17 novembre, 2018

Commémoration du centenaire du 11 novembre 1918 à Audresselles

Classé dans : conseil municipal,fêtes,histoire,international — dompaul @ 17:09

A Audresselles, la commémoration du 11 novembre 1918 se déroule ordinairement en deux temps: la cérémonie à l’église avec prières et chants en mémoire des soldats et marins audressellois  morts pour la France pendant la Grande Guerre, dont les noms, inscrits sur la plaque en marbre de la nef, sont lus un par un depuis cent ans. Certaines familles portent encore ces noms glorieux: Harduin, Lisse, Malfoy, Beaugrand, Marcq, Penel, Tourmetz et surtout Dutertre et Parenty, dont les ancêtres s’étaient déjà illustrés aux Croisades. Mais beaucoup parmi tous ces noms, qui apparaissent plusieurs fois sur la plaque, ont été rayés définitivement du monde des Audressellois et parfois même de la face de la Terre.

Cette année du centenaire de l’armistice, il y avait encore deux porte-drapeaux dont Evelyne Ruano, épouse de l’ancien maire-adjoint d’Audresselles et un ancien militaire d’Ambleteuse. Mais seulement trois conseillers municipaux ont assisté à la cérémonie à l’église: le maire Roger Tourret, son premier adjoint Paul Ellart et Benoît Geneau de Lamarlière. Le maire d’ Ambleteuse, Arnaud Lelièvre du Broeuil est aussi venu avec deux de ses adjoints Christophe Pâque et Irène Rousseaux et l’ancien maire Jean Jayat, président de l’association des anciens combattants. Une fois de plus, le commandant (C.R.) Jean-Paul Cogez, chevalier de l’Ordre du Mérite, a fait l’appel du nom des Audressellois morts pour la France.

Au monument aux morts, sous le calvaire, pour la cérémonie laïque, ils étaient plus nombreux à s’être déplacés pour écouter le discours du maire, lui-même ancien combattant:  plusieurs conseillers municipaux d’Audresselles se sont ajoutés aux précédents: Hugues Pouyet, Bruno Depothuis, Patrick Boucher et Michel Nicolas. Ainsi que quatre conseillers de l’Opposition municipale: Olivier Hugon, Raouti Chikaoui, Franck Ternisien et Antoine Benoît.

Même pendant la collation à la mairie servie gracieusement par Ghislaine Caron, personne n’a profité de l’occasion pour rappeler à ces quatre derniers que, grâce à leur vote aboutissant à l’interférence du sous-préfet, les taxes locales avaient considérablement augmenté. Pour rien.

Le professeur des écoles Pierre Tallotti, en poste à Audresselles, avait aussi fait le déplacement (il n’habite pas Audresselles) pour assister à la cérémonie, seul représentant du corps enseignant depuis des années à assister à cette manifestation.

Une délégation des motards de la côte d’Opale, pour certains anciens officiers et sous-officiers de l’armée française, ont aussi fait acte de présence ainsi que quelques anciens combattants de la guerre d’Algérie, le poitrail couvert de médailles.

La commémoration de ce centenaire nous rappelle qu’il suffit d’un seul fou furieux comme Guillaume II Hohenzollern, pour déclarer une guerre qui va faire des dizaines de millions de morts à vingt ans, sauf ses fils.

17 août, 2018

Fête culturelle sur la plage d’ Audresselles 24-26 août 2018

Fête culturelle sur la plage d' Audresselles 24-26 août 2018 dans art
Andreas Dilthey Karl-Friedrich-Str. 157 52072 Aachen
www.andreasdilthey.de architecture@andreasdilthey.de
Andreas Dilthey, architecte dont le cabinet est à Cologne, organise la 16ème Fête Culturelle les 24-26 août 2018 à Audresselles.
Il invite les artistes plasticiens de toute nationalité à se joindre à son équipe pour réaliser des œuvres éphémères sur la plage.Jeudi 16 août après-midi, Andreas et son équipe sont arrivés à Audresselles, dans sa maison place du détroit (en face de l’épicerie).

Il compte travailler ensemble sur la plage avec les artistes qui viendront.

4 août, 2018

4 août: grande réunion au camping municipal

Classé dans : conseil municipal,espace public,fêtes — dompaul @ 16:14

DSCN2020

Afin de réunir dans une atmosphère conviviale les habitués du camping municipal et les personnalités d’Audresselles, Patrick Boucher, adjoint au maire, a organisé avec les Dames du camping -les gérantes et leurs adjointes- un apéritif de l’amitié avec des jus de fruits, de la sangria et du vin rosé.

Natacha Lisse, gérante, ainsi qu’Ophélie Ternisien, qui travaille cet été au camping, se sont activées, avec le sourire, pour servir les rafraichissements.

Roger Tourret, le maire, et sa famille ainsi que plusieurs conseillers et Michel, le doyen du camping,  ont honoré de leur présence cette réunion en plein air sous un soleil ardent tempéré d’une brise légère. On a pu remarquer notamment la présence des conseillers Olivier Hugon, Hugues Pouillet,  Benoît Geneau de la Marlière. ainsi que celle de Luc et Ghislaine Caron, employés municipaux.

Actualité d’Audresselles:

Exceptionnellement, demain dimanche 5 août, à 9h30,  à l’église Saint-Jean d’Audresselles, la messe sera célébrée par le père Hyacinthe Destivelle, o.p., membre du conseil pontifical pour l’unité des Chrétiens.

 

30 juillet, 2018

Audresselles: la coupe du monde à la Briqueterie

Classé dans : fêtes,sport — dompaul @ 9:35

Le 15 juillet, le conseiller municipal Patrick Boucher, adjoint au maire chargé des activités sportives et culturelles, a su parfaitement organiser le spectacle de la finale de la coupe du monde opposant l’équipe de la Croatie à celle de la France avec un écran géant à la salle des fêtes d’Audresselles, l’ancienne briqueterie. Cent quarante personnes ont pu ainsi assister à la finale dans une ambiance festive tout à fait tranquillement. Comme la briqueterie se trouve à côté du camping municipal géré par madame Boucher, les clients du camping ont pu passer une bonne soirée aux côtés des Audressellois.

23 mai, 2018

Un nouveau succès pour la fête du crabe à Audresselles, 19 et 20 mai 2018

Classé dans : conseil municipal,espace public,fêtes — dompaul @ 16:06

la fêteles musiciensStéphane et sa filleJacques et Sandrine

Malgré l’absence de publicité dans les médias, puisque même un journal local avait annoncé qu’elle n’aurait pas lieu, la fête du crabe d’Audresselles, la veille et le jour de la Pentecôte, a attiré autant de monde que les années précédentes. Pour rendre confortable la participation au rassemblement, le maire avait fait installer des tables, des chaises et des cabanons pour  les stands en cas de pluie.

Cette année, ce sont essentiellement deux personnes qui ont pris en mains l’organisation de la fête: Stéphane, le sympathique épicier de la place et Coralie Cappelle, la restauratrice du « retour des flobarts » qui, avec son frère Thierry, le patron de l’estaminet « de Cap en Cap », ont réglé les honoraires des musiciens qui sont venus interpréter avec l’accent, le ton et la voix appropriés le répertoire local: « p’tit Quinquin », « pleurez Finette », « quand la mer monte » etc.

Ce fut aussi un beau succès pour l’étal des marins-pêcheurs et des matelotes d’Audresselles avec Emilie Maurice et Jean-Yves Noël, et Stéphane Baillet.

Il y avait aussi de bonnes affaires à réaliser du point de vue des fringues puisque des blouses de marin neuves et d’excellente qualité ont été soldées à dix euros, parfois même à cinq.

La municipalité était notamment représentée par le maire et Benoît Geneau de La Marlière qui sont venus saluer les participants.

En revanche, aucun élu des conseils généraux, régionaux ni de membre du Parlement n’a fait le déplacement.

14 mai, 2018

Audresselles: première communion 2018

Classé dans : conseil municipal,fêtes,religion — dompaul @ 11:13

Le dimanche 13 mai 2018, lors de l’eucharistie célébrée par l’abbé Bizet, curé de Notre-Dame-des-Flots, à l’église Saint-Jean-Baptiste d’Audresselles, ont été mis en l’honneur les huit premiers communiants et les trois baptisés. Les deux cents places assises de l’église d’Audresselles étaient occupées au point qu’une partie de l’assistance a dû rester debout.

Le maire était représenté par son épouse, qui participe activement à la vie de la paroisse, et par ses deux premiers adjoints: Paul Ellart et Bruno Depothuis. L’une des trois autres plus anciennes familles du village (installées à Audresselles depuis plus de sept cents ans), était représentée par Christian, son patriarche, dont plusieurs descendants faisaient partie des communiants et des baptisés.

20 décembre, 2017

Maeva Coucke à Audresselles

Classé dans : fêtes — dompaul @ 21:31

Devenue désormais Miss France 2018 et entourée d’une foule enthousiaste à chacun de ses déplacements, Maeva Coucke avait déjà ce titre d’avance pour des Audressellois, notamment à la fête du crabe de 2012, puisque plusieurs personnes se sont fait photographier à côté d’elle. Sur la photo, Maeva Coucke sur la place du détroit à Audresselles, à la fête du crabe de 2012, avec une musicienne de la lyre marquisienne.

2012 Maeva Coucke et une musicienne de la lyre marquisienne

15 juillet, 2017

14 juillet à Audresselles et Ambleteuse: deux innovations

Classé dans : conseil municipal,espace public,fêtes,international — dompaul @ 22:38

Ce 14 juillet 2017, le discours de Roger Tourret, le maire d’Audresselles, devant le monument aux morts, a été très court mais il n’a pas manqué d’évoquer  l’arrivée de l’armée américaine un siècle plus tôt, venue à la rescousse des anglo-français.

Ensuite, tandis que le maire d’Ambleteuse, certains de ses adjoints, le président des anciens combattants d’Audresselles et d’Ambleteuse , après avoir participé à la cérémonie à Audresselles, sont retournés directement dans leur commune pour le défilé, les Audressellois, l’orchestre harmonique de Marquise et certains Ambleteusois se sont rendus à la mairie d’Audresselles pour le verre de l’amitié.

Ceux qui ont assisté aux deux commémorations ont pu aussi se rendre aux deux cocktails.

LLLe 14 juillet Première innovation: d’habitude, les porte-drapeaux ne sont pas en uniforme et se contentent d’arborer leurs médailles, parfois nombreuses comme certains anciens combatein airtants en Algérie. Cette fois-ci, il y avait aussi un ancien maréchal des logis chef des troupes parachutistes qui avait revêtu son ancien uniforme qui lui va toujours car il n’a pas grossi. Comme le triple galon en V de ce grade est maintenant « écrasé » c’est-à-dire qu’il est presque droit, l’épaulette est désormais presque la même que celle d’un capitaine, vue de loin.

Parmi les spectateurs il y avait aussi des officiers supérieurs en civil mais ils n’ont pas endossé leur bel uniforme ni arboré leurs décorations comme le font dans les cérémonies patriotiques leurs homologues britanniques, russes ou coréens du nord.

Seconde innovation: le feu d’artifice du 14 juillet doit avoir lieu ce soir, 15 juillet, une fois la nuit tombée, à 23 h légale (c’est-à-dire 21h  solaire) mais comme il y a du vent de mer et  qu’il fait frais, l’expectative demeure jusqu’au dernier moment.

Quoi qu’il en soit, contrairement aux six cent quatorze petits malins de la banlieue « à risque » autour de Paris qui ont profité du 14 juillet pour incendier leur vieux véhicule et toucher l’assurance, aucun Audressellois  n’a eu cette même idée.  Ceci prouve une fois de plus que Roger Tourret a su faire le ménage dans sa commune: il n’ y a plus de racaille.

Nota: 1. Merci à Evelyne R. d’avoir relevé et rectifié des inexactitudes, et ajouté des précisions dans la version  originelle de l’article.

2. Rappelons que le 14 juillet, déclaré fête nationale par un vote du parlement sous la troisième république, commémore la fête de la fédération du 14 juillet 1790, qui consistait en une grand messe en plein air concélébrée par le futur évêque apostat Maurice de Talleyrand Périgord et le futur régicide et boucher de Lyon, l’oratorien Joseph Fouché, en présence du bon gros Louis XVI.

11 mai, 2017

Brigitte reste en piste pour le 11 juin

Classé dans : art,conseil municipal,fêtes,politique,religion,socialistes,Wissant — dompaul @ 11:44

DomPaul et Brigitte

Dès le mois de mars 2017, Brigitte, la nôtre, la belle aux yeux d’or et pas celle aux grandes dents, avait confié à ses amis et relations qu’elle soutenait Emmanuel Macron. Comme ce n’était pas officiel, Audresselles.at n’en avait pas fait état. Pardon à nos lecteurs pour avoir préféré la discrétion à un scoop.

Quoi qu’il en soit, à la fête du crabe du 4 juin où sont attendus quinze à vingt mille visiteurs, nous allons revoir Brigitte Bourguignon ainsi que ses challengers qui auront beau jeu d’ironiser sur son changement d’étiquette. Mais pour un gouvernement dirigé par son parti, Brigitte présente un avantage: elle ne vote pas les motions de censure.

Ses concurrents sont aussi sympathiques qu’elle et l’on peut imaginer une triangulaire au second tour des législatives avec Brigitte Bourguignon (ex PS devenue LREM), la Wissantaise Marie-Christine Bourgeois (conseillère régionale FN) et Michel Taccoen (conseiller régional LR), président d’associations de chasseurs. Il y aura peut-être aussi le Mélenchoniste, le Vert de gauche, le Socialiste, le Hamoniste, le Communiste, un ou deux Trotskiste et quelques farfelus. Mais, pour l’instant, ils restent invisibles.

Comme le dimanche 4 juin, à 11h, la messe de Pentecôte est aussi celle de la profession de Foi (anciennement communion solennelle) des jeunes gens d’ Audresselles et d’Ambleteuse, l’église Saint-Jean Baptiste d’Audresselles sera pleine de fidèles qui sont aussi des électeurs. C’est le moment pour les candidats de venir communier ou prier avec les Audressellois-Ambleteusois.

Rappelons que si Marie-Christine Bourgeois est une paroissienne active dans la paroisse Notre Dame des Flots, Brigitte Bourguignon a payé avec sa réserve parlementaire la plus importante participation à la restauration du triptyque de l’église.

Dernière minute: on apprend que Brigitte Bourguignon, tout en étant investie par le parti présidentiel, n’aurait pas quitté le PS.

4 mai, 2017

Dimanche 4 juin à 11 heures: messe des Professions de Foi

Classé dans : conseil municipal,fêtes,religion — dompaul @ 14:06

Depuis que le père David Wilson ne dessert plus les églises d’Ambleteuse et Audresselles, il n ‘y a plus de messe à Audresselles, sauf exception, notamment à l’occasion des funérailles.

C’est donc un véritable événement qui aura lieu le dimanche 4 juin, jour de la Pentecôte,  puisque la profession de Foi des enfants d’Ambleteuse et d’Audresselles va avoir lieu dans l’église Saint-Jean Baptiste d’Audresselles au cours de la messe de onze heures célébrée par l’abbé Pierre Bizet, curé de la paroisse Notre-Dame des Flots.

Cette cérémonie devenue exceptionnelle aura lieu le même jour que la fête du crabe qui attire une foule importante. Cette foule augmente chaque année aux fêtes et manifestations diverses. Le 30 avril, à la brocante d’ouverture de la saison, les visiteurs étaient si nombreux qu’à 11h, il n’était plus possible de trouver une place dans les quelque douze kilomètres linéaires de stationnement autorisé ou accessible dans les rues du bourg (3000 véhicules minimum à raison de 4 m par véhicule).

 

 

12345...10

الرس... |
genie |
45M d'euros |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Pour en finir avec l'arme n...
| SABUSHIMIKE Aury Odilon
| la vérité n'existe pas