19 décembre, 2020

Colis de Noël 2020: magnifique.

Classé dans : colis de Noël,conseil municipal — dompaul @ 19:04

COLIS DE NOEL 2020Pour 2020, la nouvelle municipalité d’Audresselles avait annoncé que, dans le but de faire des économies, elle allait réduire de 25 % le budget des colis de Noël pour les électeurs de plus de 60 ans. Elle avait annoncé aussi qu’il n ‘ y aurait qu’un colis par couple.

On pouvait s’attendre, à juste titre, à ce que  le colis des couples serait le même que celui des solitaires (veufs, veuves, célibataires ou divorcés) et que tous les colis seraient réduits de 25 % en quantité comme en qualité par rapport à ceux des années précédentes.

Eh bien, pas du tout ! Il y a eu un réel effort de la nouvelle municipalité pour ne décevoir personne.

Les solitaires de plus de soixante ans,  reçoivent un colis bien rempli, avec, entre autres, Champagne, foie gras, pintade fermière, pudding, bûche, brioche etc.. Les couples reçoivent un colis avec deux bouteilles de Champagne Leredde et, au lieu d’un article en doublon, la mairie offre davantage de victuailles mais variées. Presque tous ces produits, de qualité, ont été acheté à des artisans ou des cultivateurs d’Audresselles et de la communauté de communes de la Terre des deux caps.

Voici la liste des articles du colis de Noël pour un couple :

- Bloc de foie gras de canard,

- 4 boudins blancs,

- Terrine de chevreuil à la fine de Champagne,

- Saumon fumé en tranche (300 g) produit par Marcel Baey du Portel,

- mijotée de canard sauce foie gras et truffes,

- pot en verre carottes et petits pois

- une pintade fermière prête à cuire,

-Champignons chanterelles grises fraîches,

- pasta d’Alba à la truffe noire du Piémont,

-beure demi-sel de la ferme Tourret d’Audresselles,

-Fromage « fleur d’Audresselles » des frères Bernard de Wierre-Effroy,

-Confiture de lait ferme Saint-Jean d’Audresselles

-bûche de Noël

-deux grandes brioches

-Deux paquets de biscuits chocolat de Beussent

- Un moëlleux au citron

-Un pudding de l’Arche d’Ambleteuse,

-petits chocolats divers

-un sac de café moulu « du Ch’ti »

Vins

-deux bouteilles de Champagne Leredde,

-Vin blanc doux Le Perréon, cuvée prestige,

-Vin rouge « Bordeaux », « château Lagrave Peynet

Un partie du colis est contenu dans une valisette isotherme.

Pour comparer avec les années précédentes, cliquer sur l’onglet ci-dessus: « colis de Noël »

NOTA: Comme Noël, fête anniversaire de la naissance de N.S. Jésus-Christ, n’a de sens que si une liturgie a lieu pour qu’il ne s’agisse pas d’un jour ordinaire sans congé, sans colis  et sans cadeaux, la messe de Noël sera célébrée à l’église Saint-Jean d’Audresselles le matin du vendredi 25 décembre à 9h30. 

 

3 novembre, 2020

Le colis de Noël pour les petits vieux en voie de suppression.

Classé dans : colis de Noël,conseil municipal — dompaul @ 1:25

Le nouveau maire d’Audresselles Antoine Benoît veut faire des économies pour payer les dettes de la commune. Grâce au Covid, il a supprimé le repas communal gratuit pour les plus de soixante ans.

C’est déjà une économie que personne ne peut contester puisque le maire ne peut pas aller contre les décisions gouvernementales de confinement.

Selon les données fournies par Antoine Benoît lui-même, le colis de Noël des Vieux et des gâteux coûtait jusqu’en 2019 quelque 26 000 € (1).

Pendant le règne de Roger Tourret, il était distribué à chacun des électeur de plus de soixante ans qui représentent le tiers des votants. Et pourtant, beaucoup de bénéficiaires du colis n’ont pas voté pour lui cette fois-ci. En effet, même si tout le monde venait chercher son colis, les nouveaux électeurs, pour la plupart des bourgeois venus des villes, ne l’attendaient pas avec autant d’espérance que les vieux Audressellois aux revenus modestes.

Dès cette première année de mandat, Antoine Benoît et son équipe ont tranché dans le vif: chaque colis coûtera 25 pour cent moins cher. De plus, il n ‘y aura plus qu’un colis par couple même s’il sera difficile de déterminer quels sont les couples: des couples mariés, des couples récemment séparés, des couples pacsés, des couples en concubinage simple ou compliqué, des couples homos, hétéros etc. Encore une économie ! 

Si Antoine Benoît ne veut pas se montrer islamophobe avec les Audressellois mahométans, il supprimera toutes les boissons alcoolisées du colis dont le Champagne qui coûte cher et tous les produits contenant du  porc. S’il n’est pas antisémite, il supprimera, en plus du porc, tous les autres produits interdits par la Torah qui contiennent les viandes impures que sont le lapin, le lièvre, les crustacés et les poissons sans écailles comme le maquereau, l’anguille ou le thon. Sans oublier le boudin fait de sang, donc Hyper-Impur.

Si l’équipe municipale veut surtout faire plaisir aux Vegans, qui sont plus nombreux à Audresselles que les Mahométans et les Juifs réunis, il faut supprimer tout les aliments comportant des ingrédients de nature animale. Et là, la municipalité va vraiment pouvoir justifier des économies sur le colis de Noël.

Faisons un simple calcul: Les Vieux sont nécessairement en voie de disparition, donc ceux qui étaient habitués à recevoir le colis chaque année seront beaucoup moins nombreux lors du prochain scrutin municipal. Les nouveaux sexagénaires n’auront pas connu l’ancien colis et ne feront donc pas de comparaison. De plus, la taxe d’habitation une fois disparue, la taxe foncière ne va pas doubler immédiatement. Les contribuables qui payaient la taxe d’habitation -les plus aisés- préfèrent la voir disparaître plutôt que de recevoir un gros colis, même s’il n’y a pas de corrélation entre les deux disparitions.

Ce sont une fois de plus ceux qui ont le moins de revenus qui sont pénalisés dans cette affaire mais après tout, surtout s’ils sont locataires, ils ne payent aucune taxe locale donc, objectivement, ils ne méritent aucun colis.

Il serait même préférable de donner des colis aux migrants pour les attirer davantage à Audresselles puisque, comme l’écrivait feu Bernard Stasi, « l’immigration est une chance pour la France » CQFD.

(1) Voir les articles:

Audresselles: le magnifique colis de Noël 2019

Les magnifiques colis de Noël à Ambleteuse et à Audresselles

22 décembre, 2019

Audresselles: le magnifique colis de Noël 2019

Classé dans : colis de Noël,conseil municipal,international — dompaul @ 19:24

COLIS DE NOEL 2019

Chaque année, le colis de Noël offert par la mairie d’Audresselles aux électeurs de plus de soixante ans, s’améliore. C’est pourquoi, chaque année, un nouvel article  est diffusé dans Audresselles.at sur ce sujet qui concerne plus du tiers des électeurs ainsi que ceux qui viennent manger ou boire avec eux le contenu du colis.

Selon les calculs de l’INSEE, parmi les résidents principaux d’Audresselles, 21,3 % des hommes et 27,9 % des femmes ont plus de soixante ans, mais les statistiques ne prennent pas en compte les résidents secondaires, recensés ailleurs dans une commune française, belge, allemande, néerlandaise ou anglaise et qui sont très nombreux, ont généralement plus de soixante ans, votent  à Audresselles et viennent chercher leur colis conformément à l’article 8 bis du traité de Maastrich qui prévoit l’égalité des droits entre tous les ressortissants de l’Union.

Pour ses quatre-vingts ans et après quarante-quatre ans de règne presque ininterrompu, le maire, Roger Tourret a décidé de ne pas se représenter en tant que candidat à la première magistrature du village aux élections de mars 2020. Il a seulement accepté de figurer en bas d’une des deux listes pour soutenir son candidat préféré à sa succession: Francis Molmy dont les ancêtres apparaissent sur l’état-civil d’Audresselles dès le XVIIIe siècle. Et, bien que Roger Tourret n’ait plus d’intérêt à soigner les électeurs d’Audresselles, il continue à les aimer comme il aime un village où il est né et où il a passé toute son existence. Aussi a-t-il encore une fois  amélioré le contenu du colis que Francis Molmy envisage d’améliorer à son tour l’année prochaine.

Il faut ajouter  que l’émulation entre les communes jumelles, profite aussi aux électeurs d’Ambleteuse: le colis de Noël du maire, le docteur Arnaud Lelièvre du Broeuille, est aussi particulièrement garni. En revanche, à Wimereux, le docteur Ruelle veille à ce que  ses électeurs soient abstèmes et ne pâtissent pas de suralimentation.

Voici la liste des boissons et victuailles  du colis de Noël pour chacun des Audressellois de plus de soixante ans:

-une bouteille de Champagne brut Leredde,

-une bouteille de vin rouge de l’Hérault,

-une bouteille de vin blanc moelleux des côtes de Gascogne,

-une bouteille de velouté de saumon fumé,

-un rôti composé de deux cuisses de dinde désossées,

-deux boudins blancs,

-un bloc de foie gras de canard Saint-Julien,

-une terrine du val d’Adour,

-un mijoté de canard du père Jean de Saint-Flour,

-un pâté de canard aux cèpes, des recettes gourmandes,

-un bocal de têtes d’asperges Casino,

-du saumon fumé en tranches,

-un bocal de confiture de lait à la vanille de la Ferme Saint-Jean d’Audresselles,

-un pot de miel de W. Davies de Wissant,

-une compote gourmande du domaine de Baudry,

-du pain d’épice au miel,

-une bûche de Noël,

-une brioche de J-P Specq

-une plaquette de chocolat au lait Excelsium,

Ce colis est prévu pour deux ou trois personnes ou même quatre, car  l’électeur d’Audresselles ne déjeune  pas nécessairement tout seul. Quand il y a un couple de deux électeurs, il y a deux colis, il faut donc multiplier par deux les boissons et les victuailles. Les électeurs, même s’ils n’ont que des moyens réduits,  peuvent donc régaler toute leur famille à Noël avec des mets de choix.

Notes: 1/nous vous rappelons que vos commentaires sont les bienvenus, sous réserve qu’ils n’enfreignent pas les lois françaises qui répriment la liberté d’expression.

2/Important: Si vous voulez bénéficier du colis de Noël 2020, vous devez impérativement vous inscrire sur les listes électorales à la mairie d’Audresselles avant le 31 décembre 2019. Si vous vous inscrivez après cette date, vous ne pourrez bénéficier du cadeau qu’en 2021.

27 novembre, 2019

Le repas communal et convivial du 17 novembre 2019

Classé dans : colis de Noël,conseil municipal,fêtes — dompaul @ 14:05

Comme chaque mois de novembre, le maire d’Audresselles organise un repas municipal avec animations, gratuit pour les électeurs de plus de soixante ans. Cette année,   il a rassemblé cent vingt huit personnes  aux « jardins de la Matelote » (1), un ancien manoir avec un parc surplombant la campagne. C’est l’un des deux  restaurants quatre étoiles boulonnais du fameux chef Tony Lestienne. Quelque soixante quinze convives ont choisi d’être transportés en autocar, notamment ceux et surtout celles qui ne conduisent pas. A cette occasion, pour eux, la municipalité d’Audresselles a loué les services de la société Pilon d’Audinghen.

Une soixantaine de convives, surtout les couples, sont venus avec leur véhicule personnel, sans craindre d’avoir à souffler dans le ballon lors d’un contrôle du week-end. On a pu en effet observer que la mode à Audresselles, dans ce genre de réunions, est plutôt à la consommation d’eau minérale que de boissons alcoolisées, même faiblement, bien que les bouteilles de vin  et de champagne de qualité soient posées en abondance sur les tables,  destinées à être consommées sans modération.

L’animation, avec musique et danses, a été organisée par Patrick Declémy (2), s’accompagnant ou accompagnant les convives volontaires et bénévoles à l’accordéon ou à l’orgue électrique entre chaque plat, puisque lui-même était invité à participer au repas à la table du maire.

Cette alternance permet en effet aux convives d’échanger sans avoir le son de la musique couvrant les conversations.

Christine Harduin, une vraie professionnelle de la Variété, dont le répertoire est  étendu presque à l’infini,  a chanté en alternance avec Patrick Declémy, Mais ils ont permis aussi à des amateurs de chanter leurs chansons préférées. Parmi ceux-ci, Didier Merlier a chanté une composition de lui-même, la musique et les paroles, avec de l’humour patoisant, sur Audresselles et la rue des Méduses, où il a sa résidence. Christine Poultier, une Audresselloise on ne peut plus authentique puisque ses ancêtres sont installés à Audresselles depuis au moins sept cents ans,  a attendri l’assemblée avec sa chanson sur un pauvre orphelin: à savoir « Prendre un enfant par la main » d’ Yves Duteil. Jean Baillet, son cousin, accompagné de Gregory Koiston, dit Greg, l’Audressellois sujet de la Reine d’Angleterre, a eu la bonne idée d’entonner et de faire chanter à l’assemblée l’ « estaminet », le chant patoisant rendu fameux par l’interprétation de Raoul de Godewaersvelde: « Quand la mer monte, j’ai honte, j’ai honte… » Il a aussi profité de l’occasion pour rappeler aux convives de fêter le soixantième anniversaire de mariage des époux Vasseur-Lisse, toujours très en forme puisqu’ils ont dansé, ensemble, pendant toute l’après-midi. Patricia Souchet, l’active présidente du club des Anciens, très élégante comme à l’accoutumée, n’a pas manqué de participer aussi,  à ces  » jeux floraux » de ces nouveaux trouvères.

Le repas était présidé par Roger Tourret, et son épouse Régine, ayant à sa table certains de ses proches, notamment Francis Molmy, le propriétaire de l’hôtel – restaurant « les Roches », qui se présente comme tête de liste aux élections municipales des 15 et 22 mars 2020. A une autre table, se trouvait Antoine Benoît, son adversaire au conseil municipal, chef du « shadow cabinet » (cabinet de l’ombre) si tant est qu’on puisse utiliser ce terme de comparaison entre l’opposition municipale dans un petit village gaulois et celle de Jeremy Corbin, le leader socialiste britannique. D’autres conseillers de la majorité municipale sont venus aussi avec leur famille, Jean Leone, Michel Nicolas, Benoît Geneau de Lamarlière,  (à suivre, l’article est modifié au fur et à mesure que chacun apporte de nouvelles informations)

(1) Hameau de Terlincthun, 62200 Boulogne-sur-Mer

(2) Leulinghen-Bernes

23 décembre, 2018

Les magnifiques colis de Noël à Ambleteuse et à Audresselles

Classé dans : colis de Noël,conseil municipal,fêtes — dompaul @ 23:59

Ambleteuse le colis de Noël 2018 2e sac.3gp

Chaque année, les électeurs sexagénaires d’Audresselles s’extasient sur les magnifiques colis de Noël que, pour la première fois, ils reçoivent chacun du maire et de sa municipalité. Les années suivantes, ils continuent à s’émerveiller et certains résidents secondaires n’hésitent pas à faire six cents kilomètres aller-retour pour venir les chercher. Cette année, le vendredi 21 décembre 2018 de 10h à midi,  Paul Ellart, maire-adjoint, Jean Leone, conseiller municipal, et son épouse, Michel Nicolas, conseiller municipal, ont offert les deux colis comportant une bouteille de champagne, une bouteille de Bordeaux 2016, une bouteille de Monbazillac, du foie gras, deux cailles, des marrons, du saumon,  un pudding, une bûche pâtissière, une brioche, des friandises diverses et autres nourritures temporelles.

Quelques Audressellois aisés et imposables, qui n’ont pas besoin du colis, mais qui viennent tout de même le chercher, estiment qu’un colis suffirait pour chaque couple. Ils n’envisagent pas les difficultés qui en résulteraient pour leur attribution puisqu’aujourd’hui, une partie des couples se font et se défont, sont déclarés ou ne le sont pas. Et dans le cas d’un couple comme celui de Macron, où l’un ou plutôt l’une a dépassé soixante ans depuis longtemps et où l’autre est encore à vingt-cinq ans de la retraite, que fait-on ? Et s’il s’agit d’un ménage à trois, quel est la part du surnuméraire ?

A Ambleteuse, les colis ont été distribués le même jour entre 14h et 16h par le maire en personne, le docteur Arnaud Lelièvre du Broeuille, ses deux premiers adjoints Christophe Pâque et Irène Rousseau, Anne-Marie Duclay, conseillère chargée du centre communal d’Action sociale (CCAS), Béatrice Bouly, conseillère, ainsi que Christelle Deliau, secrétaire, et sa mère venue aussi aider à la distribution.

Il y  a eu trois colis par personnes car, aux deux colis correspondant à peu près à ceux d’Audresselles, a été ajouté un panier de fruits exotiques remplis de vitamines C et une orchidée. A Ambleteuse, à la différence d’Audresselles, ce n’est qu’à partir de soixante cinq ans que l’électeur reçoit ces colis. Et, malgré la magnificence de ces colis, une vingtaine de bénéficiaires ambleteusois ne sont pas venus les chercher cette année. La conseillère municipale d’Ambleteuse chargée du CCAS se charge d’acheminer ces colis aux familles nécessiteuse où personne n’a l’âge requis pour en bénéficier.

Il est donc préférable de voter dans une commune au nord de la Slack  qu’au sud de ce fleuve côtier qui sert de frontière entre les bénéficiaires des beaux colis et ceux qui reçoivent une simple boîte de chocolats industriels.

Photos suivront

25 décembre, 2017

Audresselles: le colis de Noël 2017

Classé dans : économie,colis de Noël,conseil municipal,international — dompaul @ 12:32

Contrairement au reste de la population mondiale, les électeurs audressellois sont impatients d’atteindre soixante ans.
En effet, chaque année, dès que les électeurs atteignent cet âge, la municipalité de Roger Tourret leur offre un colis de Noël exceptionnellement bien fourni en produits de qualité, du terroir pour la plupart, qui n’ont rien à voir avec les boîtes de chocolats de faible qualité distribuées aux « Vieux nécessiteux » dans nombres d’ agglomérations (à Paris, ceux qui payent des impôts n’ont pas droit au « cadeau » de Noël).

En effet une loi naturelle veut que la qualité du colis de Noël soit inversement proportionnelle au montant des impôts locaux: moins la commune fait payer d’impôts, plus le colis est beau. Tout dépend de la capacité de l’exécutif municipal à gérer sa commune.

A Audresselles, chaque électeur de plus de soixante ans reçoit un courrier dans sa boîte à lettres l’invitant à passer à la mairie à une date fixe (autour du 20 décembre) entre dix heures et midi pour retirer son colis. Rares sont ceux qui ne se déplacent pas ou ne donnent pas procuration.

Cette année, le colis de Noël était le suivant pour une personne. Pour un couple, il faut multiplier par deux:
-médaillon de foie gras de la ferme Cazier de Marquise;
-gésiers de canard (ferme Cazier);
-soupe de potimarron de « Landrethun »;
-champignons en bocal;
-saumon fumé irlandais;
-marrons sous vide;
-deux boudins blancs;
-un coquelet;
-bûche de Noël (pâtissier d’Ambleteuse);
-plum-pudding de l’Arche;
-pain d’épice artisanal;
-confiture de lait de la ferme Saint-Jean;
-nougats des Flandres;
-gâteaux secs artisanaux;
-une grande brioche (pâtissier d’Ambleteuse);
Boissons:
-Une bouteille de Champagne Paul Leredde;
-une bouteille de grenade Gosse;
-un Bordeaux de 2015;
-Bière d’hiver.

23 décembre, 2011

Le colis de Noël 2011 offert par Roger Tourret, encore mieux que l’année dernière

Classé dans : colis de Noël,conseil municipal,fêtes — dompaul @ 9:50

Le colis de Noël 2011 offert par Roger Tourret, encore mieux que l'année dernière dans colis de Noël pour-deux-personnes-300x225Les-colis-cadeaux-300x225 dans conseil municipalla-distribution-300x225 dans fêtes

Le colis de Noël 2011 offert par Roger Tourret, encore mieux que l’année dernière

 

Des privilèges pour les Audressellois

 

Avec l’accord unanime de son conseil municipal, et après le repas annuel de novembre dans un restaurant de qualité, Roger Tourret, le maire, a offert au quart de la population d’Audresselles, le colis-cadeau de décembre, qui surpasse encore celui de l’année précédente. Pour recevoir le cadeau, deux seules conditions s’imposent: avoir soixante ans et être inscrit sur les listes électorales. Les adjoints au maire se sont mobilisés pour assurer la distribution. La plupart des Belges d’Audresselles sont trop jeunes ou ne se sont pas encore inscrits sur ces listes alors qu’il leur est loisible de le faire conformément à l’article 8 bis du traité de Maastricht. Comme dans le chant de la Légion étrangère: « Tiens, voilà du boudin,…Pour les Belges, y en n’a plus ».

 

Voici, pour un couple, le contenu des paquets essentiellement confectionné par Stéphane:Routier, l’épicier du village.

 

Pour les Belges, y’en n’a plus

 

Six boudins blancs, quatre cailles prêtes à cuire, deux médaillons en verre de foie gras, deux plaques de tranches de saumon fumé de Norvège, deux grandes plaques de marrons frais sous vide, deux bocaux de champignons de panier forestier, deux bûches de Noël de pâtissier, deux grandes brioches, deux pudding confectionnés à l’Arche, deux paquets de biscuits artisanaux, deux paquets de pâtes de fruits, deux pots de confiture rhubarbe framboise confectionnée à la ferme de Bainghen, deux paquets de gauffrettes d’apéritif, deux bouteilles en verre de soupe bio de betterave, deux bouteilles de Champagne « Paul Lerrede », deux bouteilles de vin rouge des côteaux du mont Ventoux, deux bouteilles de limonade artisanale « La Gosse ».

 

Avec toutes ces victuailles, il est aisé pour un couple d’inviter leurs enfants et petits-enfants au repas de Noël sans bourse délier.

 

Du bren pour les Parisiens 

A Paris, depuis l’élection comme maire de Bertrand Delanoë,  le colis de Noël est réservé à ceux qui payent moins de 2000 euro d’impôts sur le revenu, et le cadeau se résume à une boîte de chocolats aux graisses végétales diverses avec un minimum de cacao, suffisant dans l’esprit des caciques au pouvoir dans la capitale, pour satisfaire cette tranche de l’électorat, qu’ils considèrent à tort comme captive.

 

politiquementelles |
Verité sans masque |
Nadine Rivet, élue démocrat... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | les acteurs de l'essonne
| palistro
| MRC 22