25 décembre, 2011

Turquie, Arméniens, Grand-Orient : Sarkozy fait coup triple

Classé dans : histoire,international,religion — dompaul @ 23:38

Un nouveau blasphème

Pour essayer désespérément de se faire réélire par tous moyens (même les plus discutables) la femme-député UMP Valérie Boyer vient d’avoir une « bonne » idée:  faire voter l’existence d’un nouveau blasphème: la négation du soi-disant « génocide arménien » qui entraînera des condamnations pénales plus lourdes que le vol à l’arraché ou les violences conjugales.

Les députés socialistes qui ont voté son projet, dans l’espoir  de récupérer aussi les voix du soi-disant lobby arménien, n’ont pas compris que  les descendants d’Arméniens intéressés par le sujet  ne se reconnaissaient, de toutes façons, que dans le prince des Arméniens, Patrick Devedjan, malmené par Sarkozy ces derniers temps.

Oublier l’affaire syrienne

Le battage autour de ce « génocide » qui, entre autre, a pour effet de banaliser la shoah, ravalée au même rang que l’un des milliers de génocides qui ont jalonné l’histoire, permet d’abord de ne plus parler de l’affaire syrienne où Sarkozy et Erdogan (le premier ministre turc) qui voulaient intervenir, se sont fait ridiculiser à l’ONU par les Russes et les Chinois (Sarkozy a l’habitude).

Mais  Sarkozy trouvera aussi d’autres avantages à l’initiative de V. Boyer: d’abord, essayer de montrer aux Catholiques et à une partie des  électeurs du Front National que son parti UMP condamne les Musulmans sunnites responsables du génocide des Chrétiens d’Anatolie. La loi sur le « génocide » arménien, qui constitue un appel au conflit avec les Turcs, relève en effet de l’esprit des croisades. Il y a plus de mille ans, le supposé massacre des Chrétiens par les Turcs,  a en effet constitué l’un des arguments du pape Urbain et de Pierre l’Ermite pour envoyer comme croisés des milliers de loqueteux vers la Terre Sainte.

Virer les Francs-maçons de l’armée

Autre coïncidence: les « Jeunes Turcs » qui dirigeaient l’empire Ottoman au moment des massacres d’Arméniens, étaient tous francs-maçons, issus des loges françaises du Grand-Orient. C’était le cas,  en particulier, du triumvirat au pouvoir: Enver Pacha, Djemal Pacha et surtout Talaat Pacha, le responsable principal. Aux abois devant l’invasion russe du printemps 1916 et la collaboration active et armée des Chrétiens avec l’envahisseur, le triumvirat les a fait déporter et exterminer, notamment par les Kurdes sur lesquels  les âmes sensibles s’apitoient régulièrement depuis quarante ans. 

Condamnés à mort par contumace dès 1919 par la justice ottomane pour l’extermination d’un peuple entier constituant une communauté distincte, ils sont assassinés en exil par des militants arméniens en 1921 et 1922. A l’époque, la France n’a fait aucune démarche pour inciter l’Allemagne à extrader  Enver Pacha vers la Turquie.

Jusqu’à l’arrivée au pouvoir d’Erdogan en 2003, tout officier  turc devait d’abord appartenir à une loge maçonnique, garante de sa laïcité et de son américanophilie. C’est cette pratique contre laquelle lutte l’actuel gouvernement qui veut réislamiser la société. En définitive, Valérie Boyer fait le jeu de Sarkozy mais aussi d’Erdogan. Ce dernier va pouvoir aisément rappeler que les Francs-maçons sont les grands responsables de ces crimes et de ce refroidissement avec la France, cent ans après, et ceci constituera l’un des prétextes pour les virer une bonne fois pour toutes de l’armée.

24 décembre, 2011

Messe de Noël 2011 à Audresselles: dimanche à onze heures

Classé dans : art,conseil municipal,fêtes,peinture,religion — dompaul @ 23:15

La messe de Noël, anniversaire de la naissance du Christ, à Bethléem, à environ 3 500km de l’église d’Audresselles,  aura lieu demain dimanche à onze heures, contrairement aux autres dimanches où elle a lieu à neuf heures trente.

Elle a été  spécialement mise au point par les trois bénévoles chargées de l’organisation des liturgies (Jacqueline, Geneviève et Anne) et les chants ont été minutieusement choisis. Elle doit être célébrée par le père David, prêtre auquel Audressellois et  Ambleteusois sont particulièrement attachés.

Pour les familles qui ne viennent à Audresselles que pendant les vacances scolaires ou pour pour les fidèles qui ne vont à la messe qu’à Noël et à Pâques, ce sera l’occasion de comparer l’état du tableau du triptyque du choeur nouvellement restauré (le baptême du Christ) et le mauvais état du second, celui du centre  ( la décollation de Saint Jean  le Baptiste), réalisé en 1858 par Arthur Gilbert (1819-1895),  l’un des membres de la famille de peintres victoriens la plus connue.

Conformément à la loi, le triptyque appartient à la municipalité, qui a voté et fait restaurer le premier tableau avec le soutien financier du conseil général, des donateurs de l’Association des équipes d’animation paroissiale et de la paroisse Notre-Dame des Flots (voir la plaque en laiton sous le tableau).

Pour la restauration et le transport du second tableau (la décollation de Saint Jean  le Baptiste), dont l’authenticité  vient d’être confirmée dans un courrier par  un expert agréé des musées nationaux et près le tribunal d’Amiens, les devis TTC varient entre 5 557, 21 euro et  6 219,20 euro ( avec traitement antiparasitaire) .

Comme pour le précédent tableau, le conseil général, représenté par Martial Herbert, président de la communauté de communes, s’est engagé dès août 2011, à assurer le financement de la restauration de ce second tableau à hauteur de 50 % hors taxe, soit 40,2 % TTC,  soit entre 2500,12 euro et 2234 euro.

L’Association des équipes d’animation paroissiale, qui bénéficie du rescrit fiscal de 66 % pour ses donateurs, a recueilli dès à présent 2930 euro dont 2700 au moins seront affectés à la restauration du tableau,  en comptant  le budget prévisionnel pour la confection de la plaque en laiton mentionnant le nom des bienfaiteurs.

Restent donc à trouver 357, 09 euro pour la restauration à 5557,21 euro ou 1019,89 euro pour l’autre solution.

Pour Noêl, une bonne action

Lecteurs qui souhaitez que ce patrimoine unique d’Audresselles, qui a traversé trois guerres d’invasion, plusieurs cyclones, l’ explosion d’un dépôt de munitions situé à deux cents mètres et autres catastrophes naturelles et artificielles,  puisse être transmis au générations futures, il est encore temps d’adresser votre chèque au nom de  

Association des Equipes d’Animation Paroissiale,

adresse: Association des Equipes d’Animation Paroissiale, chez D. Boitel,  27 rue des lyciets, 62164 Audresselles.

L’association, qui ne fonctionne qu’avec des bénévoles, ne prélève aucun frais et investit la totalité des dons dans le seul projet qui est proposé aux donateurs.

23 décembre, 2011

Le colis de Noël 2011 offert par Roger Tourret, encore mieux que l’année dernière

Classé dans : conseil municipal,fêtes — dompaul @ 9:50

Le colis de Noël 2011 offert par Roger Tourret, encore mieux que l'année dernière dans conseil municipal pour-deux-personnes-300x225Les-colis-cadeaux-300x225 dans fêtesla-distribution-300x225 

Le colis de Noël 2011 offert par Roger Tourret, encore mieux que l’année dernière

 

Des privilèges pour les Audressellois

 

Avec l’accord unanime de son conseil municipal, et après le repas annuel de novembre dans un restaurant de qualité, Roger Tourret, le maire, a offert au quart de la population d’Audresselles, le colis-cadeau de décembre, qui surpasse encore celui de l’année précédente. Pour recevoir le cadeau, deux seules conditions s’imposent: avoir soixante ans et être inscrit sur les listes électorales. Les adjoints au maire se sont mobilisés pour assurer la distribution. La plupart des Belges d’Audresselles sont trop jeunes ou ne se sont pas encore inscrits sur ces listes alors qu’il leur est loisible de le faire conformément à l’article 8 bis du traité de Maastricht. Comme dans le chant de la Légion étrangère: « Tiens, voilà du boudin,…Pour les Belges, y en n’a plus ».

 

Voici, pour un couple, le contenu des paquets essentiellement confectionné par Stéphane:Routier, l’épicier du village.

 

Pour les Belges, y’en n’a plus

 

Six boudins blancs, quatre cailles prêtes à cuire, deux médaillons en verre de foie gras, deux plaques de tranches de saumon fumé de Norvège, deux grandes plaques de marrons frais sous vide, deux bocaux de champignons de panier forestier, deux bûches de Noël de pâtissier, deux grandes brioches, deux pudding confectionnés à l’Arche, deux paquets de biscuits artisanaux, deux paquets de pâtes de fruits, deux pots de confiture rhubarbe framboise confectionnée à la ferme de Bainghen, deux paquets de gauffrettes d’apéritif, deux bouteilles en verre de soupe bio de betterave, deux bouteilles de Champagne « Paul Lerrede », deux bouteilles de vin rouge des côteaux du mont Ventoux, deux bouteilles de limonade artisanale « La Gosse ».

 

Avec toutes ces victuailles, il est aisé pour un couple d’inviter leurs enfants et petits-enfants au repas de Noël sans bourse délier.

 

Du bren pour les Parisiens 

A Paris, depuis l’élection comme maire de Bertrand Delanoë,  le colis de Noël est réservé à ceux qui payent moins de 2000 euro d’impôts sur le revenu, et le cadeau se résume à une boîte de chocolats aux graisses végétales diverses avec un minimum de cacao, suffisant dans l’esprit des caciques au pouvoir dans la capitale, pour satisfaire cette tranche de l’électorat, qu’ils considèrent à tort comme captive.

 

 

29 novembre, 2011

Le repas communal d’Audresselles du 27 novembre 2011

Classé dans : conseil municipal,fêtes — dompaul @ 1:05
par Jean Ruano
 
-Une centaine d’ Audressellois avait  rendez-vous ce dimanche ensoleillé pour le traditionnel repas  communal au restaurant « LA MARQUISE » a Leulinghen.
 
Cette réunion annuelle est offerte par la municipalité aux anciens, et ceci depuis une décennie a l’initiative de Mr TOURRET, le maire et de Mme TOURRET qui organisent cette réception.
Chacun a pu apprécier le repas de grande qualité, comme d’habitude, ainsi que la prestation de nos musiciens et chanteurs  audressellois, et des amateurs chaleureusement applaudis.
 
Entre temps, place à la danse et, quand les soi-disant « AINES » gambadent sur la piste, on peut penser q’il y aura des centenaires parmi eux.
Dans ses propos de bienvenue, Mr le Maire a rappelé que le but de cette réunion est de permettre de se rencontrer une fois l’an et pendant toute une journée, à des personnes qui peuvent ainsi sympathiser, discuter , échanger des idées  etc…….., ce qui n’est pas possible quand on se croise en coup de vent sur le marché, au coin d’une rue ou ailleurs.
Vu l’ambiance de cette journée, le but a été atteint.
Pour terminer, Mr et Mme TOURRET ont remis des cadeaux aux personnes présentes de plus de 80 ans, dont la doyenne de 93 ans, Mme Gisèle Lefevre.
Après les remerciements à tous ceux qui ont permis la réussite de cette journée, rendez-vous a été donné pour l’année prochaine.
 
                                                                                        Jean Ruano
 
NDLR: les photos de l’événement seront publiées dans les jours qui viennent
 
   

25 novembre, 2011

Grâce à Sarkozy, la Syrie devient un protectorat russe

Classé dans : histoire,international,politique,religion,Syrie — dompaul @ 17:33

Le gouvernement français, oublieux des dizaines de milliers de Chrétiens massacrés en Egypte depuis le début du printemps arabe, ne cesse de prendre fait et cause pour les casseurs de Syrie,  par la bouche de son ministre des Affaires étrangères stylé, qui ressemble de plus en plus au chauve Nestor, le valet de pied en gilet rayé du château de Moulinsart, dans les albums de Tintin.

Le 12 octobre, Audresselles.at annonçait ce qui allait se passer si les Anglo-saxons et surtout les acolytes de Sarkozy continuaient à lécher les bottes du roi Abdallah d’Arabie Saoudite, leur fournisseur de pétrole, en agressant la Syrie. Le blog du journaliste Georges Malbrunot donne des explications sur la situation, mais on peut lire aussi les commentaires envoyés sur le blog de Bernard-Henri Lévy (BHL) par ceux qui ne sont pas d’accord avec lui.

En effet, BHL, l’homme qui pense à la place de Sarkozy, n’a rien trouvé de mieux comme informateur de référence sur les événements de Syrie que Rifaat Al Assad, frère et ancien exécuteur des basses oeuvres de l’ancien président Hafez el Assad. C’est en effet Rifaat qui a dirigé les massacres des populations des villes sunnites en révolte contre le pouvoir alaouite de la famille Al Assad au début des années 1980. Le bombardement de la ville de Hama et l’extermination de cinquante mille personnes par Rifaat Al Assad en seulement trente jours (février 1982) ont valu à Rifaat Al Hassad le nom de « boucher de Hama » ou de « Frankenstein qui égorge plus vite que son ombre » (il a le front très haut comme la créature de Frankenstein).

Une affaire de famille

Hafez Al Assad lui-même, effrayé de la cruauté de son frère, l’a progressivement éloigné du pouvoir ainsi que ses sbires, au point que Rifaat a préféré s’exiler à Londres avec sa fortune et son épouse, grâce à laquelle il est le beau-frère du roi Abdallah d’Arabie Saoudite.

Voilà l’occasion rêvée pour le boucher de Hama de prendre sa revanche sur son neveu Bachar par qui il estime avoir été supplanté à la tête de la Syrie. D’autant plus que pendant que Rifaat se salissait les mains en massacrant les Hamatis,  Bachar passait  son baccalauréat avant d’aller exerçer tranquillement la médecine à Londres.

Il est évident que les Anglo-saxons et BHL, et  la ligue arabe (l’Arabie Saoudite et ses obligés) ne pourront plus rejouer les scénarios irakien,  tunisien et lybien, même en attendrissant les électrices d’Europe occidentale rivées sur la propagande télévisuelle.

La Russie, nouvelle patrie des droits de l’homme

C’est en revanche l’occasion inespérée pour les Russes, seuls alliés des Syriens, d’installer définitivement et solidement leur flotte dans les ports syriens (et libanais), sans avoir rien demandé, à l’endroit le plus stratégique de la Méditerranée orientale, au nom de la défense des chrétiens d’Orient et de  la civilisation chrétienne. Comme la ligue arabe ne veut plus commercer avec la Syrie ni recevoir les capitaux syriens, la Syrie va devenir complètement dépendante économiquement et énergétiquement de Moscou, la nouvelle Rome.

Le Saint-Siège et les hautes hiérarchies des autres églises chrétiennes d’Occident ne peuvent faire autrement que de soutenir le gouvernement russe, au risque de voir les catholiques d’Orient (Maronites, Melkites, uniates de tout acabit) rejoindre l’église orthodoxe dont ils s’étaient séparés au XVIe siècle pour s’inféoder au Catholicisme quand la France, en tant qu’allié de l’Empire ottoman, était redevenue pour quatre siècles le défenseur des Chrétiens des monts du Liban, de Syrie et d’Asie mineure.

Régulièrement, un prêtre venu de Russie célèbre la messe à Audresselles. Espérons qu’il  donnera aux catholiques de Notre Dame des Flots un éclairage sur la question, la prochaine fois qu’il viendra à l’église Saint-Jean.

13 novembre, 2011

LE 11 NOVEMBRE 2011 A AUDRESSELLES & A AMBLETEUSE

Classé dans : conseil municipal,espace public,histoire,international — dompaul @ 12:42

par Jean Ruano-Camaro

photographies d’Evelyne Ruano

11 novembre 2011
Album : 11 novembre 2011
Cérémonies du 11 novembre
5 images
Voir l'album

Les cérémonies de commémoration du 11 novembre se  sont déroulées à Audresselles et conjointement à Ambleteuse, en présence des maires , messieurs Roger TOURRET et Paul MALAHUDE, de monsieur JAYAT, président de la section de l’Union Nationale des Anciens Combattants, et des fidèles et dévoués porte-drapeaux, des adjoints et d’élus des deux communes, ainsi que des représentants des associations et surtout, de quelques enfants des écoles accompagnés de leurs parents.

Une célébration de prières a eu lieu à l’eglise St. Jean-Baptiste d’Audresselles, dirigée par monsieur Jean-Paul COGEZ et la chorale paroissiale, avec une minute de silence et l’appel aux morts pour la France devant la plaque commémorative de l’église.

L’assistance s’est ensuite rendue au monument aux morts pour l’appel aux morts et la minute de silence.

Dans son discours, monsieur TOURRETa déclaré « que dans toute démocratie comme la nôtre, les peuples devraient avant tout se concerter, discuter et régler les problèmes avant de s’entretuer ».

Cette phrase a retenu l’ attention de l’assistance.

En mairie, une dizaine d’enfants dirigée par leurs mamans ont chanté l’Hymne National, la Marseillaise, dont, chose étonnante , le refrain a ete repris par toute  l’ assistance.

A noter qu’aucun représentant du corps enseignant n’etait présent, pas même le seul enseignant élu au conseil municipal de la commune (où est le devoir de mémoire?)

Les cérémonies se sont poursuivies à Ambleteuse par une messe célébrée par le père David: défilé au monument aux morts , minute de silence, appel aux morts, remise de décorations, gerbes au cimetière et au  monument au morts portugais.

Discours de messieurs MALAHUDE et JAYAT.

L’après-midi a été consacré au traditionnel repas des Anciens Combattants réunissant une centaine de convives des deux communes.

En fait de devoir de mémoire que nos anciens nous ont transmis , allons -nous vers le désintérêt pour l’Histoire?

On notera l’absence d’ enseignants ( sauf a Ambleteuse) aux cérémonies, la présence de très peu d’enfants, sauf ceux qui étaient motivés en grande partie par leurs parents, et les réponses d’étudiants parues dans le Voix du Nord du 9 novembre, page 39:

EX: je me fous du passé  ,

       c’est férié,

       rien à cirer

       les magasins sont ouverts       ……etc…etc……

       Les propos de ces jeunes ont choqué de nombreux lecteurs de la Voix du nord ( 12 nov pages 46 -47)

       TOUT CECI  EST A MEDITER  SERIEUSEMENT  

                                                                                              J. Ruano

11 novembre, 2011

Bientôt, un porte-avions chinois devant Audresselles

Classé dans : histoire,international,politique — dompaul @ 10:45

En France, au début des années 1930, les organisations charitables -aujourd’hui on dirait les ONG humanitaires- et en particulier celles qui s’étaient affiliées à l’église catholique très influente à l’époque, incitaient fortement les enfants des catéchismes à demander de l’argent à leurs parents afin de « donner aux petits Chinois » . Ceux-ci n’avaient en effet pas eu la chance de naître dans le pays sorti victorieux de la Grande Guerre.  

les porte-avions chinois
Album : les porte-avions chinois
proue et poupe des futurs porte-avions chinois
2 images
Voir l'album

Quatre-vingts ans après, voici des vues d’artiste du  porte-avions chinois catamaran en préparation,  qu’on devrait bientôt pouvoir admirer lorsqu’il passera ou stationnera devant Audresselles dans les années qui viennent en raison de son faible tirant d’eau.  Peut-être même sera-t-il possible d’assister à des démonstrations aéronavales depuis la côte. (voir PEGASE.TV • Consulter le sujet – Porte-avions chinois… forum.pegase.tv/viewtopic.php?f=3&t=5615)

[Ce navire est tout à fait innovant en matière de stabilité et de capacité: 
il comporte deux  pistes d’atterrissage,
un apontage facilité même par très gros temps. Il est plus rapide que le  porte-avions français et accessible à des pilotes moins expérimentés que leurs homologues occidentaux.   Entre les  deux coques, beaucoup d’activités possibles.  

Le premier exemplaire devrait sortir fin 2015  au plus tard.  Trois fois moins cher que le porte-avions  américain, ils aura été construit en deux fois moins de temps.   Le nouveau bombardier  furtif  qui doit y être embarqué est déjà en phase de test en vol.   

Pour commencer, six  porte-avions de ce type devraient couvrir les  océans] afin, comme  a déclaré il y a peu  l’un des sept ingénieurs qui composent le secrétariat général du parti communiste chinois, « que personne n’ose plus toucher un cheveu d’un citoyen chinois dans le monde ».

Mieux, comme la république populaire de Chine possède d’énormes créances sur les autres états membres du conseil permanent de l’ONU qu’elle peut mettre en faillite à sa guise, comment ses créanciers pourront-ils s’opposer à ses interventions militaires où et quand elle le jugera nécessaire ?

Surtout si, en échange de l’ abstention bienveillante de ces états, elle leur propose une petite remise de dette et un compte numéroté à Hong Kong pour leurs dirigeants.

Nota: entre crochets,  se trouvent des informations transmises par Bernard Vergeyle, qui a aussi fourni les photographies pour les lecteurs d’Audresselles.at.

9 novembre, 2011

Le pavillon russe est le plus sûr du monde

Classé dans : international,politique — dompaul @ 22:07

Régulièrement, les armateurs français dont les navires voguent dans l’océan indien, ont à déplorer les attaques de pirates somaliens et doivent payer d’énormes frais d’assurance et de gardiennage privé dans l’espoir de ne plus avoir à payer de rançons. La marine russe, en prouvant son efficacité inégalée dans la lutte contre les pirates, va permettre au  gouvernement  Poutine-Medvedev d’offrir désormais aux armateurs qui le désirent, un pavillon de complaisance beaucoup plus utile que celui du Panama. 

Il est recommandé de lire la description avant de regarder la vidéo ci-dessous, de  manière à comprendre ce qui se passe :
 Ce petit film montre des commandos de la marine russe sur un bateau  pirate somalien, qu’ils viennent de saisir peu de temps après  que l’équipage de ce bateau pirate a capturé un  pétrolier russe.

La marine de  l’Union européenne qui patrouille dans ces eaux ne désire pas intervenir car  elle craint d’avoir des pertes humaines.

Les commandos  de la marine  russe du destroyer Amiral Panteleiev (DDG 548) ont libéré leurs compatriotes et le pétrolier,  puis ils ont transféré  les pirates qui s’étaient emparé du pétrolier sur le bateau pirate qui les avait amenés pour l’aborder.
 Les Russes ont cherché des armes et des explosifs sur le bateau pirate et ont trouvé une quinzaine de pistolets mitrailleurs avec leurs munitions. Puis, selon la video, ils ont quitté le bateau et l’ont fait  exploser avec tous les pirates enchaînés à bord sans autre forme de procès.
Ils ont utilisé les lois  anti-pirates internationales en vigueur depuis le 18e siècle et jamais abrogées, selon lesquelles le capitaine du bateau de secours  a le droit de décider du sort des pirates. Autrefois, ils étaient  pendus.
 
Conclusion : à partir d’aujourd’hui les bateaux sous pavillon russe ne devraient plus  être des cibles pour les pirates somaliens. Si les marines occidentales appliquaient les mêmes procédés, Jack Lang perdrait sa sinécure à l’ONU, puisqu’il n’y aurait plus de pirates.
>
> Vidéo intitulée « Sans procès et sans suite, regardez, les filles ! »:  http://true-turtle.livejournal.com/85315.html
>

A Beyrouth les Russes avaient utilisé des méthodes identiques après un attentat qui les avaient visés et il n’ont plus été inquiétés. Les Français, après le Drakar, ont fait un raid aérien sur les bases du Hezbollah, sans succès puisque les intéressés avaient été prévenus par une autorité  parisienne forcément très proche du pouvoir. Seul un berger libanais a été touché et la France lui a versé des indemnités…

3 novembre, 2011

Un nouvel ouvrage indispensable de Jacques Mahieu-Vandenwinthuys

Classé dans : histoire,international — dompaul @ 14:04

Pour les natifs d’Audresselles, d’Ambleteuse et des autres communes côtières qui souhaitent connaître leur histoire familiale depuis l’arrivée des Celtes à travers les noms de toponymes (noms de lieux), l’ouvrage de Jacques Mahieu répond à leur attente.

Jacques Mahieu parle toutes les langues et dialectes parlés à Audresselles (alias Oderzeele ou Oderzelle): français académique, picard maritime, picard de Desvres, picard méridional, wallon, flamand occidental et oriental, néerlandais, anglais, allemand académique et dialectal, castillan etc.

Jacques Mahieu, qui signait auparavant Mahieu-Bourgain, est devenu plus international en retrouvant ses racines néerlandaises. Voici le bon de souscription. Rappelons que le précédent ouvrage sur le sujet: « Noms de lieux picards du Boulonnais » est épuisé. Il faut donc faire vite si l’on veut pouvoir acheter son nouvel ouvrage:

Jacques Mahieu-Vandenwinthuys

Les

NOMS DE LIEUX

de la

COTE D’OPALE

au

MOYEN-AGE

___

Tome I

PAS-DE-CALAIS MARITIME

(Arrondissements de Boulogne, Calais, Montreuil et Saint-Omer)

Semper fidelis
Bazinghen

2011

Livre format fini 21 X 29,7, couverture sur papier satiné 250 grs + pelliculage brillant. Intérieur 367 pages noir et blanc recto verso sur papier bouffant 80. Reliure dos carré collé.

…………………………………………………………………………………………………

BON DE COMMANDE

À retourner à Jacques MAHIEU, 140, chemin des Côtes F. 62250 BAZINGHEN

Prix de 25 euros ( 31 euros par la poste).

Ci-joint, chèque de…………………………. à l’ordre de Jacques Mahieu

NOM………………………………………………………..Prénom…………………………

N°…. rue…………………………………code postal……………Ville…………………….

A …………………………………….., le ………………….. Signature

1 novembre, 2011

La Grèce, un pays de Cocagne: merci Giscard

Classé dans : histoire,international,politique,religion — dompaul @ 20:12

Les trafics de Constantin Caramanlis 

En 1978, la République fédérale d’Allemagne ne voulait absolument pas que la Grèce entrât dans la communauté économique européenne (CEE), devenue ensuite l’Union européenne, prévoyant déjà les problèmes insolubles que son adhésion allait poser. Un jeune fonctionnaire grec, chargé de l’ étude approfondie des comptes de son pays par le Premier ministre Constantin Caramanlis (de droite), avait conclu à l’impossibilité congénitale de la Grèce d’entrer dans la CEE.

Pour maintenir la candidature grecque contre l’évidence et présenter un dossier parfait, Constantin Caramanlis avait demandé à ce jeune fonctionnaire de trafiquer toutes ses estimations de façon à les adapter aux critères demandés par Bruxelles. Le regretté Caramanlis avait justifié sa position par le commentaire suivant: « De toutes façons, l’Allemagne paiera ».

Le jeune fonctionnaire grec avait fait part de ses scrupules à sa « copine » française, une belle bergère blonde irrésistible qui portait un nom de muse. Elle avait transmis les données les plus significatives du dossier à l’un de ses compatriotes habilité, qui en avait fait une synthèse pour  l’Elysée.

C’était une époque où internet n’existait pas et où le féminisme n’en était qu’à ses balbutiements. Dominique Strauss-Kahn n’aurait pas connu l’opprobre pour avoir fait la connaissance d’ affriolantes personnes souvent présentées par des amis, et serait tranquillement devenu président de la république.

Merci Giscard ! Une histoire où il est question de queue.

Giscard d’Estaing était un grand ami de Constantin Caramanlis qui lui avait présenté au moins une connaissance à lui. Quoi qu’il en soit, bien qu’étant pleinement informé de la situation réelle de la Grèce, Giscard d’Estaing a tellement insisté auprès du chancelier allemand, que la Grèce n’a pas fait la queue pour entrer dans la CEE.

Aujourd’hui, on constate les résultats de cette politique. Et la Grèce, dont la moitié de la dette vient d’être effacée d’un trait de plume conformément à la recommandation de Dominique Strauss-Kahn, en redemande encore par la menace d’un référendum qui proposera aux Grecs l’alternative suivante: « voulez-vous continuer à être payés par les autres Européens pour ne rien faire: votez « oui » ou « non ».

La Grèce actuelle, pays de cocagne, aux frais des autres Européens.

Les lignes climatisées avec gadgets du métro d’Athènes ont coûté quelque deux milliards d’euro et ont été payées sur les fonds européens. Comme on a oublié dans le budget les barrières de contrôle, seuls les volontaires achètent leur billet. Le métro est donc gratuit.

Le salaire moyen des cheminots grecs, dérisoire avant l’ entrée de leur pays dans la zone euro, est désormais de cinq mille cinq cents euro (5 500 euro) par mois et la masse salariale des fonctionnaires a doublé depuis 2002, toujours aux frais des Audressellois, qu’ils aient la nationalité  belge, allemande, anglaise, hollandaise ou même française.

Le retraite, en Grèce, correspond à 95 % du dernier salaire et elle est fixée à cinquante ans, sauf pour quelques cas isolés.

Les contrôles fiscaux sont presque inexistants et seulement 0,04 % des Grecs déclarent gagner plus de 8 300 euro par mois. Lorsqu’un redressement fiscal risque d’intervenir, le  contrevenant gratifie le contrôleur d’une enveloppe pour le rendre accomodant. Aucune poursuite n’a jamais été effectuée par la justice grecque pour corruption dans ce domaine.

Les « saints prêtres » postiers et commerçants

L’église officielle orthodoxe grecque possède directement cent trente mille hectares de zones agricoles et urbanisées (des quartiers entiers d’immeubles) sur lesquelles elle ne paye aucun impôt. Le bas clergé séculier héréditaire, dont les membres, mariés ou veufs, ont une famille à nourrir, bénéficie d’une priorité pour la gestion des bureaux de poste qui sont en même temps épicerie, magasin de souvenir, agence immobilière etc. 

Mais il est impossible de faire payer des impôts aux « saints prêtres » censés avoir maintenu la langue et la culture grecque sous l’occupation ottomane, pourtant officiellement terminée depuis 1832, c’est-à-dire presque depuis deux siècles. 

Bref, grâce à tous ces aménagement, l’évasion fiscale annuelle réelle de la Grèce s’élève à cent milliards d’euro, dont la moitié est officiellement reconnue par le gouvernement grec actuel.

Reconnaissons qu’Andreas Papandreou, chef de l’Opposition socialiste à l’époque de l’entrée de la Grèce dans la communauté économique européenne, s’y était opposé et que c’est aujourd’hui son fils Georges (1), Premier ministre, qui fait les frais de l’accord Caramanlis-Giscard.

(1) A la tête des partis politiques grecs, le népotisme est la règle depuis l’indépendance. Georges Papandreou est devenu Premier ministre en 2009. Son père, Andreas, dont il était ministre, avait été Premier ministre jusqu’à sa mort en 1996. Le grand-père, Georges, était lui aussi premier ministre jusqu’en 1967, début de la dictature dite des colonels. L’actuel Georges Papandreou a succédé comme Premier ministre à Constantin Caramanlis, lui-même neveu du Constantin Caramanlis qui a fait entrer la Grèce dans la CEE (voir plus haut).

1...6061626364

الرس... |
genie |
45M d'euros |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Pour en finir avec l'arme n...
| SABUSHIMIKE Aury Odilon
| la vérité n'existe pas