au maire de Bazinghen.

Les conseillers municipaux et le personnel municipal n’ont pas ménagé leur peine pour participer à l’organisation de la fête. Si Jean Ruano-Camaro et Paul Ellart, les anciens, ont assumé leur rôle habituel, de nouveaux conseillers ont été présents tout au long des manifestations pour en assurer la bonne marche avec vigilance (en particulier Patrick Boucher, Bruno Lepothuis, Nicolas Denis et Michel Nicolas). Mais c’est aussi grâce à Dorothée, la brune secrétaire de mairie, et à ses amis qui se sont produits gracieusement, que l’essentiel du spectacle a pu être assuré sur le podium.

L’apparition de Zoé

La raison d’être de la fête du crabe, la vente de crustacés et de fruits de mer, a été assurée par trois stands: les dames de la mer Paola Ternisien et sa fille Zoé Denis, et une collègue que Paola avait fait venir de Boulogne, et Jean-Jacques Baillet. Ils ont vendu leurs crustacés à des prix défiant toute concurrence: exceptionnellement ce jour-là, le homard bleu juste pêché a été vendu 15 euro le kilo par Jean-Jacques (1). (voir les photos). Rappelons le programme: 9h30: messe de la Pentecôte à l’église, en présence du maire et de son épouse; Sur la place du Détroit: 11h: concert avec « la lyre marquisienne »; 12h30: Majorettes « les espoirs d’Ambleteuse » animées par Alain Raynaud, 13h30: danses des Bretons de Dunkerque; 14h: Dominique Pourre chante; 15h30: spectacle patoisant « les trois grâces » d’Alain Raynaud; 16h30: Anne-Sophie Venel chante; 17h30 : orchestre Fred Ambiance.

Sur les photos, on pourra voir en particulier Brigitte Bourguignon devant les tableaux de Maurice Boitel, Brigitte Bourguignon avec Jean-Jacques Baillet et ses amis, Brigitte Bourguignon avec Dom Paul, Francis Bouclet avec Patrick Bernard, Christophe Pâque, Guy Gressier, Roger Tourret, Paul Ellart et Patrick Boucher, Marc Sarpaux en famille, l’orchestre de la lyre marquisienne, Paola Ternisien, la belle et toujours-aimable Zoé, comme son nom l’indique (2).

(1) un homard vient de la pleine mer et non d’un séjour prolongé en vivier quand les élastiques qui immobilisent ses pinces n’y ont pas encore provoqué de nécrose noirâtre. (2) prénom qui signifie en grec « Vie », habituellement associé à Alice (la Vérité) comme dans le texte de Jean: « Je suis le chemin, la Vérité et la Vie ».

Bientôt d’autres photos

1 février, 2014

De jolies femmes aux voeux de Roger Tourret pour 2014

Classé dans : artisan pêcheur,conseil municipal,fêtes — dompaul @ 0:14

Jean Jacques bien entouréMartial HerbertDes sourires autour du commandant Jean-Jacques  B.La foule audresselloise enthousiaste

Le 23 janvier, la grande salle communale de la briqueterie était pleine à craquer pour écouter le discours du maire Roger Tourret, ainsi que celui du président de la communauté de communes, Martial Herbert, venu saluer les Audressellois à la fin de son mandat, puisqu’il ne se représente pas.

Tous les conseillers municipaux étaient présents ainsi que les candidats de la liste opposée à Roger Tourret aux élections municipales de mars. Car, bien que Roger Tourret, comme Martial Herbert du reste, ait reçu un 20/20 des « contribuables associés » pour sa bonne gestion communale, le buffet ne laissait rien à désirer en matière de Champagne, de canapés et de petits fours.

Roger Tourret a fait le bilan de son action de la dernière mandature en insistant sur les réalisations pour améliorer la qualité du camping municipal ( dont tous les employés sont audressellois), donc aussi celle de la clientèle.
Un précédent article d’Audresselles.at avait déjà fait ce bilan pour ses lecteurs, les premiers à être informés, comme toujours.

Parmi les autres personnalités venues écouter et applaudir Roger Tourret, on a pu remarquer les maires d’Ambleteuse, Paul Malahude, d’Audinghen, Marc Sarpaux, de Bazinghen, Raphaël Delattre, un ancien maire d’Audresselles, Joël Lecouffe, qui a rejoint la liste de Roger Tourret, mais aussi le célèbre capitaine de pêche Jean-Jacques Baillet, que les télévisions du monde entier viennent filmer, et le président Bernard Vergeyle, qui a déjà donné son avis sur les élections municipales à Audresselles dans ce blog.

Il y avait aussi beaucoup de jolies femmes, habillées chic, dont seulement quelques unes ont pu être photographiées. Nous ne les citerons pas pour ne pas porter atteinte à leur modestie.

Bientôt d’autres  photos.

 

 

 

 

17 août, 2013

Feu d’artifice et fête de l’Assomption à Audresselles

Classé dans : artisan pêcheur,espace public,fêtes,religion — dompaul @ 14:10

Cette année, pour insister sur le caractère important de la fête de l’Assomption de la vierge Marie, la sainte théotoque protectrice des marins, la municipalité d’Audresselles a organisé un magnifique feu d’artifice la nuit du 14 août qui a précédé l’événement.

La foule des pèlerins venus à la célébration s’accroît en effet d’année en année et des matelots et capitaines-armateurs du village continuent à porter la statue de la Vierge protectrice pendant tout le trajet de l’église à la mer.

Trois prêtres ont concélébré la messe: les abbé Bizet, curé de la paroisse, et Félix Coulibaly, Malien, venu pour l’été d’une paroisse proche de Saint-Amand-les-eaux, et le père Hyacinthe Destivelle o.p., actuellement curé de la paroisse Sainte-Catherine de Saint-Petersbourg, l’ancienne capitale de la Russie.

Cette année, un gendarme et une gendarmette à cheval précédaient la procession. Un nouveau reposoir avec une statue de la Vierge a été installés par Henri Noël devant la Marie-Galante, le restaurant géré par Béatrice (voir photo).

Après l’homélie de l’abbé Bizet, dite face à la mer à la fin de la procession,  l’abbé Coulibaly a demandé à tous les fidèles présents sur la plage de se donner la main pour réciter le « notre Père ». Ce fut un moment d’intense émotion.

22 mai, 2013

Fête du crabe 2013 à Audresselles

Classé dans : artisan pêcheur,espace public,fêtes,politique,socialistes — dompaul @ 9:54

Cette année, c’est la famille Noël (armateur du navire « le Surcouf »), audresselloise, qui est venue tenir le stand de pêche à la fête du crabe. Les acheteurs ont pu ainsi y trouver toutes les espèces de poissons et de crustacés de la Manche: homards, tourteaux, bars, cabillauds, raies, rougets barbets ou  » mallettes » (1) , carrelets ou plies, turbots et surtout soles et limandes (2).

Comme d’habitude, il y avait aussi les deux concerts de la lyre marquisienne, le point d’accueil-solidarité (anciennement secours catholique), l’association des flobards des deux caps, les menuisiers en modèles réduits de flobards, les marchands d’habits de marine et les peintres-amateurs belges.

Contrairement à son prédécesseur qui venait seulement lorsqu’une élection suivait immédiatement la fête du crabe, la nouvelle députée socialiste de la circonscription, Brigitte Bourguignon, a répondu à l’invitation de Roger Tourret, le maire, en se rendant à l’inauguration accompagnée de Martial Herbert (président de la communauté de communes) et de Christine Wasselin (adjointe au maire de Marquise).

Le sourire de Brigitte Bourguignon plaît aux électeurs et aux élus, y compris à ceux qui ne sont pas connus pour voter habituellement pour le parti auquel elle appartient (voir l’album de photos).

Paul Malahude, maire d’Ambleteuse, et Marc Sarpaux, maire d’Audinghen, toujours fidèles à leur ami Roger Tourret, ont une fois de plus honoré Audresselles de leur présence.

Aucun représentant officiel de l’UMP, du FN ou des autres formations politiques n’a daigné faire le déplacement puisqu’ aucune élection n’est en vue cette année.

(1) en anglais « red mullets »

(2) Quai Gambetta, Boulogne sur Mer, ouvert du mardi au dimanche de 8h30 à 13h00 .

 

27 avril, 2013

Audresselles: le retour de l’Amiral

Classé dans : artisan pêcheur,écologie,espace public — dompaul @ 11:07

Audresselles: le retour de l'Amiral dans artisan pêcheur lamiral-est-de-retour-a-audresselles-300x293

Depuis quelques jours, Michel Mathurel, bien connu des Audressellois sous le nom de l’Amiral, est revenu dans le village passer la saison chaude, ou plutôt un peu plus chaude, car le camping municipal où se trouve sa maison mobile, a rouvert ses portes.

Il  vient tenir compagnie à  Jean-Jacques Baillet, le dernier artisan pêcheur d’échouage de la côte et, tôt le matin, nettoie bénévolement  le quartier où se trouve l’étal de poisson. M. le maire lui donne des sacs en plastique qu’il remplit rapidement des canettes et de détritus de toutes sortes laissées par des passants indélicats.

Sur la photo, des dames belges de qualité sont venues le congratuler aux côtés de son ami Jean-Jacques.

17 août, 2012

15 août: Procession sous la pluie, bénédiction réussie (suite)

Classé dans : artisan pêcheur,fêtes,religion — dompaul @ 10:12

Résumé du chapitre précédent: après la liturgie eucharistique, la procession se met en marche en direction de la mer. Le reportage-photo  chronologique continue.

Après avoir effectué le tour du village, l’évêque et la procession rejoignent la plage pour se rendre sur le dais installé sur la digue proche du fleuve, la  Manchue. Après l’homélie, il part sur le flobart de Jean Baillet bénir la mer.

Les personnes photographiées peuvent demander une photographie en haute définition en utilisant le canal « commentaire ». Cette demande ne sera pas diffusée.

123

الرس... |
genie |
45M d'euros |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Pour en finir avec l'arme n...
| SABUSHIMIKE Aury Odilon
| la vérité n'existe pas