23 janvier, 2012

Ambleteuse: les voeux de Paul Malahude pour 2012

Classé dans : conseil municipal,fêtes,politique,socialistes — dompaul @ 11:49

Ambleteuse: les voeux de Paul Malahude pour 2012 dans conseil municipal Raphael-Delattre-Jacques-Fasquel-300x225Paul-Malahude-Hervé-Poher-et-Marc-Sarpaux1-300x294 dans fêtesLe-docteur-Poher-et-D.P.-Boitel2-300x225 dans politiquefamille-Hovion-et-leurs-amis1-300x225 dans socialistesdevant-madame-Ruelle1-300x238M.-et-Mme-Sellier-Geneviève-Boitel-et-Odile-Malahude1-300x225Les-invités-de-Paul-Malahude-21-300x221 Quelques photos de la réception des voeux de 2012, vendredi 20 janvier à Ambleteuse: le maire Paul Malahude et quelques uns de ses invités. L’ article avec photo  sur le sujet doit paraître bientôt dans « la Voix du Nord ».

Image en haut à droite: Paul Malahude, Hervé Poher, Marc Sarpaux,

2e image à gauche en partant du haut: Hervé Poher et Dominique Paul Boitel

18 janvier, 2012

C’est au tour des Turcs de remercier les francs-maçons du Sénat

Classé dans : histoire,international,politique,religion — dompaul @ 16:02

Enfin, voici des frères  qui se comportent bien et qui songent à protéger la liberté de conscience à l’étranger, non pas par la provocation, mais par une diplomatie plus subtile!

La commission des lois du Sénat a repoussé aujourd’hui l’exigence du député UMP Valérie Boyer de voter une loi liberticide,  condamnant la négation de génocide à propos de l’extermination massive d’Arméniens par le triumvirat qui exerçait la dictature sur l’empire ottoman pendant la première guerre mondiale.

Tout le monde aurait dû être satisfait désormais, y compris Valérie Boyer: même si elle ne s’est pas souciée de nuire gravement aux intérêts français, Valérie Boyer s’est fait bien voir d’une association communautariste de sa circonscription. Et les sénateurs ont commencé à rectifier cette nuisance diplomatique qui aurait pu faire tache d’huile dans d’autres états et nuire gravement aux intérêts de la Turquie dans le monde. Les ayants-droit des Arméniens exterminés n’attendent qu’une occasion pour exiger d’Ankara des compensations financières (c’est toujours le but de ce genre d’opération).

Recep Tayyip Erdogan est-il plus capable de raisonner qu’Adolf Hitler ?

Reste maintenant au gouvernement d’Erdogan à réhabiliter tous les officiers qu’il a  jetés en prison parce qu’ils appartenaient à des loges maçonniques.

Le problème reste que les hiérarques de la religion figée de Mahomet détestent autant les Francs-maçons que le chancelier Adolf Hitler.

Erdogan est-il  conscient du geste d’apaisement de la commission des lois du Sénat  français, qui a accepté d’aller dans le même sens que la diplomatie de Juppé, bien que la majorité sénatoriale n’ait pas la même coloration politique qu’Alain ? Sera-t-il sensible à ce très beau geste, puisque l’intérêt des Sénateurs socialistes aurait été d’embarrasser davantage le gouvernement français en cette période d’élections.

Au tour d’Erdogan de montrer sa bonne volonté, en commençant par réhabiliter le général  Ilker Basbug et tous les autres officiers francs-maçons, abusivement emprisonnés pour leur appartenance.

Une dangereuse proposition

Quant à Valérie Boyer, espérons que tous les amis de la liberté à l’UMP, s’il y en a, refuseront tout soutien à sa proposition.

voir aussi :En Turquie, grâce à l’UMP, la prison pour les Francs-Maçons

17 janvier, 2012

Réunion du 10 janvier 2012: le rêve et les mathématiques

Classé dans : conseil municipal,espace public,international,politique — dompaul @ 12:48

Un article sur la réunion du conseil municipal d’Audresselles du 10 janvier 2012 est paru dans le quotidien « La Voix du Nord » du samedi 14 janvier. De nombreux commentaires sont parvenus à ce blog sur l’un des sujets abordés, mais il y a erreur de destinataire puisque les commentaires sur cet article du 14 janvier doivent être envoyés à « la Voix du Nord » , 89 grande Rue à 62 200 Boulogne.

Rappelons les principaux sujets abordés: la restauration du fameux tableau de l’église votée à l’unanimité et la proposition du maire de construire un lotissement sur l’une des deux seules places du village pour donner satisfaction à sept familles désireuses de se fixer à Audresselles.

Onze des quatorze conseillers municipaux se sont montrés défavorables à ce projet de lotissement.

C’est la première fois, depuis des temps immémoriaux, qu’un maire d’Audresselles est mis en minorité ponctuellement par son conseil municipal, mais l’intérêt principal de ce vote réside ailleurs et pouvait déjà être prévisible lors de l’élection présidentielle: à Audresselles, le pourcentage de voix pour Nicolas Sarkozy a été plus élevé que celui du Touquet. Et les électeurs propriétaires de villa  appartenant à d’autres pays de la communauté européenne, ne pouvaient pas voter pour les présidentielles.

Un calcul mathématique évident

Il est donc concevable désormais qu’ une majorité d’électeurs audressellois encore plus importante qu’aux présidentielles, apprécierait  que l’environnement, l’entretien  et peut-être même la population d’Audresselles soit similaire à celle du Touquet .

Il n’est  pas étonnant que le maire ait  essuyé un refus quand il  a proposé une accession à la propriété pour des ménages à revenus élevés pour la région, mais considérés comme « minables » (en dessous de 5000 euro/mois) par Jean-François Coppé, secrétaire général de l’UMP, l’un des deux partis les  plus appréciés des Audressellois il y a déjà cinq ans  (avec le Front National).

Ceux qui réclament à la mairie, aux frais du contribuable et sur l’espace public,  des logements en- dessous du prix du marché pour eux-mêmes ou leurs enfants,  sont parfois les mêmes qui ont vendu à des plaisanciers  la maison de leurs parents dont ils ont hérité. Ils se sont même souvent refusés à en  faciliter l’achat par un membre de leur famille qui veut rester à Audresselles, et même par leurs propres enfants ou neveux.

Un rêve qui prend fin

C’est humain. Le système dit de « redistribution » prôné par les medias, et mis en place en France depuis trente ans par l’homme qui « faisait rêver » les Français,  incite les demandeurs de logement dits « sociaux » à considérer leur démarche comme normale.

Mais les Audressellois qui ont vendu la maison familiale,  ont créé eux-mêmes un afflux de nouveaux électeurs qui ne partagent pas du tout ce point de vue, car les  propriétaires (toutes couleurs politiques confondues) des maisons qui valent entre trois cent mille et un million et demi d’euro, n’ont pas envie qu’elles perdent de  leur valeur et de leur agrément en raison des modifications de  l’environnement. De plus, les nouveau plaisanciers s’inscrivent sur les listes électorales,  contrairement aux anciennes familles d’estivants.

Une loi économique répondant au  simple bon sens dans la gestion du patrimoine,  indique qu’à partir d’un certain prix de l’immobilier, celui-ci est devenu si élevé que les acheteurs n’acquièrent plus les maisons comme résidence secondaire mais préfèrent s’y installer ou y installer leur famille à l’année. C’est un phénomène qui existe depuis longtemps dans les pays méditerranéens, et plus près d’Audresselles, au Touquet, à Hardelot, à Stella-Plage où la proportion de population résidant à l’année ne cesse de croître.

Ce phénomène devrait se produire aussi à Audresselles.

Même si l’actuel maire est réélu, ce qui est probable dans la mesure où personne ne souhaite prendre cette place très accaparante en temps et en énergie, il n’est pas exclu que la composition du futur conseil municipal reflète encore davantage le nouvel électorat,  de plus en plus majoritaire à Audresselles.

voir aussi l’article précédent: En quoi consiste la croissance de la population audresselloise ?

13 janvier, 2012

11 janvier 2012: les voeux de Martial Herbert

Classé dans : conseil municipal,espace public,politique,socialistes — dompaul @ 0:09

11 janvier 2012: les voeux de Martial Herbert dans conseil municipal Avec-Régine-Splinglard-275x300Deux-Dominiques1-300x225 dans espace public

Pas de politique partisane dans la salle sportive du Capoolco lors des voeux de Martial Herbert (1), qui a démissionné de son mandat de maire de Marquise pour se consacrer davantage encore à sa tâche de président de la Terre des deux Caps. Il pourra ainsi mieux accompagner la réorganisation progressive des collectivités territoriales où les communautés de communes sont appelées à recevoir  davantage de compétence, notamment dans le domaine de l’instruction publique.

Selon un rituel bien rôdé, les invités à la sainte table (de produits locaux), ont écouté sagement pendant deux heures les discours des quatre orateurs (Martial Herbert, Régine Splingard, conseiller régional, Dominique Dupilet, président du conseil général, et le sous-préfet).

 

Le docteur Poher était là

Jack Lang, le député nomade, a été excusé,  mais son suppléant, le bon  docteur Hervé Poher, président de la communauté de communes voisine, était présent. Etant donné sa notoriété et sa popularité sur la côte et dans les terres auprès des élus et des électeurs, toutes affinités politiques confondues,  il est probable qu’il sera là l’année prochaine en tant que député en titre, même s’il se présente en candidat libre aux prochaines législatives.

Les invités ont aussi assisté au film annuel sur les réalisations de la Terre des deux Caps. On s’aperçoit ainsi qu’au fil des ans, presque toutes les communes ont eu droit à la manne bienfaitrice, et notamment Marquise, Wissant, Bazinghen, Audinghen et Ambleteuse.

Et Audresselles

Pour l’instant, Audresselles bénéficie d’un ramassage épisodique des déchets d’origine humaine qui aboutissent sur sa plage.

Comme la communauté de communes n’a pas participé à la restauration du triptyque de l’ église d’Audresselles, il sera loisible à la Terre des deux caps d’utiliser ses réseaux et éventuellement ses autocars pour organiser à plus grande échelle un circuit touristique comportant en fin de matinée la visite de ce bâtiment et  de ses merveilles,  afin d’amener les touristes aux étals de poissons frais des pêcheurs, et dans les restaurants du village, surtout pendant la saison creuse.

Sur les photos, deux orateurs bien connus des Audressellois: Régine Splingard et Dominique Dupilet.

Nota: en ce qui concerne la réunion du conseil municipal d’Audresselles du 10 janvier, qui a vu se produire un événement inconcevable jusqu’ici dans le village, vous pourrez lire l’article qui y sera consacré dans le quotidien « La Voix du Nord » .

(1) rappelons que Martial Herbert a obtenu à Audresselles aux élections générales autant de voix que Nicolas Sarkozy aux second tour des présidentielles: quelque 62 %.

8 janvier, 2012

En Turquie, grâce à l’UMP, la prison pour les Francs-Maçons

Classé dans : histoire,international,politique,religion — dompaul @ 17:01

Toujours le même argument contre les Francs-Maçons

Comme Audresselles.at l’avait prévu dans un article précédent (Turquie, Arméniens, Grand-Orient : Sarkozy fait coup triple), le vote par l’assemblée nationale française d’une proposition de loi criminalisant la négation du génocide arménien perpétré par des officiers turcs francs-maçons, tombe à pic pour discréditer tous les officiers supérieurs de l’armée créée par Ataturk et les incarcérer sous prétexte de conspiration. Même s’ils n’ont rien à voir dans une histoire qui remonte à 97 ans.

C’est l’argument utilisé par Hitler puis par le Maréchal « Nous-voilà », pour « débarrasser » leurs pays respectifs des obédiences maçonniques.

Avec le coup de pouce de Valérie Boyer, député UMP, et de Charles Aznavour, le chanteur qui paye ses impôts en Suisse, les Islamistes au pouvoir en Turquie ont un nouveau prétexte pour remplacer tous les officiers laïcs par des Musulmans très religieux et  recréer ainsi la grande armée des Janissaires de l’Islam conquérant ou plutôt reconquérant.

L’argumentaire sous-entendu est le suivant: si l’empire ottoman n’était pas tombé aux mains des Francs-Maçons, il n’ y aurait pas eu de massacre des Arméniens en 1915 et la Turquie actuelle ne subirait pas d’insultes de la part des sbires de Sarkozy.

Valérie Boyer aboie: la caravane passe

Le résultat est tombé hier: après plusieurs centaines d’officiers, le général Ilker Basbug, ancien chef d’Etat-Major général des Armées turques jusqu’en 2010, vient d’être inculpé pour constitution et direction d’une organisation terroriste (la Franc-Maçonnerie) ainsi que pour tentative de renversement du gouvernement islamiste, et incarcéré pour une durée indéterminée en attendant d’être jugé et condamné.

Le texte de Valérie Boyer va être bientôt soumis aux sénateurs, dont beaucoup sont francs-maçons. Certains commencent à comprendre que construire des mosquées dans la ville dont ils sont maires n’est peut-être pas le meilleur moyen pour garantir la laïcité, la liberté de pensée et d’association. Auront-ils une pensée pour leurs frères maçons de Turquie et enterreront-ils définitivement cette proposition de loi ?

2 janvier, 2012

Nuit de la Saint-Sylvestre à Audresselles

Classé dans : conseil municipal,espace public,fêtes — dompaul @ 18:53
31décembre-1er janvier

le chapiteau animé

Pour terminer l’année et le changement de propriétaire avec générosité, « le P’tit Bonheur » a prêté son chapiteau aux jeunes gens d’Audresselles qui ont voulu faire la fête pendant la nuit de la Saint-Sylvestre.

Ca déchire

En mettant la sono à fond avec de la musique hardcore jusqu’à quatre heures du matin dans la rue centrale (la rue Edouard Quenu), les disk jockeys ont fait profiter tout le centre du village de la percussion. Grâce aux basses fréquences poussées au maximum, on arrive en effet à ce que chaque rue et chaque mur de maison vibre comme sous le choc d’un marteau-piqueur qui ne s’arrête pas. Même les boules Quies, à trois cents mètres à la ronde, ne permettent pas d’annuler ces vibrations. Une belle prouesse technique ! Comme disent les accros aux décibels qui rendent sourds: ça déchire !

Des projections de poudre blanche formaient des nuages d’incandescence autour du chapiteau tandis que la vodka coulait à flot  y compris en giclant sur les vêtements. Dès qu’elle s’évaporait (la vodka titre entre 37,5 et 97 °), des taches de poudre blanche apparaissaient (heureusement solubles dans l’eau). Bref, tous les ingrédients pour une fête réussie pour les participants.

Pas de poudre pour les jolies filles

Certains parents audressellois  qui étaient venus surveiller leurs filles mineures sous prétexte de les accompagner, ont veillé surtout à ce qu’elles ne goûtent pas aux breuvages proposés. D’autres les ont tout simplement dissuadées de venir, surtout les plus jolies. Elles ont seulement pu entendre faire « boum, boum, boum » de loin.

Comme disent les organisateurs: le Jour de l’An, on a le droit de faire du bruit toute la nuit.

25 décembre, 2011

Turquie, Arméniens, Grand-Orient : Sarkozy fait coup triple

Classé dans : histoire,international,religion — dompaul @ 23:38

Un nouveau blasphème

Pour essayer désespérément de se faire réélire par tous moyens (même les plus discutables) la femme-député UMP Valérie Boyer vient d’avoir une « bonne » idée:  faire voter l’existence d’un nouveau blasphème: la négation du soi-disant « génocide arménien » qui entraînera des condamnations pénales plus lourdes que le vol à l’arraché ou les violences conjugales.

Les députés socialistes qui ont voté son projet, dans l’espoir  de récupérer aussi les voix du soi-disant lobby arménien, n’ont pas compris que  les descendants d’Arméniens intéressés par le sujet  ne se reconnaissaient, de toutes façons, que dans le prince des Arméniens, Patrick Devedjan, malmené par Sarkozy ces derniers temps.

Oublier l’affaire syrienne

Le battage autour de ce « génocide » qui, entre autre, a pour effet de banaliser la shoah, ravalée au même rang que l’un des milliers de génocides qui ont jalonné l’histoire, permet d’abord de ne plus parler de l’affaire syrienne où Sarkozy et Erdogan (le premier ministre turc) qui voulaient intervenir, se sont fait ridiculiser à l’ONU par les Russes et les Chinois (Sarkozy a l’habitude).

Mais  Sarkozy trouvera aussi d’autres avantages à l’initiative de V. Boyer: d’abord, essayer de montrer aux Catholiques et à une partie des  électeurs du Front National que son parti UMP condamne les Musulmans sunnites responsables du génocide des Chrétiens d’Anatolie. La loi sur le « génocide » arménien, qui constitue un appel au conflit avec les Turcs, relève en effet de l’esprit des croisades. Il y a plus de mille ans, le supposé massacre des Chrétiens par les Turcs,  a en effet constitué l’un des arguments du pape Urbain et de Pierre l’Ermite pour envoyer comme croisés des milliers de loqueteux vers la Terre Sainte.

Virer les Francs-maçons de l’armée

Autre coïncidence: les « Jeunes Turcs » qui dirigeaient l’empire Ottoman au moment des massacres d’Arméniens, étaient tous francs-maçons, issus des loges françaises du Grand-Orient. C’était le cas,  en particulier, du triumvirat au pouvoir: Enver Pacha, Djemal Pacha et surtout Talaat Pacha, le responsable principal. Aux abois devant l’invasion russe du printemps 1916 et la collaboration active et armée des Chrétiens avec l’envahisseur, le triumvirat les a fait déporter et exterminer, notamment par les Kurdes sur lesquels  les âmes sensibles s’apitoient régulièrement depuis quarante ans. 

Condamnés à mort par contumace dès 1919 par la justice ottomane pour l’extermination d’un peuple entier constituant une communauté distincte, ils sont assassinés en exil par des militants arméniens en 1921 et 1922. A l’époque, la France n’a fait aucune démarche pour inciter l’Allemagne à extrader  Enver Pacha vers la Turquie.

Jusqu’à l’arrivée au pouvoir d’Erdogan en 2003, tout officier  turc devait d’abord appartenir à une loge maçonnique, garante de sa laïcité et de son américanophilie. C’est cette pratique contre laquelle lutte l’actuel gouvernement qui veut réislamiser la société. En définitive, Valérie Boyer fait le jeu de Sarkozy mais aussi d’Erdogan. Ce dernier va pouvoir aisément rappeler que les Francs-maçons sont les grands responsables de ces crimes et de ce refroidissement avec la France, cent ans après, et ceci constituera l’un des prétextes pour les virer une bonne fois pour toutes de l’armée.

24 décembre, 2011

Messe de Noël 2011 à Audresselles: dimanche à onze heures

Classé dans : art,conseil municipal,fêtes,peinture,religion — dompaul @ 23:15

La messe de Noël, anniversaire de la naissance du Christ, à Bethléem, à environ 3 500km de l’église d’Audresselles,  aura lieu demain dimanche à onze heures, contrairement aux autres dimanches où elle a lieu à neuf heures trente.

Elle a été  spécialement mise au point par les trois bénévoles chargées de l’organisation des liturgies (Jacqueline, Geneviève et Anne) et les chants ont été minutieusement choisis. Elle doit être célébrée par le père David, prêtre auquel Audressellois et  Ambleteusois sont particulièrement attachés.

Pour les familles qui ne viennent à Audresselles que pendant les vacances scolaires ou pour pour les fidèles qui ne vont à la messe qu’à Noël et à Pâques, ce sera l’occasion de comparer l’état du tableau du triptyque du choeur nouvellement restauré (le baptême du Christ) et le mauvais état du second, celui du centre  ( la décollation de Saint Jean  le Baptiste), réalisé en 1858 par Arthur Gilbert (1819-1895),  l’un des membres de la famille de peintres victoriens la plus connue.

Conformément à la loi, le triptyque appartient à la municipalité, qui a voté et fait restaurer le premier tableau avec le soutien financier du conseil général, des donateurs de l’Association des équipes d’animation paroissiale et de la paroisse Notre-Dame des Flots (voir la plaque en laiton sous le tableau).

Pour la restauration et le transport du second tableau (la décollation de Saint Jean  le Baptiste), dont l’authenticité  vient d’être confirmée dans un courrier par  un expert agréé des musées nationaux et près le tribunal d’Amiens, les devis TTC varient entre 5 557, 21 euro et  6 219,20 euro ( avec traitement antiparasitaire) .

Comme pour le précédent tableau, le conseil général, représenté par Martial Herbert, président de la communauté de communes, s’est engagé dès août 2011, à assurer le financement de la restauration de ce second tableau à hauteur de 50 % hors taxe, soit 40,2 % TTC,  soit entre 2500,12 euro et 2234 euro.

L’Association des équipes d’animation paroissiale, qui bénéficie du rescrit fiscal de 66 % pour ses donateurs, a recueilli dès à présent 2930 euro dont 2700 au moins seront affectés à la restauration du tableau,  en comptant  le budget prévisionnel pour la confection de la plaque en laiton mentionnant le nom des bienfaiteurs.

Restent donc à trouver 357, 09 euro pour la restauration à 5557,21 euro ou 1019,89 euro pour l’autre solution.

Pour Noêl, une bonne action

Lecteurs qui souhaitez que ce patrimoine unique d’Audresselles, qui a traversé trois guerres d’invasion, plusieurs cyclones, l’ explosion d’un dépôt de munitions situé à deux cents mètres et autres catastrophes naturelles et artificielles,  puisse être transmis au générations futures, il est encore temps d’adresser votre chèque au nom de  

Association des Equipes d’Animation Paroissiale,

adresse: Association des Equipes d’Animation Paroissiale, chez D. Boitel,  27 rue des lyciets, 62164 Audresselles.

L’association, qui ne fonctionne qu’avec des bénévoles, ne prélève aucun frais et investit la totalité des dons dans le seul projet qui est proposé aux donateurs.

23 décembre, 2011

Le colis de Noël 2011 offert par Roger Tourret, encore mieux que l’année dernière

Classé dans : conseil municipal,fêtes — dompaul @ 9:50

Le colis de Noël 2011 offert par Roger Tourret, encore mieux que l'année dernière dans conseil municipal pour-deux-personnes-300x225Les-colis-cadeaux-300x225 dans fêtesla-distribution-300x225 

Le colis de Noël 2011 offert par Roger Tourret, encore mieux que l’année dernière

 

Des privilèges pour les Audressellois

 

Avec l’accord unanime de son conseil municipal, et après le repas annuel de novembre dans un restaurant de qualité, Roger Tourret, le maire, a offert au quart de la population d’Audresselles, le colis-cadeau de décembre, qui surpasse encore celui de l’année précédente. Pour recevoir le cadeau, deux seules conditions s’imposent: avoir soixante ans et être inscrit sur les listes électorales. Les adjoints au maire se sont mobilisés pour assurer la distribution. La plupart des Belges d’Audresselles sont trop jeunes ou ne se sont pas encore inscrits sur ces listes alors qu’il leur est loisible de le faire conformément à l’article 8 bis du traité de Maastricht. Comme dans le chant de la Légion étrangère: « Tiens, voilà du boudin,…Pour les Belges, y en n’a plus ».

 

Voici, pour un couple, le contenu des paquets essentiellement confectionné par Stéphane:Routier, l’épicier du village.

 

Pour les Belges, y’en n’a plus

 

Six boudins blancs, quatre cailles prêtes à cuire, deux médaillons en verre de foie gras, deux plaques de tranches de saumon fumé de Norvège, deux grandes plaques de marrons frais sous vide, deux bocaux de champignons de panier forestier, deux bûches de Noël de pâtissier, deux grandes brioches, deux pudding confectionnés à l’Arche, deux paquets de biscuits artisanaux, deux paquets de pâtes de fruits, deux pots de confiture rhubarbe framboise confectionnée à la ferme de Bainghen, deux paquets de gauffrettes d’apéritif, deux bouteilles en verre de soupe bio de betterave, deux bouteilles de Champagne « Paul Lerrede », deux bouteilles de vin rouge des côteaux du mont Ventoux, deux bouteilles de limonade artisanale « La Gosse ».

 

Avec toutes ces victuailles, il est aisé pour un couple d’inviter leurs enfants et petits-enfants au repas de Noël sans bourse délier.

 

Du bren pour les Parisiens 

A Paris, depuis l’élection comme maire de Bertrand Delanoë,  le colis de Noël est réservé à ceux qui payent moins de 2000 euro d’impôts sur le revenu, et le cadeau se résume à une boîte de chocolats aux graisses végétales diverses avec un minimum de cacao, suffisant dans l’esprit des caciques au pouvoir dans la capitale, pour satisfaire cette tranche de l’électorat, qu’ils considèrent à tort comme captive.

 

 

29 novembre, 2011

Le repas communal d’Audresselles du 27 novembre 2011

Classé dans : conseil municipal,fêtes — dompaul @ 1:05
par Jean Ruano
 
-Une centaine d’ Audressellois avait  rendez-vous ce dimanche ensoleillé pour le traditionnel repas  communal au restaurant « LA MARQUISE » a Leulinghen.
 
Cette réunion annuelle est offerte par la municipalité aux anciens, et ceci depuis une décennie a l’initiative de Mr TOURRET, le maire et de Mme TOURRET qui organisent cette réception.
Chacun a pu apprécier le repas de grande qualité, comme d’habitude, ainsi que la prestation de nos musiciens et chanteurs  audressellois, et des amateurs chaleureusement applaudis.
 
Entre temps, place à la danse et, quand les soi-disant « AINES » gambadent sur la piste, on peut penser q’il y aura des centenaires parmi eux.
Dans ses propos de bienvenue, Mr le Maire a rappelé que le but de cette réunion est de permettre de se rencontrer une fois l’an et pendant toute une journée, à des personnes qui peuvent ainsi sympathiser, discuter , échanger des idées  etc…….., ce qui n’est pas possible quand on se croise en coup de vent sur le marché, au coin d’une rue ou ailleurs.
Vu l’ambiance de cette journée, le but a été atteint.
Pour terminer, Mr et Mme TOURRET ont remis des cadeaux aux personnes présentes de plus de 80 ans, dont la doyenne de 93 ans, Mme Gisèle Lefevre.
Après les remerciements à tous ceux qui ont permis la réussite de cette journée, rendez-vous a été donné pour l’année prochaine.
 
                                                                                        Jean Ruano
 
NDLR: les photos de l’événement seront publiées dans les jours qui viennent
 
   
1...6061626364

الرس... |
genie |
45M d'euros |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Pour en finir avec l'arme n...
| SABUSHIMIKE Aury Odilon
| la vérité n'existe pas