11 novembre, 2016

Les agents français des Américains déboussolés

Classé dans : histoire,international,politique,socialistes,Syrie — dompaul @ 16:16

Rappelons qu’il existe environ quatre-vingts officiers de renseignement de la CIA à Paris et que chacun doit au moins recruter un parlementaire parmi ses agents.

On peut donc calculer approximativement le nombre de politiciens stipendiés qui travaillent pour le compte du gouvernement des Etats-Unis d’Amérique.

Ensuite, en lisant le curriculum vitae des hommes politiques ouvert à tous ceux qui regardent wikipedia, on peut constater que certains ont toujours défendu les intérêts économiques, politiques et militaires des Etats-Unis, notamment Daniel Cohn Bendit, dit Dany Le Rouge, qui a ensuite viré au vert ou encore Eva Joly ou encore Laurent Fabius, qui a du reste une grande part de sa fortune aux Etats-Unis. Mais ce sont des gloires passées dont les projecteurs de l’actualité se sont désormais détournés.

On peut aussi noter que le couple indissociable formé par Nicolas Sarkozy et François Hollande a toujours, depuis bientôt dix ans, suivi ou soutenu les orientations fixées par Washington, c’est-à dire par George W Bush puis par Obama: la guerre en Libye, en Irak et en Afghanistan  pour que les compagnies pétrolières et gazières américaines puissent s’y implanter seules, la guerre en Ukraine pour y installer un gouvernement pro-américain, la guerre en Syrie pour chasser les Russes de leur base aéronavale de Tartous et bien évidemment, ils ont tous deux accueilli le flot de migrants ou de réfugiés induits par ces conflits.

Les agents d’influence des Américains se sont laissés intoxiquer par la propagande des médias à la solde des Démocrates d’autant plus facilement qu’ils redoutent que l’élection de Donald Trump ne soit le prélude à celle de Marine Le Pen.

Aujourd’hui, ils sont un peu désemparés mais, dès janvier, on va pouvoir constater qu’eux et les medias français subventionnés continuent à appliquer les directives américaines, même si elles sont le contraire des précédentes. Si Trump fait ami-ami avec Poutine, ce dernier va rapidement faire l’objet d’éloges dithyrambiques de la part de ceux-là même qui n’ont cessé depuis des années de le présenter comme un dictateur sans scrupules.

Mais mieux, si Marine Le Pen est invitée officiellement aux Etats-Unis par le nouveau président, elle va alors représenter un concentré de toutes  les qualités nécessaires pour être élue présidente.

C’est ce changement d’opinion à 180° affiché par certains journalistes ou politiciens qui permettra de déterminer qu’ils sont bien stipendiés par les Services américains.

22 juin, 2016

Le Brexit: un saut dans l’inconnu

Classé dans : économie,conseil municipal,histoire,international,politique — dompaul @ 11:15

Le 23 juin, les Anglais sauront s’ils quittent l’union européenne et, du même coup, le Royaume-uni. Les autres Britanniques, Ulsteriens, Gallois, Cornouaillais et surtout Ecossais, envisagent par référendum de demander à rester dans l’Union, donc de quitter le Royaume-uni.

Si cela se produit, les Catalans espagnols ont déjà annoncé qu’ils allaient demander aussi leur indépendance du royaume d’Espagne pour faire comme les Ecossais mais il vont aussi insister pour annexer le Roussillon qui est la Catalogne française. D’autres peuples vont aussi demander leur indépendance aux états qui les ont annexés: les Basques, les Bretons, les Savoyards, les Corses, les Alsaciens, les Flamands, mais aussi les Hongrois de Roumanie et de Slovaquie. Sans oublier les Hongrois de Ruthénie Subcarpatique qui se trouvent encore sous le joug de Porochenko, dictateur  sanguinaire sans légitimité de l’Ukraine, qui n’a comme seule qualité que d’être un agent des Américains, et qui est donc très apprécié de Hollande et de Fabius.

Quelques politiciens écossais, qui ne souhaitent pas que l’Ecosse passe de la domination anglaise à celle des Etats-Unis d’Amérique, ont déjà émis l’idée de laisser s’installer dans un fjord de leur presqu’île, une base de la marine  russe, moyennant un loyer, bien sûr.

Ca, c’est une bonne idée !

Mais la meilleure idée, ce serait aussi que les Audressellois demandent leur indépendance de la France, ou leur rattachement à un pays aussi bien géré que leur commune puisque, des impôts que versent les Audressellois à l’état français et aux collectivités territoriales, des sangsues institutionnelles et parasites, une infime partie leur est rendue en services.

L’idéal serait d’être rattachés à la riche  Flandre, si elle se scinde de la Wallonie socialiste. Audresselles reprendrait sa graphie d’ Oderzelle  qui correspond à la prononciation locale et la plupart des Audressellois pourraient retrouver l’orthographe de leur patronyme néerlandais puisque leurs ancêtres parlaient cette langue avant 1552.

Mieux encore, Audresselles pourrait être rattaché à l’Angleterre, avec le statut fiscal des îles anglo-normandes.

Il faudrait faire une demande à l’ONU.

 

 

 

 

 

 

17 juin, 2016

France-Amérique: le désamour en marche

Donald Trump veut rétablir la croissance de l’ économie américaine pour rendre son pays moins dépendant des approvisionnements venus de l’extérieur et plus dynamique à l’exportation, réduisant du même coup la nécessité de faire en permanence des guerres impérialistes pour maintenir ces approvisionnements.

La politique des Démocrates américains est exactement à l’opposé. C’est désormais la même que celle des Démocrates à Athènes et à Rome dans l’Antiquité: faire des guerres de conquête pour permettre aux électeurs plébéiens de ne rien faire  en recevant la sportule (les allocations). Pendant ses deux mandats, Obama n’a fait que suivre le « modèle français » d’augmentation des allocations en tout genre aux « défavorisés », et Hillary Clinton s’apprête à faire de même. C’est pourquoi elle cultive l’électorat des descendants d’esclaves qui continuent à vivoter d’expédients comme leurs ancêtres quand ils ont été livrés à eux-mêmes, sans rien, en 1865.

Une différence majeure avec la France devrait néanmoins aider ce système vicieux à perdurer: la puissance de l’armée américaine. Celle-ci fait des dégâts partout dans le monde pour piller les ressources naturelles et en particulier le pétrole. Quand  les dégâts sont trop importants et que les habitants des régions concernées doivent fuir, devenant des « migrants » dépossédés de tout, l’Europe ramollie sert de déversoir.

Aujourd’hui, le gouvernement américain trouve deux obstacles sur sa route: la Chine et surtout la Russie, qui en ont assez de cet impérialisme américain de plus en plus agressif sans aucune raison idéologique puisque l’empire du Mal (le Communisme), n’existe plus qu’en Corée du Nord, marionnette de la Chine, mais plus à Cuba, puisque l’île est en voie d’être de nouveau phagocytée par les Américains.

Des journaux français nous annoncent aujourd’hui qu’un groupe de diplomates américains « dissidents » demande le bombardement des territoires syriens contrôlés par le gouvernement légal du docteur Bachar Al Assad, allié des Russes. La ficelle est un peu grosse puisque dans n’importe quel état civilisé, un diplomate « dissident » est immédiatement licencié. Dans le cas qui nous intéresse, les soi-disant « dissidents », dont le nom n’a du reste pas été publié, ne sont qu’un ballon d’essai d’Obama pour menacer les Russes d’une confrontation directe.

Au fur et à mesure que l’impérialisme des démocrates américains devient agressif, y compris dans le cadre du Brexit, où les agents des Etats-Unis tendent à détacher le Royaume-Uni de l’Europe pour en faire définitivement une colonie inféodée à Washington, des « dissidents » des services spéciaux français appellent, eux, à soutenir Bachar Al-Assad, seul rempart contre Daesh, mais comme ce ne sont pas des ballons d’essai, le directeur général de la DGSE a dû se fendre d’une déclaration publique pour les condamner et s’en désolidariser. Heureusement pour eux qu’ils sont à la retraite, sinon ils auraient été virés selon le principe: « vous avez tort d’avoir raison ».*

*http://www.afrique-asie.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=10077:alain-chouet-lettre-ouverte-au-directeur-general-de-la-dgse&catid=2:actualite56&Itemid=102

21 mai, 2016

La pétition des « quarante » incompétents et les salaires des PDG

Classé dans : économie,histoire,international,socialistes,sport — dompaul @ 21:22

Quarante « personnalités » du régime socialiste viennent de signer une pétition pour demander au gouvernement et au Parlement , c’est-à-dire à eux-mêmes, de sortir une nouvelle loi limitant le salaire des patrons d’entreprise.

Staline reste un modèle

On trouve parmi ces signataires Claude Bartolone, politicien professionnel et président de l’Assemblée nationale, Anne Hidalgo, maire de Paris, des présidents d’associations subventionnées et quelques théâtreux vivant de la manne publique. Aucun n’a  jamais dirigé une entreprise complètement privée, en particulier le fameux « économiste »  Thomas Piketty, simple fonctionnaire formé à l’école soviétique et encensé par les média de « gauche ».

Pour donner un tour humoristique à cette pétition, figure en bonne place Christophe Alévêque dont l’emploi consiste à raconter des drôleries.

Approuvons en attendant l’année prochaine

Hypocritement, les actionnaires de Renault approuvent cette pétition et critiquent le conseil d’administration qu’ils élisent chaque année démocratiquement précisément pour fixer le salaire du PDG, Carlos Ghosn. L’année prochaine ils fixeront le même salaire annuel de 7,2 millions d’euro car ils savent très bien que sans Carlos Ghosn, Renault serait en faillite ou alors, il faudrait recruter un autre manager, plus cher, et qui n’aurait pas pris le temps d’apprendre le français, langue en voie de marginalisation.

On ne touche pas aux jeux du cirque

Tous ces hypocrites qui n’ont évidemment pas l’idée de demander à Piketty de devenir PDG de Renault et qui reprochent à Ghosn de gagner 411 fois le Smic, s’abstiennent de s’en prendre aux salaires des joueurs de foot-ball qui jouent pour le PSG:  Zlatan Ibrahimovic touche, lui, 1200 fois le Smic et la question est: duquel dépendent le plus d’emplois, de Ghosn ou d’Inrahimovic ? Ibrahimovic crée-t-il trois fois plus d’emplois que Ghosn ? Ou plutôt: est-ce la faillite de Renault ou le départ d’Ibrahimovic dans un  club étranger qui aura le plus de conséquences sur l’emploi en France ?

Personne, parmi les politiciens, ne s’en prend au salaire des joueurs de football car les supporters basiques représentent une grande partie de l’électorat et ils veulent que leur équipe gagne. Il y a deux mille cinquante ans,  Jules César, du parti démocrate comme tous les homos affichés, et bien connu des Audressellois et des Ambleteusois de l’époque,  l’avait déjà bien compris qui payait très cher des gladiateurs pour les jeux du cirque. Un demi siècle auparavant, le consul Marius  coupaient la tête des « riches », c’est-à-dire ceux qui produisaient des richesses, pour distribuer leurs biens à leurs hommes de main qui veillaient à ce que les électeurs votent bien.

 

2 mai, 2016

La mairie d’Audresselles peinte

Classé dans : conseil municipal,histoire — dompaul @ 11:32

mairie d'Audresselles 4 mai 2016 (r)

Depuis sa construction, dans les années trente, la mairie d’Audresselles n’avait jamais été peinte. C’était le style de l’époque, le style Perret ou Le Corbusier, aussi bien en France qu’en Allemagne: le béton était alors considéré comme une matière noble puisque nouvelle, et devait rester nu, comme la pierre ou le marbre. C’est ce qui explique que deux ou trois villas audresselloises sont restées encore telles quelles, pour témoigner de l’ esthétique de l’ »Art brut », la même que celle des blockhaus (casemates)construits par l’organisation de l’ingénieur Todt entre 1940 et 1944.

Le maire d’Audresselles en a eu assez, semble-t-il, de cette esthétique ringarde et triste d’un bâtiment où il se rend presque chaque jour depuis quarante ans pour administrer sa cité, d’autant plus qu’un propriétaire de blockhaus côtier vient de faire peindre le sien en blanc.

Maintenant, la mairie a été peinte par les employés municipaux et le contribuable n’a payé que la peinture. Elle est flambant neuve, d’autant plus que les fenêtres ont été remplacées il y a peu et le toit refait. Elle augmente ainsi l’attractivité du quartier de l’école en améliorant le paysage.

13 mars, 2016

Austrasie: un vieux nom qui refait surface

Classé dans : espace public,histoire,international,politique,socialistes — dompaul @ 10:45

Dans un article précédent (Le nom des treize régions futures) Audresselles.at vous avait fourni les quelques pistes qu’étudiaient les experts agréés pour donner des noms aux futures grandes régions. Si la région autour d’Audresselles est sur le point d’être désignée sous un nom passe-partout, en revanche le terme « Austrasie » semble en bonne voie d’ être attribué à la région orientale de l’hexagone. Le conseil régional veut y ajouter « nouvelle » comme dans Nouvelle-Zélande, Nouvelle-Ecosse, Nouvelle-Calédonie pour donner un parfum de colonie.

L’Austrasie a eu son âge d’or au septième siècle, c’est-à-dire au moment de la prédication de Mahomet(sala Allahu ‘alayhi wa salem), alors encore inconnu en Occident. Donc ce nom ne fâchera personne puisqu’il est préislamique.

Les héros de l’Austrasie sont la fameuse reine Brunehaut, d’origine espagnole, ce qui ne peut déplaire à Manuel Valls et à Anne Hidalgo, et surtout le bon roi Dagobert qui « a mis sa culotte à l’envers » et son alter ego, le bon saint-Eloi qui « lui dit: ô mon roi ».

11 mars, 2016

Le nom de la future région du Nord

Classé dans : espace public,histoire — dompaul @ 20:23

Un sondage ouvert à tous n’a retenu que trois noms possibles pour la future région unissant le Nord-Pas-de-Calais et la Picardie et l’on a déjà annoncé celui qui serait choisi: « Haut-de-France » de préférence à Terre du Nord ou à Nord-de-France. Ce nom a été retenu à cause de son insipidité car il ne faut déplaire à personne et il ressemble déjà au nom d’un département: « Hauts-de-Seine ».

Sauf que dans le cas des Hauts-de-Seine, le terme est approprié puisque le point le plus élevé dans  ce département, dépasse en altitude tous ceux de la Seine et de la Seine-Saint-Denis.

Il est vrai que Nord-de-France n’est pas très adapté puisque les Belges, qui sont aussi d’origine franque, sont plus au nord.

Il n’en reste pas moins que Haut-de-France devrait plutôt être appelé le Bas-de-France puisque nombreuses sont les terres qui y sont presque au-dessous du niveau de la mer.

Mais il y a bien sûr un clin d’oeil de celui qui a eu l’idée de l’appellation et qui a pensé à une publicité répandue il y a quelques années représentant une jeune femme exhibant ses seins, avec la formule: « la prochaine fois, j’enlève le bas ». Si l’on escamote le haut pour enlever tout de suite le bas, il n’ y a plus rien.

10 mars, 2016

L’UDI entre deux chaises

Classé dans : histoire,international,religion — dompaul @ 17:50

Jean-Christophe Lagarde, président des amitiés Fance-Qatar, facilitateur de la construction d’une mosquée clandestine,  partisan de la légalisation de la vente libre de cannabis (le shit qui provient essentiellement du Maroc),  et opposant aux législations interdisant aux femmes  de se voiler dans l’espace public, est continuellement réélu maire de Drancy grâce à ses électeurs mahométans sunnites. Dès le premier tour des dernières municipales, sa seule liste a obtenu plus de 75% des voix.

Grâce à ces électeurs sunnites, qui font sa propagande auprès de leur coreligionnaires  de Seine-Saint-Denis, le fameux 9-3, il a réussi à encarter à l’UDI 2192 personnes de ce département dont plus de la moitié sont de Drancy, sa commune. Avec ce rouleau compresseur, puisque ailleurs que dans le 9-3, l’UDI reste une formation politique confidentielle (elle revendique comme adhérents 0,03% de la population), il a écrasé facilement les candidatures d’Yves Jégo et du Normand Hervé Morin, et a été élu triomphalement président de cette union de micro-partis en 2014.

En revanche, ses légions de partisans sunnites du 9-3, ne lui permettent pas d’espérer l’emporter aux primaires organisées par les Républicains en vue d’élire un candidat de la droite et du centre.

Il vient donc de décider unilatéralement que l’UDI n’y participerait pas, au grand dam d’Hervé Morin, qui veut miser sur le bon cheval aux présidentielles afin de récupérer un maroquin ministériel en 2017 (il a été précédemment ministre de la Défense).
Dans les circonscription plus éloignées de la capitale, comme celles du Boulonnais et du Calaisis, que vont faire élus et militants UDI déjà engagés dans les comités de soutien à Alain Juppé, le candidat naturel du Centre ?

Même s’il reste encore favori dans les sondages, Alain Juppé ne dispose dans la plupart des régions que d’un réseau fragile d’ »amis » qui s’éparpille comme une volée de moineaux effrayés au moindre claquement de doigts. Il a intérêt à venir faire un tour sur la côte d’Opale, en particulier dans les communes où la « droite » est tenue en main par les partisans de Sarkozy ou de Marine le Pen.

En cliquant ci-dessous, vous pouvez voir provisoirement un film  italo-polonais de 2013 qui a été éliminé des écrans des cinémas français et qui serait tout à fait interdit si les commanditaires de Jean-Christophe Lagarde arrivent un jour au pouvoir.

The Battle of Vienna, September Eleven 1683

  • il y a 1 an
  • 729 579 vues
Good movie about our history. Huge ottoman armies led by Grand Vezir Kara Mustafa Pasha march to the gates of Vienna.

4 mars, 2016

Audresselles honore les morts de la Grande guerre: nominations au camping municipal

Classé dans : conseil municipal,histoire,politique — dompaul @ 13:37

Le 20 novembre 1917, lors de son discours d’investiture, Clémenceau dit « le Tigre » s’est fait applaudir par l’ensemble des législateurs en déclarant à propos des Poilus de Verdun, du Chemin des Dames ou des Dardanelles: « Ils ont des droits sur nous ».

Ce n’était pas une vaine parole puisqu’ aujourd’hui encore, le gouvernement socialiste accueille sur le territoire métropolitain tous les descendants, neveux, cousins, arrière-cousins, apparentés et homonymes des Coulibaly, Diallo, Keita, Cissé, Dawara, Traoré, Ndiaye, Diop etc. qui ont combattu dans les tranchées. Ils auraient donc hérité des « droits sur nous » de leur ancêtre et en particulier des allocs..

Honorer aussi les héros audressellois

A Audresselles, il est encore plus facile d’honorer la mémoire des héros de la guerre. Il suffit de regarder les noms de ceux qui sont gravés dans le marbre (de Marquise) dans la nef de l’église ou sur le monument aux morts (derrière lequel vont être construits des HLM où le préfet peut imposer l’installation de migrants, afin de faire baisser à Audresselles le pourcentage d’électeurs « Front National »).

Pour le centenaire de la Grande guerre, quel meilleur moyen d’honorer les noms des héros audressellois qu’en nommant prioritairement à des emplois municipaux des personnes dont le nom du père, du grand-père, de la mère, de la belle-mère ou du mari  se trouve sur le monument aux morts ?

En ces temps de célébration des héros, cent ans après la bataille de Verdun, la municipalité d’Audresselles applique ainsi les directives gouvernementales concernant le devoir de mémoire et rappelle  qu’ »ils ont encore des droits sur nous » à travers leurs descendants.

Les délibérations du conseil municipal de mardi 1er mars ont abouti aux décisions suivantes:

Après le départ en retraite de Marie-Thérèse Ellart, née Harduin (famille citée  sur le monument aux morts), c’est Cindy Cappelle (famille Lisse citée  sur le monument aux morts), son adjointe, qui devient gérante du camping municipal. Cindy aura deux adjointes: la fille de Marie-Thérèse, Mélanie épouse Depothuis, et Natacha Lisse.
Comme chaque année, Christine Harduin est embauchée pendant la saison touristique pour les services techniques du camping.

Evidemment, certaines de ces personnes font simultanément partie de la famille d’autres héros cités sur le monument aux morts

Une prime annuelle de quatorze mille euro été proposée par l’exécutif municipal à répartir entre les trois gérante et cogérantes en fonction de leur grade et de leur ancienneté mais les deux premiers adjoints n’ont pas pris part au vote puisque c’était leur fille ou leur épouse qui était concernée et la belle-soeur de la gérante, elle aussi conseiller municipal, s’est abstenue pour éviter des contestations. Les autres conseillers ont voté contre le versement de la prime et contre l’augmentation des tarifs du camping.

Il faut se soucier d’abord des électeurs

Pourtant une partie de cette augmentation pouvait financer la prime et comme les plaisanciers du camping jouissent d’Audresselles alors qu’ils n’y payent ni taxe foncière ni taxe d’habitation et qu’ils n’y votent pas, on ne comprend pas la démarche de certains conseillers municipaux qui devraient exclusivement se soucier de l’intérêt de leurs électeurs.

30 janvier, 2016

The fall of Taubira or the return of Machiavel

Classé dans : histoire,international,politique,socialistes — dompaul @ 13:02

An occasion shows  that french president François Hollande read the first handbook which everybody must read who intends to become a true politician: “the Prince” of Machiavel.

This time, Mrs Christiane Taubira, formerly minister of Justice, paid the price of this knowledge.
Although her Guianese voters and herself  were originally not in favour of the legalization of the marriage between two homosexuals, she was put ahead by François Hollande to defend the law on “the marriage for all”.

It is for this reason that she was selected to become minister of Justice because, as emperor Caligula who made to consul his horse, François Hollande likes to have fun to ridicule what remains sacred for the majority of the inhabitants of France.

Or she accepted this role, or she resigned in the months which followed her nomination. She thus became in the spirit of the public, the promotrice of the “marriage for all”.

Moreover, and Hollande chose her well for this purpose, the Christiane Taubira’s aspect of voodoo obeah, in addition with her arrogance of sermoniser, still increased the fury of most of the right-wing voters and even of left.
During all her stay in Place Vendôme , calumnies and insults flowed on her in the street demonstrations and on Internet. Her departure, was well regulated at the right moment, at the time to improve the image of the government of the “good” Manuel Valls.

Caesar Borgia had already made in the same way in October 1501. He had sent Ramiro Lorca, one of his hired men, to put order in Romagna, which was agitated in the north of Italy. He was a foreigner, a Spanish who bore a predestined name since in Italian, “orca” means “killer whale” or “ogre”. And the Italians hated him. Cruel, he repressed without pity and made stop the rebels even in the churches, sacred spots.

When, after one year of repression and extermination, the Romagnols were completely subjected, Caesar Borgia arrived as a saver who was publicly astonished by these exactions. On December 26th, 1502, he made cut the head of Lorca on the main place of Cesena, attracting for himself long applause of the crowd of the idiots. Lastly, he removed the poor people from his torturer.

Thank you, thank you François Hollande to have removed to us from Taubira.

12345...13

الرس... |
genie |
45M d'euros |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Pour en finir avec l'arme n...
| SABUSHIMIKE Aury Odilon
| la vérité n'existe pas