10 mai, 2017

Annezin-les-Connards: la ville FN dont le prince est un Socialiste

Classé dans : conseil municipal,politique,socialistes — dompaul @ 14:14

Une habitude dans le Pas-de-Calais

Dans le Pas-de-Calais, désormais département central grâce à Emmanuel Macron du Touquet-Paris-Plage et à Marine Le Pen d’Hénin-Beaumont, on connaissait Saint-Martin-lès-Boulogne et Annezin-lès-Béthune.

Cette commune vient d’être rebaptisé Annezin-les-Connards comme Bruay-en-Artois qui a été rebaptisé Bruay-la-Bussière à cause d’un fait divers aujourd’hui oublié ou même Ancre, ville de la Somme rebaptisée Albert au XVIIe siècle à cause du maréchal (pas Pétain, l’Autre).

Les connards se rebiffent

C’est en effet le qualificatif de « connards » que Daniel Delomez, le maire socialiste d’Annezin-lès-Béthune, a donné à ses administrés après le premier tour des élections présidentielles où Marine Le Pen a obtenu 38,09 % des voix.

Résultat: au second tour, Marine Le Pen a obtenu à Annezin-lès-Béthune 53,46 % des voix. Cette ville jusqu’ici purement socialiste, va donc pouvoir, selon son propre maire, devenir véritablement « Annezin-les-Connards ». C’est surtout le maire qui pourrait revendiquer ce qualificatif puisque, en vexant ses propres électeurs, il est devenu le meilleur agent électoral du Front National.

Il veut faire un malheur

« Retenez-moi, a-t-il dit à ses adjoints, socialistes comme lui, ou je fais un malheur: je démissionne ».
Il voulait démissionner mais ils l’ont retenu, donc il est resté.
Mais les « Connards » majoritaires réclament maintenant son départ.

Il est impensable que Roger Tourret, maire d’Audresselles, ou son adjoint Paul Ellart se comportent comme le maire d’Annezin: on ne sait pas pour qui ils votent.

8 mai, 2017

AVE CAESAR MACRO, MORITURI SOCIALISTI TE SALUTANT (1)

Classé dans : politique,socialistes — dompaul @ 9:25

Jean-Christophe Cambadélis, secrétaire du désormais microscopique parti socialiste français, s’en tient à la même ligne politique qui a fait la fortune de sa formation depuis 1981, la diabolisation du front national constitué selon lui de gens haineux et  xénophobes. Il détourne son regard des projets d’Emmanuel Macron pour qui la conquête des Gaules ne constitue qu’une étape vers la conquête de l’Empire européen.

La vraie question est la suivante: Le Touquet va-t-il devenir la capitale de l’Europe, et Audresselles l’une de ses banlieues résidentielles ?

JC Cambadélis nous communique:

La victoire d’Emmanuel Macron est un succès pour la République qui ce soir est mise à l’abri.
Nous sommes fiers d’avoir contribué à freiner la poussée nationaliste en appelant explicitement à voter pour Emmanuel Macron, sans fausse pudeur et sans calcul. Je tiens ici à remercier les militants et les sympathisants socialistes qui ont distribué des tracts et fait campagne activement pour faire reculer la haine.
Malgré la menace, beaucoup de nos concitoyens ont choisi l’abstention. Nombreux sont ceux qui ont choisi un bulletin blanc ou nul.
Surtout, avec près de 11 millions de voix, l’extrême droite atteint ce soir un triste record pour notre pays.
Ce résultat est à l’image de cette campagne : il est déroutant voire inquiétant. Ce résultat nul ne peut s’en satisfaire, il a une trop grande part d’ombre.
Même si le succès d’Emmanuel Macron est indéniable et nous saluons le nouveau Président de la France, ce résultat est un appel urgent au rassemblement.
Oui, le nouveau président de la République se trouve devant l’ardente obligation de rassembler tous les Français, certes comme chaque Président, mais plus que jamais rassembler, cela veut dire ne pas céder aux vertiges de la victoire.Rassembler, cela suppose de reconnaître l’ardente nécessité de l’écoute.Rassembler, cela nécessite de construire dans un esprit de compromis des solutions concrètes, efficaces, sociales et justes pour tous nos concitoyens.
la République reste préservée du populisme xénophobe. Mais, dès demain, il va falloir travailler d’arrache-pied pour renforcer partout la République. N’oublions pas les grands défis de notre pays : la fracture sociale, les inégalités salariales, le chômage, la croissance, le terrorisme ou l’Europe.
De fait, personne ne peut souhaiter l’échec de ce quinquennat qui s’ouvre. Il faut maintenant penser à la France, ne pas préjuger et encore moins se réfugier derrière des raisons partisanes.
Si nous souhaitons la réussite de ce quinquennat pour la France et les Français, nous sommes persuadés que seuls l’esprit de dialogue, l’impérieuse obligation de préserver notre cohésion ‎par la justice sociale et l’écologie solidaire permettront à notre pays de s’en sortir.
La tâche qui attend le nouveau Président de la République est à l’image de sa responsabilité : immense ! Les forces du commencement seront les plus difficiles à mobiliser. Car il n’y aura dans les tréfonds du pays, peu d’état de grâce.
Face à la fragmentation contemporaine qui tiraille notre pays, c’est le rôle irremplaçable de la gauche de rassembler les Français et de redonner sa force et son unité à la France. Notre position est donc claire : la France doit avancer, mais en ne laissant aucun des siens au bord du chemin. Autrement dit, nous nous battrons pour que personne ne reste en marge. C’est dorénavant notre rôle.
Ce souci premier de justice, inscrit dans notre histoire, nos principes et notre programme, va être utile à la France. Cet esprit de responsabilité mais aussi cette volonté de justice sociale est la meilleure façon d’aborder ces temps du commencement.
Le pays a besoin de tous ses enfants et d’abord de la gauche.
Je vous remercie. J.C. Cambadelis
Lire aussi:

Macron, encore mieux que Napoléon (suite et fin)

(1) traduction du titre, parole de gladiateur: « Salut Empereur Macron, les Socialistes qui vont disparaître te saluent

7 mai, 2017

Elections présidentielles à Audresselles: les résultats

Classé dans : politique,socialistes — dompaul @ 22:00

Voici les résultats du second tour de l’élection présidentielle à Audresselles:

-inscrits: 648

-votants: 520

-exprimés: 463

-blancs et nuls: 57 (10,96% des votants)

-Macron: 239 ( 51,6 %) 45,96 % des votants;

-Le Pen: 224  (48,4 %)  43, 08 % des votants;

Contrairement  au premier tour où le nombre de bulletins blancs et nuls était négligeable, 10,96 % des électeurs se sont déplacés uniquement pour bien montrer qu’il ne voulaient voir élire aucun des deux candidats.

A Audresselles, Marine Le Pen reste stable par rapport aux élections régionales et se contente de récupérer une partie de ses électeurs qui ont voté Fillon au premier tour tandis que, comme dans le reste de la France, Macron obtient  les voix des Socialistes, des Centristes,  des Juppéïstes et d’une partie des Mélenchonistes.

Dupont-Aignan ne semble avoir apporté aucun électeur à Marine Le Pen.

6 mai, 2017

Le vrai danger que représente Emmanuel Macron

Classé dans : international,medecine,politique — dompaul @ 12:31

Lors du débat télévisé qui a opposé Marine Le Pen et Emmanuel Macron, personne ne peut nier qu’il connaissait parfaitement et mieux qu’elle certains sujets sur lesquels elle prétendait l’entraîner.
Mais derrière cette façade d’intellectuel brillant d’Emmanuel Macron, le professeur Adriano Segatori  (1) voit une dangereuse fragilité.

Influencé par Lacan, le professeur Adriano Segatori est l’un des plus reconnus des professeurs de psychiatrie-psychothérapie d’Italie, membre de l’Académie de Siences médico-légales.

Son interview a été mis en ligne le 1er mai par Gian Luigi Ferretti, deux jours avant le débat du second tour entre M. Le Pen et E. Macron et, s’ajoutant à la déclaration d’Emmanuel Macron selon laquelle il quitterait le débat s’il « servait de punching ball  » à  M. Le Pen, cette interview a participé à la manoeuvre d’intoxication qui a incité M. Le Pen à se jeter elle-même dans le piège tendu par son adversaire. Elle a vraiment cru qu’il était un caractériel incapable de se maîtriser.

Selon le professeur Adriano Segatori, la psychologie d’Emmanuel Macron a été considérablement marquée par les relations intimes qu’il a eu à l’âge de quinze ans avec son professeur de trente neuf ans, relations définies par la loi, encore aujourd’hui, comme un viol de mineur par adulte abusant de son autorité.

Si les mêmes relations s’étaient produites dans un milieu prolétaire, ou si les parents d’Emmanuel avaient porté plainte, Brigitte Trogneux-Macron aurait fini en prison et Emmanuel Macron aurait été suivi par les services sociaux et par un pédopsychiatre.

A partir de cet événement où personne n’a été sanctionné, s’est gravé dans l’esprit d’Emmanuel l’idée que tout était permis et qu’il n’y avait ni tabou ni éthique. Etranger à tout remords, il a développé une ambition effrénée pour compenser sa fragilité d’enfant violé.
Entouré de femmes qui affichent leur admiration pour lui et le couvent, il se sent au-dessus des autres hommes et manifeste son mépris à leur égard en particulier pour les classes populaires. Il considère les autres hommes seulement comme les instruments au service de son ambition.

Il n’aime pas la France mais lui-même.
Le professeur Adriano Segatori définit Emmanuel Macron comme un dangereux psychopathe, plus dangereux qu’un serial-killer puisqu’il va gérer un Etat.

De nombreux psychopathes ont gouverné des Etats beaucoup plus influents que la France d’aujourd’hui mais, si le professeur Adriano Segatori ne se trompe pas, même les hommes politiques qui soutiennent la candidature d’Emmanuel Macron devraient commencer à avoir des sueurs froide.

Comme dit Pierre Palmade: « on verra ». Espérons qu’A. Segatori a tort.

cliquer sur https://www.youtube.com/watch?v=_4qxmfse5EI « Macron è pericoloso », lo dice uno psichiatra

Lire aussi:

Mohamed Moussaoui fait pousser des cris d’orfraie aux Sodomistes (homos militants)

Jeunes migrants: les cougars de Calais peuvent satisfaire leurs désirs

(1) curriculum vitae du professeur Adriano Segatori:

Segatori Adriano Data di nascita 18/05/1951 Qualifica Dirigente Medico di 1° livello Amministrazione ASL ISONTINA Incarico attuale Dirigente ASL I fascia – Dipartimento di Salute Mentale Numero telefonico dell’ufficio 0481545574 Fax dell’ufficio 0481547966 E-mail istituzionale bibliogo@ass2.sanita.fvg.it TITOLI DI STUDIO E PROFESSIONALI ED ESPERIENZE LAVORATIVE Titolo di studio Laurea in Medicina e Chirurgia Altri titoli di studio e professionali – Specializzazione in Psichiatria. Abilitazione nel campo dell’alcolismo e delle altre dipendenze. Training Superiore Analitico ad indirizzo junghiano. Trainer in Ipnosi eriksoniana e Comunicazione Strutturale. Psicoterapeuta iscritto all’Ordine dei Medici di Gorizia. Responsabile dell’Osservatorio Permanente Psico-Sociale per lo Studio e la Prevenzione del Suicidio (delibera ASS del 02/08/1995). Giornalista iscritto all’Ordine del Friuli-Venezia Giulia. Direttore responsabile della Rivista dell’Ordine dei Medici di Gorizia. Dottorato di ricerca in Filosofia delle Scienze Sociali e Comunicazione Simbolica presso l’Università dell’Insubria (Varese). Esperienze professionali (incarichi ricoperti) – Tirocinio pratico ospedaliero quale assistente di Neurofisiopatologia c/o il P.O. di Monfalcone (giugno-dicembre 1982). Consulente presso il P.O. di Monfalcone e territorio per problemi alcool-correlati (gennaio 1983-dicembre 1988). Medico di Medicina Generale (1983-1991). Medico di Guardia Medica (1982-1989, come sostituto e come titolare, con due sospensioni “tecniche”. Medico convenzionato in Psichiatria dal 1988 al 1991. – ASL ISONTINA Capacità linguistiche Lingua Livello Parlato Livello Scritto Inglese Scolastico Scolastico Capacità nell’uso delle tecnologie – Buona conoscenza del pacchetto Office, buona gestione della posta elettronica e buone capacità nella navigazione internet. C

2 mai, 2017

Les cambriolages sous François « le Normal »: Audresselles se barricade

Classé dans : conseil municipal,politique,socialistes — dompaul @ 9:53

Le long de la route départementale, à la sortie nord d’Audresselles, les murs de béton remplacent progressivement les haies vives autour des habitations. C’est le résultat de cambriolages ou de tentatives de cambriolage qui commencent à créer une réelle nuisance, et pas seulement esthétique.

C’est le résultat des politiques indulgentes aux cambrioleurs, jamais incarcérés même s’ils sont pris une dizaine de fois en flagrant-délit par la gendarmerie.

Y aura-t-il un changement en ce domaine si le résultat des élections à venir y est favorable ?

Voici la carte des cambriolages en France en 2016, sous le règne de François IV, dit « le Normal », auquel son Dauphin Emmanuel prétend succéder. Elle a été réalisée par la société Verysure (Securitas direct).

cambriolages en France en 2016

30 avril, 2017

Le Pape « ne sait pas d’où vient Macron »

Classé dans : politique,religion,socialistes — dompaul @ 17:37

Contrairement à ce qu’il a déclaré lors des élections américaines où il s’est positionné contre Trump qui veut empêcher l’invasion des Etats-Unis par des populations catholiques hispanophones, le Pape François a refusé de se prononcer pour ou contre un candidat aux élections présidentielles françaises sous prétexte qu’il est mal informé sur Macron.

En fait, il sait très bien que la quasi-unanimité des Catholiques pratiquants qui a voté Fillon ou Marine Le Pen au premier tour, n’apprécierait pas qu’il appelle à ne pas voter pour celle-ci donc à voter Macron, ministre de Hollande, promoteur du mariage gay mais aussi complice des groupes armés sunnites qui massacrent les populations chrétiennes en Syrie et en Irak. Macron, de plus, veut placer une Mahométane comme ministre de l’Education nationale.

Soutenu par le gouvernement algérien comme l’a été Sarkozy par feu-Khadafi, Macron semble bien parti pour poursuivre la même politique que Hollande et même l’améliorer en faisant voter la légalisation de la PMA.
La presse parisienne vient de faire un gros titre sur « la paroisse Saint-Merry soutient Macron ». Il s’agit d’une paroisse sans fidèles au milieu de bureaux dans le centre de Paris. Les seuls à fréquenter le bâtiment sont des migrants et des homosexuels. Un prêtre très âgé a fait une déclaration sur ce sujet, et quand on lit les articles jusqu’au bout, on s’aperçoit que les journalistes ont interviewé   »la responsable de l’achat des fleurs » pour l’église.

Deux évêques seulement sur cent quarante appellent à ne pas voter Marine Le Pen, et Claude Bartolone, le président socialiste de l’Assemblée nationale, s’est étranglé de fureur à l’idée que le clergé ne soutienne pas Macron alors que lui même a été l’un de ses parrains contre Hamon, le candidat officiel de son parti. Si Macron ne passe pas, Bartolone risque ainsi de ne par être réélu et il ne vit que de sa prébende de député, le pauvre !

28 avril, 2017

Une copine de Brigitte Bourguignon en difficulté

Classé dans : politique,socialistes — dompaul @ 15:17

Sandrine Mazetier, députée socialiste du 12e arrondissement et vice-présidente de l’Assemblée, a cru de son devoir de socialiste bien disciplinée, de soutenir Benoît Hamon au premier tour des élections présidentielles. Pour le second tour, elle fait distribuer des prospectus où elle soutient Macron. Mais c’est trop tard. Dans sa circonscription, les militants de « En Marche » (EM ou Emmanuel Macron) ont déjà désigné la candidate de cette formation aux législatives: une jeune femme très-diplômée et noire de peau, adaptée au quartier où tous les collégiens sont de sa couleur.

Notre Brigitte préférée (pas Brigitte Macron mais Brigitte Bourguignon), en bons termes avec Sandrine, a eu la bonne idée de ne pas se compromettre comme elle avec Hamon, le porte-poisse du PS, mais de se montrer plutôt favorable à Macron.
C’est une meilleure idée pour conserver son mandat de député, mais sera-t-elle réélue pour autant, même si elle change d’étiquette et passe du rose socialiste au noir, couleur du logo macroniste.
Il faudrait d’abord que Delevoye, ancien ministre de Chirac, avant de devenir grand décideur en matière d’investiture des candidats d’ »En marche », accepte que Brigitte se représente sous cette étiquette.
Sinon, elle devra se représenter sous la vieille étiquette à la rose, contre le candidat macroniste, le Mélenchoniste, le républicain, le candidat du Front national (probablement la Wissantaise Elisabeth Bourgeois qui a le vent en poupe) et tous les petits candidats habituels.

25 avril, 2017

Dans cinq ans, reverra-t-on l’ignoble Poutou ?

Classé dans : politique,socialistes — dompaul @ 19:55

Un Audressellois, un seul, a voté Poutou au premier tour des élections présidentielles. Il a dû voter Poutou parce qu’il ne voulait pas voter blanc ou parce qu’il sortait de prison. Poutou veut en effet désarmer les policiers afin de mieux laisser le champ libre aux assassins et plus particulièrement aux terroristes, dont les sympathisants constituent son électorat.

C’est un hasard si le policier tué sur les Champs-Elysées faisait partie de la « patrie morale » à laquelle appartiennent Laurent Ruquier, Florian Philippot, Frédéric Mitterand et bien d’autres médiatiques connus.

Poutou n’a rien trouvé de mieux à dire comme éloge funèbre de ce policier tué dans l’exercice de ses fonctions de policier, qu’il n’aurait pas dû être armé. Face à un furieux armé d’un pistolet mitrailleur qui tire par surprise, de toutes façons, il n’avait pas de grandes possibilités de se protéger mais justement, Poutou fait plaisir à son électorat primitif constitué de repris de justice qui voit qu’en plus, le policier tué était homosexuel.
Coup double!
Des maires du Pas-de-Calais ont parrainé Poutou pour qu’il prenne des voix à la gauche. C’est une tactique électorale qui a peut-être permis d’éliminer Mélenchon du second tour. Mais est-ce une raison pour que l’électeur supporte pendant plus d’un mois les discours de l’ignoble Poutou ?

23 avril, 2017

Présidentielles à Audresselles: les résultats du 1er tour

Classé dans : politique — dompaul @ 22:20

Premier tour des présidentielles 2017 à Audresselles:

Inscrits: 648

Votants: 509

Exprimés: 493

Marine Le Pen: 152

François Fillon: 122

Emmanuel Macron: 82

Jean-Luc Mélanchon: 68

Dupont Aignan: 28

Benoît Hamon: 25

Nathalie Artaud: 9

Asselineau: 3

Lassalle: 3

Poutou: 1

Cheminade: 0

Commentaire: La participation de 76, 1 %  d’ électeurs qui se sont exprimés par rapport aux inscrits est particulièrement élevée et, si l’on compare aux élections précédentes à Audresselles où le FN a atteint 44%, on note qu’une partie des électeurs de Marine Le Pen s’est reportée sur François Fillon pour le voir figurer au second tour.

 

21 avril, 2017

Dans les enveloppes électorales, de curieux tripatouillages

Classé dans : politique,socialistes — dompaul @ 22:42

A Boulogne-sur-Mer, le député-maire Frédéric Cuvillier, héritier politique de Guy Lengagne, socialiste indépendant, a décidé de soutenir la candidature d’Emmanuel Macron plutôt que celle de Benoît Hamon, désigné candidat officiel du Parti aux primaires  socialistes.

On ne peut donc pas l’accuser d’essayer de soutenir Hamon ou Mélanchon.

Néanmoins, des électeurs du quartier Saint-Michel, celui précisément où le maire habite, ont eu la surprise en ouvrant l’enveloppe municipale contenant la profession de foi des candidats et les bulletins de vote, de ne pas y trouver celui de Marine Le Pen mais d’en trouver deux de Mélanchon et deux de Hamon.

Pour un vieux branlant qui prépare soigneusement son bulletin à l’avance pour être sûr qu’on ne connaîtra pas son choix, c’est effectivement dérangeant s’il veut voter FN alors qu’ils est accompagné de chez lui jusque dans l’isoloir par un voisin complaisant mais communiste, à qui il veut faire croire qu’il vote Mélanchon, comme lui.

12345...32

الرس... |
genie |
45M d'euros |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Pour en finir avec l'arme n...
| SABUSHIMIKE Aury Odilon
| la vérité n'existe pas