13 août, 2016

15 août 2016: fête de l’Assomption à Audresselles

Le 15 août, jour de l’Assomption de la Vierge Marie, fête nationale de la France de Louis XIII (1) à Louis XVI,  est restée  la  fête communale d’Audresselles. Depuis quelques années, elle est même précédée du feu d’artifice la veille ou l’avant-veille au soir.

C’est aussi la fête nationale de la Pologne, après la victoire miraculeuse du 15 août 1920 sur l’envahisseur bolchévique idéologiquement athée et la fête nationale de la Corse dont l’hymne commence par « Dio vi salvi Regina ». Les Audressellois ayant de la famille dans ces deux pays se sentent donc doublement concernés.

Même les Mahométans peuvent aussi célébrer cette fête puisque c’est dans la sourate 3 du Coran « la famille d’Imran » qu’apparaît pour la première fois le dogme de l’Immaculée Conception de la Vierge Marie:

واذ قالتي الماليكه يريامو ان الله اضطفك و طهركو اضطفكي ءالنيساء العلمين

 

Voici le programme:

samedi 13 août vers 22h:  f eu d’artifice sur la plage ;

lundi 15 août:
-14h30 Rassemblement des bateaux à l’église Saint-Jean-Baptiste;
-15h00 messe à l’église et bénédiction des bateaux;
-16h00 procession dans le village et bénédiction du reposoir (statue de la Vierge) au 307 rue Gustave Danquin;
-17h00 homélie sur la plage de l’abbé Pierre Bizet, curé de la paroisse N.D. des Flots, et bénédiction de la mer;
-17h30 Dépôt d’une gerbe en mer par l’abbé Bizet et le maire Roger Tourret sur le doris de Jean-Jacques Baillet, à la mémoire des marins disparus.

(1) choisie pour obtenir la naissance de Dieudonné

31 juillet, 2016

Audresselles: fête culturelle du 2 au 4 septembre 2016

Cette année, du 2 au 4 septembre 2016, le renouveau de la fête culturelle européenne devrait attirer de nombreux artistes européens sur la plage d’Audresselles, capables de concevoir des gravures sur les rochers ou de vastes installations éphémères sur la plage en utilisant le matériel non polluants sur place: galets, bois flottés etc.

On peut encore découvrir, en cherchant bien sur la côte de fer, des glyphes qui ont été réalisés précédemment sur le grès de l’estran. On peut constater aussi l’ampleur des installations des années passées sur les cartes postales en vente chez Stéphane, l’épicerie Vival sur la place du détroit.

 

fichier pdf Fête culturelle 2016

4 juillet, 2016

La fête de la moto à Audresselles

Classé dans : art,conseil municipal,espace public,fêtes,international — dompaul @ 11:54

Bruno et Cyrilleles spectateurs

La fête de la moto 2016 a été particulièrement réussie et le beau temps était de la partie.

Neuf orchestres se sont succédé sur le podium  samedi et dimanche et notamment samedi l’orchestre Sea Side avec la chanteuse Chris et ses musiciens. On a pu aussi admirer les motos et Cyrille, l’organisateur,  peut être satisfait du succès.

Il s’agit d’une fête sponsorisée par plusieurs entreprises et les Audressellois ont pu bénéficier de l’événement sans que le contribuable soit mis à contribution.

Une bonne idée et une belle réalisation. Ce sera sans doute encore mieux l’année prochaine puisque le succès appelle le succès.

Chris et son orchestre

Chris chante(aIls regardent Chrisutres photos suivront)

29 juin, 2016

Grande fête internationale de la motocyclette à Audresselles

Classé dans : conseil municipal,espace public,fêtes,international — dompaul @ 10:24

La fête de la moto était à l’origine une idée de Paul Ellart, le premier adjoint au maire d’Audresselles, dans la droite ligne de la politique de Roger Tourret, de prêter des espaces de fêtes sur la commune, fêtes qui ne coûtent rien au contribuable.

Ce sont les « Opal coast brothers » (les frères de la Côte d’Opale) qui organisent cette manifestation pour la troisième fois à Audresselles avec pour finalité de collecter des fonds pour la recherche sur les maladies orphelines et la dialyse des enfants. La fête a lieu cette année les samedi 2 juillet et dimanche 3 juillet près de la briqueterie à l’entrée sud d’Audresselles.

Dès 2015, l’effet boule de neige a été immédiat. Cette année, un orchestre de variété de qualité va se produire pour l’animer. La venue de motards possesseurs de Harley Davidson et d’engins impressionnants d’autres marques permet aux profanes d’admirer ces belles mécaniques remarquablement entretenues.

24 juin, 2016

Pourquoi le Brexit ? Le camp du « Francepart »

Classé dans : écologie,économie,international,politique — dompaul @ 10:16

Brexit carte

François Bayrou vient de le reconnaître du bout des lèvres ce matin dans son interview avec Jean-Jacques Bourdin: la politique migratoire de l’Union européenne a joué un rôle dans la décision des Anglais de quitter l’Union européenne. En fait, les Anglais ne veulent plus des immigrés extra-européens.  Ils ne veulent pas non plus continuer à  subir les décisions de Bruxelles sur la gestion de leurs côtes, de leurs eaux territoriales et de leur territoire.

Et ceci se traduit sur la carte par circonscriptions électorales: tandis que les grandes villes comportant une grande part d’électeurs issus de l’immigration ont voté massivement contre la sortie de la Grande Bretagne de l’Union, toute la province, et en particulier le Kent, juste en face d’Audresselles, a voté massivement pour la sortie de l’Union. Pourquoi aussi, toutes les circonscription maritimes ont-elles voté à plus de 60% pour la sortie ? En Angleterre, c’est en effet pire qu’en France, puisque le pullulement de phoques et de requins protégés à l’excès par des règlements européens absurdes, exaspère les pêcheurs et accessoirement les baigneurs.

En revanche, toutes les circonscription, toutes sans exception, de l’Ecosse et de l’Irlande du Nord (Ulster) on voté jusqu’à 70 % pour le maintien de la Grande-Bretagne dans l’Union. Sur la carte diffusée par Fance TV info, on voit clairement l’Angleterre en rouge (le camp du Brexit) , l’Ecosse, l’Ulster et Gibraltar en bleu (le camp du maintien du Royaume Uni dans l’Union).

Ce referendum va donc en entraîner déjà un autre, celui de l’Ecosse, annoncé par le Riaghaltas na h-Albai (gouvernement écossais), qui va demander si les Ecossais veulent rester dans l’Union européenne, quittant de ce fait le Royaume-Uni.

Mais pour l’instant, les gouvernants européens, influencés par leur élection locale à court terme, continuent à faire la sourde oreille à propos de la politique  de l’Union européenne et pas seulement migratoire. Le succès de Nigel Farage, le champion du Brexit en Angleterre ne peut que donner encore de l’espoir aux partisans de Marine Le Pen qui en profite déjà pour enfoncer le clou afin d’obtenir le « Francepart ».

Car ce ne sera pas immédiatement que les effets de la récession vont se faire sentir en Angleterre et, d’ici là, il y aura déjà eu les élections présidentielles et législatives en France.

23 juin, 2016

Audresselles et le scandale des moules

A Audresselles, en général, quand on parle de moules, il ne s’agit pas d’une métaphore mais des mollusques bivalves qui se développent sur les rochers.

Bien que l’espace maritime d’Audresselles soit réduit et qu’à marée basse, il ne s’étende que sur une cinquantaine d’hectares  entre la Manchue et le Noirda, il comporte plusieurs bancs de moules faciles d’accès donc faciles à piller.

Comme il s’agit d’un espace maritime, il appartient à l’Etat et la municipalité n’a aucun pouvoir d’intervention pour le protéger. Les affaires maritimes sont censées faire respecter la réglementation imposant que les moules ramassées ou cueillies ne doivent pas être arrachées au râteau ni mesurer moins de quatre centimètres de long. Chaque particulier n’a pas le droit de remplir un récipient avec plus de cinq litres de mollusques. De temps en temps, les gendarmes maritimes passent distribuer des amendes aux contrevenants.

Mais, comme la plage est libre d’accès à tous, il arrive que l’été, aux grandes marées, plus de mille personnes, venues pour la journée de Boulogne, Calais, Lille, de Belgique ou d’ailleurs, s’affairent à cueillir les moules en famille.

Néanmoins cet été, la cueillette va être plus difficile parce qu’on se demande s’il y aura encore des moules. En effet, les affaires maritimes qui sont chargées de surveiller les moules, sont aussi l’organisme qui collecte les droits  annuels taxant les licences des cueilleurs professionnels, dits aussi « pêcheurs à pied » et, pour avoir le droit de ramasser les coquillages, il faut payer chaque année quatre mille euro par tranche de rivage définie par l’Etat, puis trois cents euro par tranche supplémentaire . Donc, celui qui vient ramasser occasionnellement ses moules à Audresselles va devoir repayer encore trois cents euro s’il veut aller ramasser deux ou trois fois par an les coques sur une plage plus au sud, au moment où c’est autorisé.

Comme le nombre de licences est limité, il faut avant tout que le pêcheur à pied en rachète une à celui qui veut cesser son activité. C’est le système des taxis avant la macronisation.

Si un pêcheur à pied, pour des raisons de maladie ou autre, ne paye pas la taxe sur sa ou ses licences une seule année, il les  perd définitivement. De plus, il n’a pas droit à une autre retraite que la retraite minimum légale pour les nécessiteux.

En revanche, il n’existe pour lui aucune limitation aux quantités qu’il prélève.

Le résultat est le suivant: désireux de compenser au plus vite  le racket d’Etat et d’arriver à survivre, les professionnels du ramassage de moules vont racler au maximum les rochers pendant toute la durée de la marée et essayer de rapporter le maximum de sacs qu’ils entassent dans leur camionnette. Ces camionnettes stationnent dans les rues d’Audresselles proches de la mer puisque les véhicules à moteurs autres que les tracteurs à bateau sont interdits de passage sur l’estran, sauf un, qui a une concession personnelle entre Audresselles et Ambleteuse. On peut  voir les camionnettes alignées vers neuf ou dix heures (8h solaires) les jours de grandes marées et les ramasseurs faire plusieurs aller et retour d’un kilomètre depuis les rochers jusqu’aux camionnettes en se coltinant sur le dos des sacs de cinquante kilos.

Système absurde qui va encore aboutir, une fois qu’il n’y aura plus de moules, à ce que la préfecture décide la fermeture des gisements jusqu’à la reconstitution des stocks. Ce qui, à la réouverture, incitera les pêcheurs à pied professionnels à se précipiter à nouveau pour tout racler car, même quand ils ne peuvent pas ramasser de moules, ils doivent payer la taxe annuelle pour conserver leur licence.

Cette gestion imbécile du  ramassage des moules  par l’ Etat décrédibilise une fois de plus l’actuel ministre de l’écologie Ségolène Royal, qui n’a fait que reprendre  la suite de ses prédécesseurs tout aussi incompétents. Il démontre aussi une nouvelle fois que le parti EELV n’a aucune utilité pour la protection de l’écologie, ce que tout le monde sait, du reste.

22 juin, 2016

Le Brexit: un saut dans l’inconnu

Classé dans : économie,conseil municipal,histoire,international,politique — dompaul @ 11:15

Le 23 juin, les Anglais sauront s’ils quittent l’union européenne et, du même coup, le Royaume-uni. Les autres Britanniques, Ulsteriens, Gallois, Cornouaillais et surtout Ecossais, envisagent par référendum de demander à rester dans l’Union, donc de quitter le Royaume-uni.

Si cela se produit, les Catalans espagnols ont déjà annoncé qu’ils allaient demander aussi leur indépendance du royaume d’Espagne pour faire comme les Ecossais mais il vont aussi insister pour annexer le Roussillon qui est la Catalogne française. D’autres peuples vont aussi demander leur indépendance aux états qui les ont annexés: les Basques, les Bretons, les Savoyards, les Corses, les Alsaciens, les Flamands, mais aussi les Hongrois de Roumanie et de Slovaquie. Sans oublier les Hongrois de Ruthénie Subcarpatique qui se trouvent encore sous le joug de Porochenko, dictateur  sanguinaire sans légitimité de l’Ukraine, qui n’a comme seule qualité que d’être un agent des Américains, et qui est donc très apprécié de Hollande et de Fabius.

Quelques politiciens écossais, qui ne souhaitent pas que l’Ecosse passe de la domination anglaise à celle des Etats-Unis d’Amérique, ont déjà émis l’idée de laisser s’installer dans un fjord de leur presqu’île, une base de la marine  russe, moyennant un loyer, bien sûr.

Ca, c’est une bonne idée !

Mais la meilleure idée, ce serait aussi que les Audressellois demandent leur indépendance de la France, ou leur rattachement à un pays aussi bien géré que leur commune puisque, des impôts que versent les Audressellois à l’état français et aux collectivités territoriales, des sangsues institutionnelles et parasites, une infime partie leur est rendue en services.

L’idéal serait d’être rattachés à la riche  Flandre, si elle se scinde de la Wallonie socialiste. Audresselles reprendrait sa graphie d’ Oderzelle  qui correspond à la prononciation locale et la plupart des Audressellois pourraient retrouver l’orthographe de leur patronyme néerlandais puisque leurs ancêtres parlaient cette langue avant 1552.

Mieux encore, Audresselles pourrait être rattaché à l’Angleterre, avec le statut fiscal des îles anglo-normandes.

Il faudrait faire une demande à l’ONU.

 

 

 

 

 

 

17 juin, 2016

France – America : the disenchantment running

Classé dans : économie,international,politique,religion,socialistes,Syrie — dompaul @ 11:00

Donald Trump wants to restore growth of the US economy to make the country less dependent on supplies from outside and dynamic export , thereby reducing the need to constantly imperialist wars to keep these supplies.

The policy of the US Democrats is exactly the opposite. This is now the same as that of the Democrats in Athens and Rome in ancient times : wars of conquest to allow plebeians voters to do nothing by receiving sportula ( allowances ) . During his two terms , Obama has only followed the so-called « French model », increasing allowances of all kinds to « disadvantaged » people, and Hillary Clinton is preparing to do the same. That’s why she cultivates the descendants of slaves who continue to live from hand to mouth as their ancestors when they were delivered to themselves , with nothing, in 1865 .

A major difference with France should nevertheless help to continue this vicious system : the power of the US military. This does damage over the world to plunder natural resources, and especially oil . When the damage is too great and that the inhabitants of the regions concerned must flee , becoming  » migrants » dispossessed of all, Europe is used as an overflow .

Today , the US government found two obstacles in his path : China and especially Russia , who have enough of this American imperialism increasingly aggressive without any ideological reason as the « evil empire » ( Communism ), which still exists in North Korea , China’s puppet, but no more in Cuba, since the island is about to be swallowed up again by the Americans.

French newspapers announce today that a group of US diplomats ‘dissidents’ demand the bombing of Syrian territory controlled by the legal government of Dr. Bashar Al Assad , an ally of the Russians. Everybody can see right through this tale as in any civilized state, a « dissident » diplomat is immediately fired . In our case , the so-called « dissidents » , whose name, besides, has not been released, are only a trial balloon of Obama to threaten the Russians a direct confrontation.

Gradually, as the imperialism of the US Democrats becomes aggressive , including in the Brexit , where US agents tend to detach the UK from Europe to finally make a subservient colony to Washington , « dissidents » of the French special services call , them, to support Assad , only bulwark against Daesh , but as these are not trial balloons , the general director of the DGSE has published a public statement to condemn and dissociate . Fortunately for them, they are retired , or they would have been dismissed according to the principle :  » you are wrong to be right . *

*http://www.afrique-asie.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=10077:alain-chouet-lettre-ouverte-au-directeur-general-de-la-dgse&catid=2:actualite56&Itemid=102

France-Amérique: le désamour en marche

Donald Trump veut rétablir la croissance de l’ économie américaine pour rendre son pays moins dépendant des approvisionnements venus de l’extérieur et plus dynamique à l’exportation, réduisant du même coup la nécessité de faire en permanence des guerres impérialistes pour maintenir ces approvisionnements.

La politique des Démocrates américains est exactement à l’opposé. C’est désormais la même que celle des Démocrates à Athènes et à Rome dans l’Antiquité: faire des guerres de conquête pour permettre aux électeurs plébéiens de ne rien faire  en recevant la sportule (les allocations). Pendant ses deux mandats, Obama n’a fait que suivre le « modèle français » d’augmentation des allocations en tout genre aux « défavorisés », et Hillary Clinton s’apprête à faire de même. C’est pourquoi elle cultive l’électorat des descendants d’esclaves qui continuent à vivoter d’expédients comme leurs ancêtres quand ils ont été livrés à eux-mêmes, sans rien, en 1865.

Une différence majeure avec la France devrait néanmoins aider ce système vicieux à perdurer: la puissance de l’armée américaine. Celle-ci fait des dégâts partout dans le monde pour piller les ressources naturelles et en particulier le pétrole. Quand  les dégâts sont trop importants et que les habitants des régions concernées doivent fuir, devenant des « migrants » dépossédés de tout, l’Europe ramollie sert de déversoir.

Aujourd’hui, le gouvernement américain trouve deux obstacles sur sa route: la Chine et surtout la Russie, qui en ont assez de cet impérialisme américain de plus en plus agressif sans aucune raison idéologique puisque l’empire du Mal (le Communisme), n’existe plus qu’en Corée du Nord, marionnette de la Chine, mais plus à Cuba, puisque l’île est en voie d’être de nouveau phagocytée par les Américains.

Des journaux français nous annoncent aujourd’hui qu’un groupe de diplomates américains « dissidents » demande le bombardement des territoires syriens contrôlés par le gouvernement légal du docteur Bachar Al Assad, allié des Russes. La ficelle est un peu grosse puisque dans n’importe quel état civilisé, un diplomate « dissident » est immédiatement licencié. Dans le cas qui nous intéresse, les soi-disant « dissidents », dont le nom n’a du reste pas été publié, ne sont qu’un ballon d’essai d’Obama pour menacer les Russes d’une confrontation directe.

Au fur et à mesure que l’impérialisme des démocrates américains devient agressif, y compris dans le cadre du Brexit, où les agents des Etats-Unis tendent à détacher le Royaume-Uni de l’Europe pour en faire définitivement une colonie inféodée à Washington, des « dissidents » des services spéciaux français appellent, eux, à soutenir Bachar Al-Assad, seul rempart contre Daesh, mais comme ce ne sont pas des ballons d’essai, le directeur général de la DGSE a dû se fendre d’une déclaration publique pour les condamner et s’en désolidariser. Heureusement pour eux qu’ils sont à la retraite, sinon ils auraient été virés selon le principe: « vous avez tort d’avoir raison ».*

*http://www.afrique-asie.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=10077:alain-chouet-lettre-ouverte-au-directeur-general-de-la-dgse&catid=2:actualite56&Itemid=102

4 juin, 2016

Hillary Clinton a-t-elle une fille cachée ?

Classé dans : international,politique,socialistes — dompaul @ 11:32

hillary Clinton 1992 Hillary_Clinton_official_Secretary_of_State_portrait_crop Chelsea Clinton Jazmin Grâce Grimaldi

Que faisait Hillary Rodham Clinton pendant que son mari Bill, gouverneur de l’Arkansas puis président des Etats-Unis, était occupé à batifoler avec  toute une série de femmes plus ou moins consentantes employées dans ses services ?  Paula Jones, Monika Lewinsky,  Sally Miller, Gennifer Flowers n’étant que celles qui ont révélé leur aventure avec Billy.

Sally Miller  accuse sans preuve Hillary d’avoir été lesbienne et d’avoir avorté plusieurs fois.
En 1991, Hillary était particulièrement délaissée par son mari qui a été élu l’année suivante président des Etats-Unis. Qui la consolait à ce moment-là et a-t-elle procédé à un faux avortement ?

De récentes photos montrent d’étrange ressemblances d’Hillary et de sa fille Chelsea avec une célébrité née précisément en 1992. On se demande comment le père de cette célébrité, qui a rencontré les Clinton aux Etats-Unis, pourrait avoir eu l’occasion et l’envie d’inséminer  Tamara,  la serveuse de bar californienne mariée, qui a servi de mère officielle moyennant finance.

Sur les photos: en haut: Hillary Clinton, et en bas: Chelsea Clinton et Jazmin Grace Grimaldi, fille légitimée du prince de Monaco. C’est en effet une habitude chez les princes de trouver des parents officiels de condition modeste à leurs enfants illégitimes.

1...34567...26

الرس... |
genie |
45M d'euros |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Pour en finir avec l'arme n...
| SABUSHIMIKE Aury Odilon
| la vérité n'existe pas