29 novembre, 2016

Les raisons de Jean Luc Mélanchon

Classé dans : espace public,international,politique,religion,socialistes — dompaul @ 20:25

Bien qu’à Audresselles, les électeurs de Marine Le Pen et ceux de François Fillon constituent le gros de la population, il y existe aussi quelques Mélanchonistes qu’on peut compter sur les doigts d’une main mais comme leur homme politique préféré  aime Poutine, comme les  deux précédents, ceci leur donne un point commun important avec leurs covillageois.

Il peuvent ainsi caresser l’espoir que leur Jean-Luc a des chances de devenir ministre des Affaires étrangères de Marine.
C’est pourquoi il serait judicieux de pouvoir se fournir à l’épicerie du village en drapeaux russes pour pouvoir les agiter quand le porte-avions amiral Koutzenov va repasser devant Audresselles sur le rail montant à son retour de Syrie.

On pourrait même réclamer qu’à titre exceptionnel, le porte-avions russe soit autorisé par la préfecture maritime  à s’approcher de la côte française à hauteur d’Audresselles et d’Ambleteuse, suffisamment pour que la population puisse l’admirer et applaudir les Russes comme en 14 (1914 bien sûr).

Du fait de son ascendance espagnole d’origine grecque (son nom signifie « ceinture noire »), et de sa maîtrise du castillan,  il est naturel que Jean-Luc Mélanchon se sente des affinités avec tous ceux qui parlent espagnol, sauf  peut-être Manuel Valls, parce qu’il est catalan mais surtout socialiste.

En tous cas, Jean-Luc qui ne veut pas être tutoyé par Cohn-Bendit, vient de jouer le maître de cérémonie pour pleurer la mort de Fidel Castro place de la République. Pour beaucoup, cette manifestation de deuil à l’occasion de la mort d’un tyran, apparaît pour le moins inappropriée. Mais non ! Car ce n’est pas le deuil du tyran qui fait pleurer Jean-Luc Mélanchon mais de celui qui s’est opposé à l’impérialisme des Démocrates américains, à commencer par Kennedy, qui a été élu président alors qu’il avait obtenu moins de voix que son concurrent républicain Richard Nixon.

Mélanchon crie haut et fort qu’il ne peut pas blairer les Américains et c’est la raison majeure pour laquelle il déteste Cohn-Bendit et qu’il admire Fidel Castro.

Cet article est écrit à l’intention des trois électeurs de Mélanchon  à Audresselles et du Mélanchoniste du camping, mais aussi des admirateurs du Pape François 1er, qui pourraient s’étonner que leur maître à penser respectif fasse le panégyrique du sanguinaire Castro ou appelle à prier pour son âme.

27 novembre, 2016

Death of a tyrant : Les tyrans meurent dans leur lit

Classé dans : histoire,international,politique,socialistes — dompaul @ 17:53

by Pedro-Luis Boitel

Devant  les éloges infâmes et nauséabonds de Fidel Castro prononcés par François Hollande et ses sbires, Pedro-Luis Boitel, neveu de son homonyme assassiné par Fidel Castro en 1972,  nous a fait parvenir son opinion sur le sujet:

DEATH OF A TYRANT
By Pedro Luis Boitel

Havana’s nauseating communists mourn the death of a tyrant. Let us rejoice; their spiritual leader has finally become a pile of filthy ashes. But not every Cuban in the island feels this way, for the country has endured 57 years of repression, intimidation, and the total deprivation of the most basic human rights. Believe me when I assert that there are no mixed emotions. Those who loved his ruinous communist nightmare still praise Fidel Castro as a towering figure and as their eternal political luminary. On the other hand, those of us who have fought communalism, envision a Cuba where free enterprise flourishes.

Fidel Castro was nothing more than a petty dictator whose personal ambitions destroyed the wealth and the spirit of many Cuban generations. His long anticipated death is welcomed with open arms by the Cuban-American community. However, and as long as the country remains controlled by Raul Castro’s communist repressive apparatus, Fidel’s death shall be deemed a Pyrrhic victory. Let us hope that the system begins to fragment and disintegrate from within.The winds of change are inevitable. Who will rescue Cuba from its economic woes? It is time to tighten up the EMBARGO and reverse Obama’s executive orders. The death of a tyrant unambiguously foretells the imminent demise of his ignominious revolution.

Pedro Luis Boitel
PARTIDO LIBERTARIO CUBANO-AMERICANO

Death of a tyrant : Les tyrans meurent dans leur lit dans histoire
DEATH OF A TYRANT
By Pedro Luis BoitelHavana’s nauseating communists mourn the death of a ty…

Mort de Fidel Castro. Profession: tyran

Classé dans : histoire,international,politique,religion,socialistes — dompaul @ 11:39

Le 25 novembre, on nous a annoncé la mort de Fidel Castro dont la passation de pouvoir avec le précédent tyran de Cuba Fulgencio Batista a inspiré Hergé dans » Tintin et les Picaros ». Les gens de « gôche » aiment moins Batista parce qu’il était le féal de l’impérialisme américain des années 50. A ne pas confondre évidemment avec la « bonne » politique étrangère du démocrate de couleur Obama.

Mais Fidel Castro, agent du KGB depuis 1947, représente l’idéal de la dictature de gauche pour tous les encore politiquement corrects comme Hollande ou le pape Bergoglio qui appelle à prier pour lui. Pourquoi François 1er n’appelle-t-il pas non plus à prier pour Hitler, Staline, Kim Jong Il qui en auraient autant besoin, selon le sens commun ?
C’est la première question.
Il n’ y a qu’une réponse: le pape, vicaire de Jésus-Christ sur la Terre, considère que ces trois terribles dictateurs sont allés directement rôtir en enfer. Leur sort est donc définitivement et irrémédiablement réglé et il n’ y a plus besoin de prier pour eux.

De plus, des trois tyrans précédemment cités, seul Hitler était baptisé à l’église catholique. En revanche, selon le même Pape, imprégné de la « théologie de la Libération » de Boff et Gutteriez, Castro est allé au Paradis ou au pire, au Purgatoire, car l’Eglise ne fait prier et dire des messes (payantes) que pour les âmes du Purgatoire, afin de hâter leur entrée au Paradis. De plus, Fidel Castro a fait ses études chez les Jésuites, ce qui le rend nécessairement sympathique au Pape, issu lui-même de cet ordre.
Quant au Caudillo Francisco Franco, « por la gracia de Dios », ami de Fidel Castro au nom de l’ »Hispanidad » et galicien comme lui, il est certain que le Pape ne demande pas à prier pour lui car il est déjà assuré que ce bon Catholique a mérité d’aller directement contempler la Gloire de Dieu.

Fidel Castro a instauré une dictature de Blancs sur la masse des Noirs cubains, mais c’est bien vu parce qu’il est de gauche.
En même temps, il a fait fuir vers la Floride et le Texas toute la bourgeoisie blanche de son île. C’est bien vu, parce qu’il est de gauche.
Pour ses opposants, à commencer par ceux qui ont combattu avec lui pour qu’il prenne le pouvoir dans l’espérance naïve qu’il instaurerait une vraie démocratie, il a fait réaliser des cages en fer inspirées des légendes médiévales, mais au lieu de les placer sous un toit, il les faisait suspendre à l’air libre où le condamné subissait la pluie et le soleil des tropiques. C’est le sort qu’il a fait notamment subir au poète chrétien Pedro-Luis Boitel avant de le laisser mourir de faim dans un cachot sans lumière et sans aération.
Quant à ses amis, tout aussi criminels que lui, qui commençaient à l’embarrasser par leurs réclamations de révolution mondiale, il s’est arrangé pour qu’ils aillent voir ailleurs si j’y suis. Et c’est ainsi qu’il a encouragé Che Guevara, le tueur de femmes et d’enfants à la Kalachnikov, à aller faire la révolution en Bolivie, en le faisant accompagner par Régis Debray, qui l’a donné au dictateur local, le général Barrientos.

L’Argentin Che Guevara, beaucoup plus intéressant mort que vif, a pu ainsi entrer dans la légende de « gôche » et le Panthéon des « héros » de fabricants de T-shirts.  Un jour lointain, il sera rejoint par une autre idole des « jeunes » de plus de soixante ans, qui les a fait rêver sans tuer personne: Johnny Halliday, le musicien préféré des ratapieds.

18 novembre, 2016

Donald Trump: un changement de cap à 180° qui plaît à 44% des Audressellois. La « Tata » serbe.

Classé dans : histoire,international,politique,religion,socialistes,Syrie — dompaul @ 22:51

La mise en place du politiquement incorrect

Malgré les injures et  les menaces de ses adversaires impuissants, Donald Trump constitue une équipe gouvernementale composée de gens connus pour être déterminés à appliquer le programme tel qu’il l’a annoncé: expulsion des immigrants illégaux ou délinquants, lutte sans concession contre l’Islam, considéré comme une idéologie politique totalitaire et non comme une religion, exploitation des ressources minières du territoire américain, remise en cause des accords sur le réchauffement climatique attribué aux variations du rayonnement solaire et non à l’activité humaine, et surtout rapprochement sans réserve avec la Russie et Vladimir Poutine avec qui le futur conseiller à la Sécurité Nationale entretient des liens personnels.

Marine Le Pen reste encore lisse

A côté, l’équipe de Marine Le Pen,  plébiscitée à Audresselles et dans les environs, est composée de personnes bien élevées qui ne prononcent que des paroles lisses et apaisantes. Cette équipe  paraît presque insipide à côté de celle de Trump, même si les apparitions de la blonde Marion Maréchal Le Pen attirent de nombreux téléspectateurs de toutes couleurs politiques et font donc grimper les recettes publicitaires des chaînes.

Etats-Unis-Russie-Serbie

Le futur rapprochement des Etats-Unis d’Amérique avec Vladimir Poutine se double de liens très étroits de la famille Trump avec la Serbie, la petite soeur préférée de la Russie, martyrisée par l’OTAN dans les années 1990, et les autres républiques du pays recréé par le maréchal Tito.
En effet, chacun sait que l’actuelle épouse de Donald Trump est née yougoslave mais les deux fils aînés du futur président et leur soeur qui vont prendre le pouvoir avec lui, ont eu pour gouvernante, dans leur enfance et adolescence, une dame serbe maintenant retournée chez elle, au sud-est de Belgrade. Celle-ci continue à entretenir des liens étroits avec les Trump et il semble évident qu’ils n’ont pas envie de faire bombarder son pays comme l’ont fait les Bush.

Ils boiront la coupe jusqu’à la lie

Il apparaît tout aussi évident que la similitude entre les programmes de Trump et de Marine le Pen ainsi que le rapprochement entre Trump et Poutine, qui soutient ostensiblement Marine Le Pen,  constituent des ingrédients détonants très inquiétants pour les Socialistes mais aussi pour les hommes politiques traditionnels du centre droit.

Dès la mise en place du gouvernement Trump, Mike Pompeo, le nouveau directeur de la CIA, va faire réorienter les sources et les agents d’influence de l’agence, dont de nombreux députés français de gauche et d’extrême gauche, qui ne peuvent pas dire « non » puisqu’ils sont rémunérés (certains depuis l’université) et ont signé des reçus. On va leur demander de soutenir l’arrivée au pouvoir de Marine le Pen et ceci va advenir juste avant les élections présidentielles de 2017.

Certains parlementaires socialistes agents rémunérés de la CIA, ont déjà pris les devants. Pour éviter cette palinodie dont ils auraient trop honte, ils ont déjà annoncé qu’ils ne se représenteraient pas aux prochaines législatives. Sous des prétexte divers, ils préfèrent annoncer tout de suite leur retrait de la vie parlementaire, même si, de toutes façons, ils avaient peu de chances d’être élus sous l’étiquette « socialiste » . Les officiers traitants de la CIA ou d’un autre service ne s’intéressent pas aux  » has been » de la politique.

Mais certains élus de la gauche alimentaire, toute honte bue, veulent conserver leur prébende et se préparent désormais à soutenir mordicus qu’après tout, Trump est un type formidable, Poutine un homme remarquable, Marine le Pen une femme politique honnête avec des convictions solides et justes.

Même leur discours sur le docteur Bachar Al Assad va changer.  Suggérons aux élus  qui lisent ce blog de se  souvenir que le docteur Assad a quitté le confort douillet de son cabinet chic d’ophtalmologiste londonien pour aller, lui avec sa femme « so british » et leurs enfants, se jeter dans le brasier du Moyen-Orient pour sauver les Alaouites et les Chrétiens, du coutelas des égorgeurs sunnites.

En fait, non, ce n’est pas aussi simple que cette image d’Epinal. Les sbires de  Hafez-Al-Assad ne lui ont pas laissé le choix à la mort de son père: ou Bachar revenait en Syrie assurer la continuité (ils espéraient en faire leur marionnette) ou bien ils le faisaient assassiner, lui et sa famille.

Attendons le clou du spectacle,

quand Fabius, Sarkozy, Bernard-Henri Lévy ou un autre « philosophe », viendront expliquer  à la télévision qu’ils   » ont tout fait pour que le bon docteur Assad reste au pouvoir ».

11 novembre, 2016

Les agents français des Américains déboussolés

Classé dans : histoire,international,politique,socialistes,Syrie — dompaul @ 16:16

Rappelons qu’il existe environ quatre-vingts officiers de renseignement de la CIA à Paris et que chacun doit au moins recruter un parlementaire parmi ses agents.

On peut donc calculer approximativement le nombre de politiciens stipendiés qui travaillent pour le compte du gouvernement des Etats-Unis d’Amérique.

Ensuite, en lisant le curriculum vitae des hommes politiques ouvert à tous ceux qui regardent wikipedia, on peut constater que certains ont toujours défendu les intérêts économiques, politiques et militaires des Etats-Unis, notamment Daniel Cohn Bendit, dit Dany Le Rouge, qui a ensuite viré au vert ou encore Eva Joly ou encore Laurent Fabius, qui a du reste une grande part de sa fortune aux Etats-Unis. Mais ce sont des gloires passées dont les projecteurs de l’actualité se sont désormais détournés.

On peut aussi noter que le couple indissociable formé par Nicolas Sarkozy et François Hollande a toujours, depuis bientôt dix ans, suivi ou soutenu les orientations fixées par Washington, c’est-à dire par George W Bush puis par Obama: la guerre en Libye, en Irak et en Afghanistan  pour que les compagnies pétrolières et gazières américaines puissent s’y implanter seules, la guerre en Ukraine pour y installer un gouvernement pro-américain, la guerre en Syrie pour chasser les Russes de leur base aéronavale de Tartous et bien évidemment, ils ont tous deux accueilli le flot de migrants ou de réfugiés induits par ces conflits.

Les agents d’influence des Américains se sont laissés intoxiquer par la propagande des médias à la solde des Démocrates d’autant plus facilement qu’ils redoutent que l’élection de Donald Trump ne soit le prélude à celle de Marine Le Pen.

Aujourd’hui, ils sont un peu désemparés mais, dès janvier, on va pouvoir constater qu’eux et les medias français subventionnés continuent à appliquer les directives américaines, même si elles sont le contraire des précédentes. Si Trump fait ami-ami avec Poutine, ce dernier va rapidement faire l’objet d’éloges dithyrambiques de la part de ceux-là même qui n’ont cessé depuis des années de le présenter comme un dictateur sans scrupules.

Mais mieux, si Marine Le Pen est invitée officiellement aux Etats-Unis par le nouveau président, elle va alors représenter un concentré de toutes  les qualités nécessaires pour être élue présidente.

C’est ce changement d’opinion à 180° affiché par certains journalistes ou politiciens qui permettra de déterminer qu’ils sont bien stipendiés par les Services américains.

9 novembre, 2016

Audresselles: Death of Hillary, the grey seal ou la mort d’ Ilari, le phoque gris

Classé dans : écologie,économie,international,phoques,politique,socialistes — dompaul @ 12:49

Phoque Octobre 2016

phoque gris sur l’estran d’Audresselles (photo de R. O)

Fin octobre  2016, Ilari, l’une des femelles phoques gris qui hantent désormais les rivages d’Audresselles pour dévorer le corps des poissons pris dans les filets des pêcheurs, a été retrouvée pourrissante sur l’estran, devant l’embouchure de la Manchue, le fleuve côtier au sud de la commune.

Une bonne nouvelle pour ceux qui vivent de la pêche et pour ceux qui leur achètent leurs poissons mais aussi pour les contrôleurs qui mesurent les bars pêchés  pour faire payer l’amende quand ils mesurent plus de 42 cm. En effet, comment contrôler les phoques et comment leur faire payer l’amende puisqu’ils sont insolvables, comme les électeurs d’Hillary Clinton  qui fuient vers le Canada et bientôt vers  la France pour y vivre des allocations qu’Obama avait commencé à multiplier pour les oisifs et que Trump va supprimer.

La mort de son homonyme phoque emporté par l’équarrisseur, était déjà un mauvais présage pour Hillary Clinton, car chacun sait que pour certaines tribus amérindiennes, chaque être humain a un animal totem dont la mort annonce celle de son double.

Hillary Clinton n’est heureusement pas morte mais sa vie politique ne semble plus avoir d’avenir. C’est un grand malheur international pour le Pape qui veut submerger les Etats-Unis de Chicanos catholiques et pour tous les parasites qui vivent de subventions, d’allocations, de trafic de drogue et de migrants économiques, ou de la protection d’animaux dangereux ou nuisibles à l’être humain implantés artificiellement dans des endroits où ils n’avaient jamais existé.

Hillary Clinton disparue de la scène, c’est aussi un espoir pour ceux qui veulent la fin des guerres au moyen-Orient, puisque les démocrates des empires ont toujours fait des guerre de conquêtes pour donner des allocations aux oisifs qui les élisaient: Périclès chez les Athéniens, Jules César chez les Romains, Les révolutionnaires de l’an 1. Aux Etats-unis, la liste est longue des démagogues qui ont fait la guerre pour piller les richesses des pays étrangers.

6 octobre, 2016

Extraterritorialité de la législation américaine : trop c’est trop !

Classé dans : économie,international,politique,socialistes — dompaul @ 10:49

par Jacques MYARD
Député de la Nation
Maire de Maisons-Laffitte
Président du Cercle Nation et République.

Jacques Myard a participé activement à la mission d’information sur l’extraterritorialité de la législation américaine commune aux commissions des Affaires étrangères et des Finances qui a présenté ce jour son rapport.

Vous trouverez ci-dessous sa contribution au rapport :

L’excellent travail de la mission d’information sur l’extraterritorialité de la législation américaine permet de révéler au grand jour un aspect des actions judiciaires et administratives américaines trop souvent ignoré, y compris par nombre de spécialistes du droit international.

L’ampleur de ces actions crée d’ailleurs un réel malaise, tant elles affectent nombre des intérêts d’entreprises françaises et européennes et apparaissent très intrusives.
On a tous en mémoire le jugement de Raymond Aron sur les Etats-Unis – « La République impériale » – concept qu’il opposait à « impérialiste ».

La lecture de ce rapport est de nature à remettre en cause l’analyse de Raymond Aron. On est même en droit de se poser la question sur le degré de confiance que l’on peut avoir dans cet allié ! Il est vrai que nous savons depuis Phèdre, cité par Jules César dans La Guerre des Gaules, que l’on ne doit « jamais avoir de confiance dans l’alliance avec un puissant ».

Mais il y a un autre trait qui doit être souligné, c’est notre propre faiblesse et surtout l’absence de réactions de notre Gouvernement face aux agissements d’un Etat étranger en France qui sont autant de violations de notre souveraineté. Tel est le cas de l’installation de « moniteurs » dans des entreprises pour vérifier qu’elles respectent les décisions de justice américaines qui sont surtout des mesures de contrainte, sans décision d’un juge français, en violation de notre souveraineté.

Ayant eu l’honneur d’être juriste à la Direction des Affaires juridiques du ministère des Affaires étrangères sous l’autorité de très grands serviteurs de l’Etat comme Gilbert Guillaume, futur président de la CIJ, et Noël Museux dans les années 1980, nous avions su mettre un terme aux prétentions abusives de nos chers amis américains (affaire Ourengoï, code OCDE sur les transferts de données, enquêtes de la SEC- Securities and Exchange Commission-).

Le Gouvernement français d’alors avait fermement appliqué la loi de blocage de 1968, modifiée en 1980, face aux prétentions extraterritoriales américaines.

Il est sans doute nécessaire aujourd’hui de renforcer les sanctions pénales et pécuniaires de cette loi.

Or, qu’on le veuille ou non, les lois extraterritoriales américaines conduisent tôt ou tard à des conflits de souveraineté purs et durs qui ne pourront se régler que par l’arbitrage interétatique. Nous avons cette possibilité d’attraire les Etats-Unis à cet arbitrage en application de la Convention d’établissement franco-américaine du 25 novembre 1959. J’en ai demandé l’application à plusieurs reprises au Ministre des Affaires étrangères, en vain, ce qui est un signe de faiblesse inadmissible de la part de notre diplomatie et un mauvais signal adressé à l’Administration américaine.

De deux choses l’une, ou les Etats-Unis prennent conscience qu’ils vont trop loin et on trouve des solutions qui respectent nos intérêts, ou nous serons amenés à prendre des mesures de rétorsion sur le plan français et européen.

A l’ère des puissances relatives, le Congrès des Etats-Unis et l’Administration américaine risquent d’apprendre que le monde n’est pas fait à leur image.

Sur Twitter @JacquesMyard
Sur mon site : « www.jacques-myard.org »>www.jacques-myard.org

15 août, 2016

15 août 2016: Homélie du père Félix Coulibaly

Classé dans : fêtes,international,religion,socialistes — dompaul @ 10:51

Félix Coulibaly août 2016

Le père Félix Coulibaly, dit « le bon Coulibaly », homme de Foi bien connu des Audressellois et des Ambleteusois, est retourné au Mali depuis quelques temps. Comme il est étiqueté catholique, il lui est plus difficile d’obtenir un visa pour la France que s’il appartenait à une confession plus appréciée du régime socialiste, ennemi déclaré de  la liberté d’expression non strictement contrôlée.

Ceci n’empêche pas que Félix Coulibaly reste présent au milieu de nous grâce à Internet.

Dans la mesure où il n’ y a eu qu’une ordination dans le diocèse d’Arras cette année et qu’il va être de plus en plus difficile de trouver un prêtre blanc (leucoderme) pour desservir la paroisse d’Audresselles, nous pourrons toujours bénéficier de la présence virtuelle du bon Coulibaly.

Voici son homélie du 15 août 2016:

Textes liturgiques : Ap 11, 19a ;12, 1-6a.10ab ; Ps 44 ; 1Co 15, 20-27a ; Lc1, 39-56

  • Bonjour à toutes et à tous !

« Un signe grandiose apparut au ciel : une Femme, ayant le soleil pour manteau, la lune sous ses pieds, et sur la tête une couronne de douze étoiles. » Apocalypse 12, 1

D

ans la première lecture de ce jour ; -un extrait du livre de l’apocalypse -,

Saint Jean, dans sa vision, voit uneFemme couronnée de douze étoiles,

qui après avoir mis au monde un fils qui fut enlevé auprès de Dieu et de son trône,

échappe à son tour au dessein maléfique du Dragon.

Dans sa fuite au désert, elle trouve une place que Dieu lui avait préparée !

  • Brave Femme !

  • Vaillante Femme couronnée de douze étoiles !

  • Femme aux douze étoiles !

  • (Et en ce moment où nous se déroulent les Jeux Olympiques de Rio 2016, nous pouvons dire, « Marie, la Sportive de Dieu, médaillée de 12 étoiles en Or !)

Alors, dans notre célébration de ce matin, permettez-moi de donner un nom à ces douze étoilesen me référant à l’ensemble des textes de la Nouvelle Alliance, pour découvrir la figure de la nouvelle Eve de l’Alliance Nouvelle : Marie ; Elle que Dieu a fait monter dans la gloire du ciel, avec son âme et son corps ;merveilleux couronnement divinque nous célébrons en cette la fête de l’Assomption !

  • Première étoile de Marie : Femme d’écoute et de dialogue : Lc 1, 28-29.

  • Deuxième étoile de Marie : Femme habitée par l’Esprit Saint, Arche de l’Alliance, Temple de l’Esprit Saint :Lc 1, 35

  • Troisième étoile de Marie : Femme de Foi :Lc 1, 37-38

  • Quatrième étoile de Marie : Femme Servante du Seigneur : Lc 1, 38

  • Cinquième étoile de Marie : Femme Eucharistique : Lc 1, 30

  • Sixième étoile de Marie : Femme Missionnaire : Lc 1, 39-40

  • Septième étoile de Marie : Femme Disponible, solidaire et charitable : Lc 1, 56

  • Huitième étoile de Marie : Femme qui sait rendre Grâce à Dieu : Lc 1, 46-55

  • Neuvième étoile de Marie : Femme Éducatrice et Modèle des épouses : Lc 2, 39-40

  • Dixième étoile de Marie : Femme attentive et médiatrice de grâces en faveur des disciples de Son Fils :Jn 2, 1-11

  • Onzième étoile de Marie : Femme d’espérance debout au pied de la croix, avocat des opprimés : Jn 19, 25

  • Douzième étoile de Marie : Femmede Prière, Femme servante de la communion ecclésiale et femme triomphante du Mal : Jn 19, 26-27, Ac 1, 12-14 ; Ap 12, 1-7.

Oui, Marie « brille par chacune de ces douze étoiles ! » ;

Et pour chacune de ces étoiles, on peut faire des commentaires et des commentaires … !!!

  • Dans sa vision, grâce fut accordée à Saint Jean, le disciple bien-aimé, de percevoir cette « magnificence » de Marie ; la Nouvelle Ève : « Un signe grandiose apparut dans le ciel : Une Femme, ayant le soleil pour manteau, la lune sous les pieds, et sur la tête une couronne de douze étoiles » Ap 12, 1

  • Une telle existence, couronnée de ces douze étoiles, mérite bien une première place dans la sphère divine !  Et ceci par le moyen le plus rapide qu’il soit : le T.D.I.I. : « Train à Destination Instantanée et Immédiate !»1 ; moyen affrété par Dieu Lui-même ! A son mort, « Dieu a fait monter jusqu’à la gloire du ciel, avec son âme son corps, Marie, la Vierge immaculée, Mère de Son Fils » (Oraison de la prière d’ouverture). Tel est le sens de la fête que nous célébrons aujourd’hui.

  • En cette fête de l’Assomption, par la puissance de l’Esprit Saint, que grâce nous soit accordée de briller nous aussi à notre tour de quelques unes des douze étoiles de Marie, pour mériter d’être revêtus du manteau de soleil qu’est le Christ Jésus et avoir part à la Gloire des élus de Dieu, à la fin de notre vie terrestre. AMEN.

1 C’est-à-dire : la fusion instantanée et Immédiate du Temps et de l’Espace en une réalité nouvelle, que nous êtres humains, nous ne pouvons ni concevoir et ni modéliser. En effet, c’est une réalité nouvelle qui « dépasse » le temps, mais qui est dans le temps ! Cette une réalité nouvelle qui dépasse l’espace, mais qui est dans l’espace ! C’est cette réalité nouvelle qui est la « Gloire de Dieu », ou la « Gloire du ciel », ou la « vie avec Dieu » où « Marie est montée avec son âme et son corps » selon l’oraison de la prière d’ouverture de la Messe de l’Assomption. Vivant dans cette réalité nouvelle de la « vie avec Dieu », le Ressuscité peut dire à ses disciples dans l’évangile de Saint Matthieu : « Et moi je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde » Mt 28,20b

6 août, 2016

« Marie Odeville est une malpropre », une affiche sexiste et raciste du conseil général

Organisations sexistesMarie Odeville est une malpropre

A l’ entrée sud d’Audresselles, sur les panneaux publicitaires du conseil général socialiste, une affiche écologiste du ministère (socialiste) de l’environnement et de l’Association des Maires de France est censée inciter les passants à ne pas jeter de récipients usagés dans la Nature.

C’est effectivement une bonne idée sauf que le pourcentage de malotrus  qui jettent leurs canettes de bière et leur verre en carton là où ils se trouvent  reste infime par rapport à l’ensemble de la population sinon, les poubelles seraient vides et les plages de la côte d’Opale ressembleraient à celles de Haïti ou de Rio de Janeiro: des tas d’immondices où grouillent les rats.

Donc cette affiche, qui vient du reste d’être remplacée, ne servait à rien, sauf que le nom de la personne malpropre qui jette ses pots en plastique dans l’herbe est désignée nommément: Marie Odeville. Et c’est là que le choix du concepteur de l’affiche est intéressant.

D’abord c’est un nom de femme qui est stigmatisée, et les femmes ne représentent que 10% des malotrus qui jettent leurs récipients usagés dans la nature alors que les canettes de bière, boisson favorite de l’alcoolique mâle des Hauts de France, constituent les gros bataillons de déchets abandonnés.

Ensuite, elle s’appelle Marie. C’est un nom qu’on ne donne plus que dans des milieux qui ne votent généralement pas  à gauche  et qui reçoivent suffisamment d’éducation pour savoir que les poubelles existent.

Et puis pourquoi Odeville ? C’est un nom de Française de souche et chacun sait que, selon l’imam Mehdi Kabir qui prêche à Villetaneuse avec la bénédiction du gouvernement socialiste, manger du porc transforme en cochon. C’est scientifique !

De plus Odeville est un groupe de musiciens allemands qui se produit aussi aux Etats-Unis. Donc c’est encore mieux.

C’est-à-dire que ce panneau  s’adresse à la tranche de population qui a le moins l’habitude de jeter des détritus dans la nature. Elle ne sert donc strictement pas le but affiché.

En revanche, elle permet à l’exécutif socialiste du conseil départemental et au sbires de Ségolène Royal de se défouler un peu aux dépens d’une catégorie de population qui ne votera jamais pour eux.

23 juin, 2016

Audresselles et le scandale des moules

A Audresselles, en général, quand on parle de moules, il ne s’agit pas d’une métaphore mais des mollusques bivalves qui se développent sur les rochers.

Bien que l’espace maritime d’Audresselles soit réduit et qu’à marée basse, il ne s’étende que sur une cinquantaine d’hectares  entre la Manchue et le Noirda, il comporte plusieurs bancs de moules faciles d’accès donc faciles à piller.

Comme il s’agit d’un espace maritime, il appartient à l’Etat et la municipalité n’a aucun pouvoir d’intervention pour le protéger. Les affaires maritimes sont censées faire respecter la réglementation imposant que les moules ramassées ou cueillies ne doivent pas être arrachées au râteau ni mesurer moins de quatre centimètres de long. Chaque particulier n’a pas le droit de remplir un récipient avec plus de cinq litres de mollusques. De temps en temps, les gendarmes maritimes passent distribuer des amendes aux contrevenants.

Mais, comme la plage est libre d’accès à tous, il arrive que l’été, aux grandes marées, plus de mille personnes, venues pour la journée de Boulogne, Calais, Lille, de Belgique ou d’ailleurs, s’affairent à cueillir les moules en famille.

Néanmoins cet été, la cueillette va être plus difficile parce qu’on se demande s’il y aura encore des moules. En effet, les affaires maritimes qui sont chargées de surveiller les moules, sont aussi l’organisme qui collecte les droits  annuels taxant les licences des cueilleurs professionnels, dits aussi « pêcheurs à pied » et, pour avoir le droit de ramasser les coquillages, il faut payer chaque année quatre mille euro par tranche de rivage définie par l’Etat, puis trois cents euro par tranche supplémentaire . Donc, celui qui vient ramasser occasionnellement ses moules à Audresselles va devoir repayer encore trois cents euro s’il veut aller ramasser deux ou trois fois par an les coques sur une plage plus au sud, au moment où c’est autorisé.

Comme le nombre de licences est limité, il faut avant tout que le pêcheur à pied en rachète une à celui qui veut cesser son activité. C’est le système des taxis avant la macronisation.

Si un pêcheur à pied, pour des raisons de maladie ou autre, ne paye pas la taxe sur sa ou ses licences une seule année, il les  perd définitivement. De plus, il n’a pas droit à une autre retraite que la retraite minimum légale pour les nécessiteux.

En revanche, il n’existe pour lui aucune limitation aux quantités qu’il prélève.

Le résultat est le suivant: désireux de compenser au plus vite  le racket d’Etat et d’arriver à survivre, les professionnels du ramassage de moules vont racler au maximum les rochers pendant toute la durée de la marée et essayer de rapporter le maximum de sacs qu’ils entassent dans leur camionnette. Ces camionnettes stationnent dans les rues d’Audresselles proches de la mer puisque les véhicules à moteurs autres que les tracteurs à bateau sont interdits de passage sur l’estran, sauf un, qui a une concession personnelle entre Audresselles et Ambleteuse. On peut  voir les camionnettes alignées vers neuf ou dix heures (8h solaires) les jours de grandes marées et les ramasseurs faire plusieurs aller et retour d’un kilomètre depuis les rochers jusqu’aux camionnettes en se coltinant sur le dos des sacs de cinquante kilos.

Système absurde qui va encore aboutir, une fois qu’il n’y aura plus de moules, à ce que la préfecture décide la fermeture des gisements jusqu’à la reconstitution des stocks. Ce qui, à la réouverture, incitera les pêcheurs à pied professionnels à se précipiter à nouveau pour tout racler car, même quand ils ne peuvent pas ramasser de moules, ils doivent payer la taxe annuelle pour conserver leur licence.

Cette gestion imbécile du  ramassage des moules  par l’ Etat décrédibilise une fois de plus l’actuel ministre de l’écologie Ségolène Royal, qui n’a fait que reprendre  la suite de ses prédécesseurs tout aussi incompétents. Il démontre aussi une nouvelle fois que le parti EELV n’a aucune utilité pour la protection de l’écologie, ce que tout le monde sait, du reste.

1...34567...27

الرس... |
genie |
45M d'euros |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Pour en finir avec l'arme n...
| SABUSHIMIKE Aury Odilon
| la vérité n'existe pas